8 HEURES D’ALBACETE: LA SUZUKI SERT EN POLE

LA SUZUKI FINALEMENT ARRACHE LA POLE


Aux essais, quatre équipages se sont retrouvés en moins d’une seconde !

Youpi !

Le soleil brille de nouveau sur le circuit Espagnol d’Albacète inondé par d’inhabituelles pluies orageuses durant toute la journée de jeudi.

Les premiers essais chronométrés de vendredi se sont enfin déroulés sur piste sèche et le cumul des temps des trois pilotes de chaque moto nous promet une course très ouverte.

Seulement 843 millièmes séparent le quatuor de tête.

Michelin truste les trois lignes du haut de la feuille  avec en tête de liste l’équipage de la Yamaha Yart Autrichienne N°7(1’31’’306) composé du Slovène Igor Jerman, de l’Américain Steve Martin, l’homme le plus rapide du jour en (1’30’’838) et du Français Gwen Giabbani.


La BMW Motorrad-France N°99 de Gimbert, Nigon et Marchand est seconde (1’31’’620) et elle devance l’autre machine de la marque aux diapasons, la Yamaha-France GMT, la N°94 de David Checa, Kenny Foray et Matthieu Lagrive(1’31’’641).

La quatrième moto la plus véloce est la Suzuki SERT chaussée elle en Dunlop (1’32’’149) tenante du titre 2010.

Les pilotes de la N°1 (Vincent Philippe, Freddy Foray et Daïsaku Sakaï) espèrent retrouver le bon feeling et des réglages qui leur ont tout récemment permis de remporter le dernier Bol d’Or, disputé le mois dernier à Magny-Cours.

La Honda N°77 du Team TT Legends se classe cinquième (1’32’’654) devant la première Superstock, la BMW N°13 du team Allemand Van-Zon Boenig Motorsport.

National-Motos a finalement engagé sa Honda CBR 1000 N°55 en dernière minute et pointe en dixième position;

Le  » Chef «  du SERT, Dominique Méliand, ne semblait pas se satisfaire de ce premier hors d’ œuvre:

« Le menu, c’est une chose mais j’aime bien aussi proposer mes propres cartes ! »

Cette hiérarchie a ensuite été mise à mal ce samedi matin lors de la seconde séance qualificative


Le SERT a finalement récupéré la pole position à Albacete lors de cette seconde séance chronos de ce matin, avec un tout petit avantage de 88 millièmes (1’31’’052) sur la BMW N°99 (1’31’’120) et 96 millième sur la Yamaha Yart N°7.

Au guidon de cette machine, Gwen Giabbani avait chuté sans gravité en début de séance.

La quatrième place revient à la Yamaha N°94 (1’31’’641) et devance la Honda N°77 du Team britannique TT Legends qui est allée également à la faute avec son troisième pilote, l’Ecossais Keith Amor.

La chaleur est revenue avec un soleil estival et les relais de quarante tours seront redoutables pour les pilotes.

Mais c’est aussi cela l’endurance

Nous en bavons déjà d’envie !

La course s’élance ce samedi  en fin de journée, à 18 Heures et risque de ne pas manquer de piment…

Michel Picard : Texte et photos

 

Moto

About Author

admin