WRC : LOEB REMPORTE LE RALLYE DE SARDAIGNE

Déjà victorieux au Rallye du Mexique, l’inamovible tenant du titre de Champion du Monde sans interruption depuis 2004 et arrivé en leader du Championnat du Monde WRC, en Sardaigne, Sébastien Loeb s’est de nouveau imposé sur l’île italienne ce dimanche au terme des dix huit spéciales que comportait cette manche Italienne

Dominé à deux reprises d’abord au Portugal puis tout récemment en Jordanie mais toujours placé et régulier ces performances de son équipier ne l’ayant nullement empêché de s’emparer du commandement du Championnat du monde, Sébastien Loeb a rappelé qu’il était toujours le patron en frappant un grand coup ce week-end en Sardaigne.

Premier sur la route depuis le départ et donc contraint de balayer, l’Alsacien a effectivement immédiatement pris la tête du rallye dés vendredi pour ne plus jamais la quitter jusqu’à l’arrivée au terme de la dix huitième spéciale, Gallura 2.

En position d’ouvreur, Loeb a parfaitement résisté au retour du Finlandais Mikko  Hirvonen, de Petter Solberg, et de Seb Ogier pour finalement s’imposer pour la seconde fois cette année, au terme de cette cinquième manche WRC

A l’arrivée il précède en effet la Ford d’Hirvonen de 11’’2 et les deux DS3 de Petter Solberg de 23’’8 et Sébastien Ogier qui termine lui à 1’31’’5.

Le Français ne finit que quatrième après avoir cassé une suspension dans l’avant-dernière spéciale, celle de Terranova.

Cette performance lui permet en outre d’augmenter son avance au classement provisoire du Championnat ou il  devance maintenant de sept points Hirvonen et de dix neuf son lieutenant Ogier

Heureux de gagner et de conforter son leadership au championnat, le vainqueur racontait :

« C’est une belle victoire, acquise sans aucune stratégie. Nous partions avec le réel désavantage d’ouvrir la route le premier jour. Mais nous avons réussi à prendre la tête et à nous ménager une petite avance, que nous avons conservée samedi puis dimanche. Pour cela, il a fallu être à l’attaque d’un bout à l’autre. J’étais très à l’aise avec la voiture, c’est ce qui m’a permis de dégoupiller de la sorte. Evidemment, ça a été très chaud à plusieurs moments, c’est donc un vrai soulagement que de voir l’arrivée de ce rallye. »

Vainqueur de la fameuse Power Stage qui attribue généreusement  trois, deux et un point, Mikko Hirvonen parvenait à dominer Latvala, Loeb, Ogier et Solberg

Citroën remporte ainsi son quatrième Rallye (Mexique-Portugal-Jordanie-Sardaigne) sur cinq disputés, Ford ayant gagné l’épreuve d’ouverture le Rallye de Suède avec Hirvonen

A retenir encore les bons débuts de Mini. Si la voiture de Meeke a souffert (photo), celle de Dani Sordo termine à une bonne sixième place mais tout de même à 3’27’’6 de la DS3 victorieuse

Au Championnat, Loeb creuse un peu plus l’écart avec sept points d’avance sur Hirvonen et dix neuf points d’avance sur Ogier.

La prochaine épreuve se déroulera dans la région de Cordoba  en Argentine dans trois semaines (27-29 mai).

Chris Colinet
Photos : Teams – Red Bull

LE CLASSEMENT FINAL A OLBIA

1. Loeb (Citroën) en 3h45’40″9
2. Hirvonen (Ford) à 11’’2
3. Solberg (Citroën) à 23’’8
4. Ogier (Citroën) à 1’31’’5
5. Ostberg (Ford) à 2’42’’6
6. Sordo (Mini) à 3’27’’6
7. Tanak (Ford) à 7’10’’9
8. Hanninen (Skoda) à 7’37’’6
9. Wilson (Ford) à 8’00’’4

10. Al-Attiyah (Ford) à 12’33’’8

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT

1 Sébastien Loeb : 100 points
2 Mikko Hirvonen : 93 pts
3 Sébastien Ogier : 81 pts
4 Jari Marri Latvala : 68 pts
5 Petter Solberg : 46 pts
6 Mads Ostberg : 38 pts
7 Mattew Wilson : 24 pts
8 Kimi Raikkonen : 18 pts
9 Federico Villagra : 12 pts
10 Henning Solberg : 10 pts

 

WRC

About Author

admin

Leave a Reply