F1 : QUATRIEME POLE CONSECUTIVE POUR LE PRODIGE VETTEL A ISTANBUL

Il l’a fait !

Il ?

Sebastian Vettel bien sur, pardi…

Après l’Australie, la Malaisie et la Chine, le jeune prodige de l’équipe Red Bull-Renault s’est une fois encore, une fois de plus approprié la pole position ce samedi en survolant la séance qualificative du GP de Turquie – la première épreuve Européenne du calendrier 2011 – qui se disputera ce dimanche à Istanbul

Pourtant le pilote Allemand revient de loin, lui qui la veille avait pulvérisé sa très efficace monoplace lors des essais libres.
Sebastian Vettel, a donc conquis sa quatrième pole de l’année et ce avec une telle facilité déconcertante que cette outrageante domination a franchement de quoi écœuré la concurrence !

A tel point que le Champion du monde en titre et large leader de l’édition 2011,n’a même pas jugé utile de revenir en piste pour défendre sa pole provisoire en toute fin de Q3.

D’ailleurs son propre équipier, l’Australien Mark Webber visiblement serein et assuré de conserver sa seconde place, semblait animé par la même confiance.

Après les trois Grands Prix exotiques (Australie-Chine-Malaisie) suivis de trois longues semaines sans courir, sur que chez les principaux  rivaux (McLaren, Ferrari, Renault et Mercedes) on imaginait un autre scénario !

Et on devait surement espérer que ce premier rendez- vous Européen de la saison à Istanbul serait synonyme de retour au premier plan.

Chacune des équipes rivales de Red Bull, débarquant en Turquie avec moult innovations techniques, sensées leur permettre de ‘’chatouiller ‘’ les RB7 Autrichiennes

Hélas au vu des résultats de cette séance qualificative, il n’en est rien

Cette séance se résumant encire une fois à une fabuleuse démonstration des deux Red Bull- Renault avec encore une fois avantage a celle du tenant du titre mondial, le ‘’ magicien ‘’ Sebastian Vettel

Crédité de 1’25’’049, Seb s’offre une nouvelle et quatrième pole d’affilée, laissant son équipier Mark Webber avec qui il partagera la première ligne à 0’’405

Sur de son fait, Vettel on l’a dit quittait prématurément son cockpit. Décision qui fera date et indique l’écrasante supériorité actuelle des bolides conçus par le ‘’ génial ‘’ génie qu’est l’ingénieur Adrian Newey

L’homme qui autrefois, jadis fit la gloire et les beaux jours des équipes Williams et McLaren avec qui il conquit une quantité colossale de titres mondiaux et de victoires en GP

Questionné Vettel expliquera que c’est lui seul qui a pris cette  décision et non son équipe.

« Ce fut un peu amusant en Q3 aujourd’hui, car Mark et moi avons décidé de renoncer à nos seconds run pour en terminer plus tôt  »

Et il enchainait :

« C’était une impression étrange de suivre depuis notre box  les autres voitures tourner. C’était un sentiment étrange mais une bonne décision d’économiser nos pneumatiques pour la course. »

Puis revenant sur sa sortie de piste aux libres, il expliquait :

« J’ai abimé l’auto la voiture lors de la première séance et j’ai du coup loupé et raté la suivante  mais nos mécaniciens ont fait du super boulot. Nous avons été au top aujourd’hui. Je suis donc très content. »

Derriére les dietistes de Red Bull, les honneurs du jour sont revenus à Nico Rosberg !

Lequel au volant de sa Mercedes a fait des merveilles, ratant le coche de la première ligne pour un rien… 0’’120.

Le fils de l’ancien Champion du monde partagera la seconde ligne avec la McLaren de Lewis Hamilton

Ensuite on trouvera en troisième ligne, la Ferrari de  Fernando Alonso qui lâche 0‘’8 sur Sebastian Vettel et la seconde McLaren de Jenson Button.

Suivent la Renault de Vitaly Petrov à 1’’247. Son équipier Nick Heidfeld, neuvième cédant 1’’610.

Les deux monoplaces Renault encadreront la seconde Mercedes celle de Michael Schumacher.

Le ‘’Top 10’’ étant complété par la deuxième Ferrari de Felipe Massa, déjà trois fois victorieux à Istanbul en 2006, 2007 et 2008

Christian Colinet
Photos : Red Bull

F1

About Author

admin

Leave a Reply