1000 KM DE SPA : GRAVE ACCIDENT POUR MATHIEU LAHAYE

Il était 16 Heures 34.

La séance des essais chronométrés des 1000 Km de Spa qui avait débuté à 16 Heures 20 et qui devait se terminer à 16 Heures 40, touchait à sa fin

Soudain et alors qu’il ne restait plus que 5’56’’ et alors que nous suivions sur les écrans de contrôle cette séance qualificative un drapeau rouge apparaissait tout en haut des différents écrans de TV

Assez vite, on découvrait le terrible accident dont venait d’être victime Mathieu Lahaye le pilote de la OAK Pescarolo LMP1 Numéro 15.

Images difficiles, la caméra située à cet endroit du circuit nous faisant découvrir la voiture ou plutôt l’épave du bolide.

Immédiatement suivies d’autres plans ou on apercevait un trou béant dans le rail inférieur preuve de la violence du choc

Cet accident est survenu après le virage de Bruxelles, une épingle à droite, lequel est suivi d’un gauche à 90° puis d’une longue ligne droite avant le double gauche de Pouhon.

Pour une raison à l’heure actuelle inconnue, l’infortuné Mathieu a foncé tout droit vers les rails côté gauche. A-t-il touché ou été heurté par un autre concurrent ?

Difficile de le dire car les images si elles montrent bien au même endroit une autre voiture la FLM Numéro 93 de la Scuderia Genoa alors conduite par l’expérimenté Elron Julian, avec de la fumée s’échappant au niveau de la roue avant, ce qui pourrait laisser croire à une touchette et ce dans la mesure ou des traces de gomme apparaissent sur la carcasse de la OAK Pescarolo, rien ne permet de l’affirmer.

Revenu à son stand, on découvrait alors l’ampleur des dégâts et la violence du choc. La coque ouverte côté gauche découpé par les rails. Le demi train avant gauche arraché mais attaché à un morceau de coque.

L’accident est arrivé alors que Mathieu entamait son troisième tour mais le second lancé. Il avait réalisé lors de son premier tour chrono le huitième temps avec un excellent chrono de 2’07’’729

Selon les premiers renseignements la OAK Pescarolo aurait tapé le rail à environ 200 km/h !!!

Immédiatement les secours transportaient Mathieu vers le centre médical situé à proximité au virage du raccordement à Blanchimont.

Les médecins indiquaient alors que sa vie n’était pas en danger, qu’il était choqué incapable de parler

Un peu plus tard, Jacques Nicolet, le propriétaire de l’écurie OAK Racing et qui revenait du poste médical nous expliquait :

« Mathieu est conscient mais il ne parle pas. Selon les premières constatations il souffrirait d’un genou (épanchement) et il se plaint de douleurs au dos »

Assez vite, Mathieu était dirigé vers le Centre Hospitalier   Peltzer-la-Tourelle de Verviers

On apprenait ensuite alors que la séance chronométrée avait été définitivement interrompue – il restait 5’56’’ – par la direction de course, les travaux nécessaires pour remplacer les rails endommagés devant prendre de longues, très longues minutes

Etant invité sur ces 1000 KM par l’équipe OAK Racing, inutile de vous préciser que je suis aussi consterné par ce drame

Appréciant énormément ce charmant pilote qu’est Mathieu depuis son arrivée il y a quatre saisons, dans cette formidable écurie qu’est le OAK Racing

Gilles Gaignault
Photos : Manfred Giet -Eric Regouby

Endurance

About Author

admin

Leave a Reply