WRC : RALLYE DE SARDAIGNE : LES DS3 SUR LEURS LANCEES…

 LES DEUX SEB: DEUX IMMENSES CHAMPIONS FRANCAIS

Sébastien Loeb et Sébastien Ogier se sont, depuis le début de la saison, partagé les victoires lors de tous les rallyes disputés sur terre.

D’abord au Mexique, puis au Portugal et encore tout dernièrement en Jordanie.

Cette semaine, en Sardaigne, à l’occasion du Rallye d’Italie, les deux Français vont avoir une nouvelle fois l’occasion de poursuivre leur série victorieuse au volant des nouvelles Citroën DS3 WRC.

Après la victoire initiale de la nouvelle Ford, celle de Mikko Hirvonen en Suède, les pilotes français ont depuis apposé leur patte sur le Championnat du Monde des Rallyes.

Au Mexique, Sébastien Ogier était en tête avant de sortir de la route et de laisser Sébastien Loeb, filer vers la victoire.

Au Portugal et en Jordanie, le jeune Français s’est ensuite montré le meilleur sur terre, afin de glaner deux victoires, le replaçant après sa bévue mexicaine dans la course au titre.

NOUVELLE VICTOIRE EN JORDANIE POUR OGIER

Avant le Rallye d’Italie, disputé sur les redoutables pistes sardes sur la même surface, Sébastien Ogier peut être confiant.

« Le Championnat du Monde est long et il n’est pas encore temps de calculer »

Et, Sébastien Ogier de poursuivre :

« Notre objectif est de gagner, même si une victoire pourrait nous obliger à ouvrir la route lors du prochain rallye. La saison s’annonce très disputée et chaque point est important. Au Portugal et en Jordanie, malgré la pression de devoir faire un résultat, nous avons réussi à gagner. Nous n’avons pas changé notre approche, ni trouvé un secret. En Sardaigne, il faudra essayer de poursuivre cette belle série. »

SEB LOEB A LUI RETROUVE LA TETE DU MONDIAL 2011

L’inamovible ‘’ Number One ‘’ de la discipline et ce depuis 2004, son partenaire, l’immense pilote qu’est Sébastien Loeb et nouveau leader du Championnat du Monde, devra composer avec le fait d’ouvrir la route le premier jour et, donc, balayer la route pour ses poursuivants, enchaine en rappelant:

« Quand on est bien placé au Championnat, on est mal placé au départ du rallye suivant »

Et, l’Alsacien de préciser :

« Être en tête n’est certainement pas la position la plus favorable. Nous ne serons pas forcément maîtres de notre destin car les autres équipages connaitront nos temps et pourront se positionner en conséquence… Nous verrons quand et comment la course se décantera mais il faudra être dans le bon wagon pour pouvoir défendre nos chances jusqu’au bout. »

Le Rallye de Sardaigne débutera vendredi 6 mai à 9h29, très exactement avec le départ de Sébastien Loeb dans la spéciale de Lago Amodeo.

Huit spéciales sont au programme vendredi, six samedi et quatre dimanche, pour une arrivée prévue à 13h00.

Christian Colinet
Photos : Team

WRC

About Author

admin

Leave a Reply