GP MOTOGP DU PORTUGAL : VICTOIRE DE DANI PEDROSA. UNE HONDA CACHE (GÂCHE ?) L’AUTRE

  SUPERBE TRIOMPHE POUR DANI PEDROSA

Et encore une victoire espagnole !

Décidément, les ibères sont imbattables dans cette catégorie ! Lorenzo Champion du monde l’an dernier, Lorenzo pole de ce GP du Portugal, troisième de la saison 2011, Pedrosa vainqueur au final…

Tout cela alors que l’on attendait, peut-être, enfin pourrions nous dire, la première victoire de l’italien Simoncelli, brillantissime sur sa Honda privée.

Et bien rien ne s’est passé comme prévu, et c’est très bien !

 

D’ABORD LORENZO LE MAGNIFIQUE

Le Champion du monde 2010 étant en pole et ayant un métier énorme, devait partir en tête et y rester. C’est exactement ce qu’il a fait, Yamaha se frotte les mains, pauvre écurie avec seulement deux pilotes, opposée à une marque triomphatrice, Honda, forte de trois motos officielles auxquelles il faut ajouter la moto privée de Simoncelli, un duo largement capable d’aller jouer avec les motos d’usine.

Qui plus est, Lorenzo est vraiment le magnifique de ce circuit d’Estoril, où il a déjà gagné à trois reprises. Bref, pour Yam, c’est Myam…Myam… Bon mais derrière ?

On se rappelle ici que Simoncelli avait quand même obtenu le deuxième temps des essais chronos, devant un gros paquet de motos d’usine. On imaginait donc le voir coller aux basques de Lorenzo et l’énerver au point de lui faire faire la faute permettant au géant italien d’entrer dans la légende.

Très beau scénario, mais très mauvais. Simoncelli est en fait allé mesurer la piste avec les bras (expression signifiant donc qu’il est allé visiter le bitume…) dès le premier tour !!!

Damned !

Fuori Simoncelli ! (dehors dans la langue de Dante).

En fait, derrière Lorenzo, il ya aura donc … Pedrosa ! Tiens ?

On n’était même pas sûr qu’il puisse rouler, il a profité des quelques semaines de creux des GP Moto pour se faire opérer de l’épaule et arrive en pleine cicatrisation !

Et Lorenzo n’arrive pas à le décrocher d’un centimètre.

Encore derrière il ya Casey Stoner, troisième c’est bien mais pour cet Australien que nous imaginions pulvériser la concurrence,  c’est tout juste bien.

L’Australien seulement troisième et revenu à son stand, racontera :

« Nous avions pris un bon départ mais Dani est passé juste devant, j’ai dû freiner et après ça je me suis retrouvé avec Marco dans le premier virage. Il a coupé devant moi et je n’étais pas très content, il a ensuite chuté dans le virage n°4 et j’avais perdu Dani et Jorge. Je n’étais pas vraiment en confiance sur les premiers tours, mon pneu arrière ne se comportait pas très bien sur le côté gauche, j’ai failli chuter plusieurs fois et ça m’a ralenti. Ensuite durant la course mon dos s’est bloqué à plusieurs reprises, je n’arrivais plus à bouger, j’étais vraiment en difficulté et je n’avais plus de souffle. Je pensais à rentrer au garage mais ça allait mieux au bout d’un demi-tour, je me sentais un peu mieux et j’ai pu finir. Je suis donc très content de conserver ma troisième place aujourd’hui. »

Et quatrième ?

On est heureux dans le clan des rouges de Bologne, le team Ducati Corse, Valentino Rossi est en quatrième position, ce qui est un vrai retour, au vu des résultats dégueulasses de l’écurie en début de saison.

Cela au moins, était sinon prévu, au moins prévisible, annoncé par le neuf fois Champion du Monde (tout le monde écrit le nonuple champion, c’est moche…), « Vale » avait en effet dit que l’on recommencerait à le voir devant au bout de quatre ou cinq GP.

Bon. Vers la fin du GP, les Honda officielles ont décidé de faire des éclats…

HONDA ? ON ENVOIE DU LOURD

 

A quatre tours de la fin, Pedrosa décide de sonner « la muerte »
Un, il passe Lorenzo. On ne va pas dire « fastoche » mais pas loin. Ce qui est plus grave, pour le moral et pour l’image de marque de Yamaha, c’est que Pedrosa lâche Lorenzo en moins d’un demi-tour

C’est clair, Honda est en train de gagner le GP du Portugal.
Mais Yamaha ne va pas être le seul à se faire massacrer l’espérance.

C’est le tour des rouges.

Rossi qui ramenait une joie quatrième place se fait doubler en fin de course par Dovizioso, la troisième Honda officielle.
Avec un résultat assez inimaginable au classement général.

Pedrosa, qui s’était battu comme un chiffonnier avec Lorenzo l’an dernier, avant de chuter en fin de saison et de laisser le pilote Yamaha terminer l’année en triomphe, Pedrosa que l’on disait hurlant de douleur, que l’on voyait régulièrement derrière ses petits camarades Honda, y compris derrière la Honda privée de Simoncelli, Pedrosa est maintenant au classement général à quatre points de Lorenzo et on se prépare une année 2011 qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la dernière saison.

Pedrosa qui expliquait à l’arrivée :

« Je suis très content de ma victoire aujourd’hui mais au-delà de la victoire je suis surtout très content de ma condition physique, l’opération semble avoir réussi. J’ai essayé de laisser quelques moments de répit à mon bras parce que les crampes sont arrivées à quinze tours de l’arrivée. J’étais derrière Jorge et j’attendais que mon bras s’engourdisse et que je me sente moins fort mais cette fois ça n’a pas été le cas ! Je suis vraiment très heureux que la chirurgie ait réussi, ça faisait six mois que je traînais ça et je suis soulagé. Pour la course, j’ai donné le meilleur de moi-même, Jorge est, comme toujours, incroyable ici, il est très fluide et très rapide. J’ai essayé de rester avec lui, au final je me sentais suffisamment bien pour passer à l’attaque et j’ai réussi. Je suis très content d’avoir gagné ici, c’est ma première victoire sur ce circuit et je tiens à remercier tous les médecins, mon physio et mon coach parce que nous avons travaillé dur et que nous avons enfin une victoire. »

C’est intéressant, sur le plan de la revanche Pedrosa-Honda, mais ça va peut être manquer de sel.

Signori Rossi et Simoncelli, merci d’ajouter un peu de piment, nous sommes encore loin du bout !

Un mot encore, sur Randy de Puniet. Pas mal, dixième, ce n’est pas le Pérou mais on est dans le bon sens.

De Puniet dans le Top 10 malgré ses problèmes de genou…

Avant-dernier sur la grille de départ du Grand Prix du Portugal, le pilote du Team Pramac Racing (photo avec Capirossi) a réussi à prendre la dixième position mais a dû renoncer à participer au Test de lundi afin de soigner son genou récemment opéré.

Opéré du genou gauche avant le Grand Prix du Portugal afin de faire retirer une vis datant de sa blessure de l’an dernier, Randy de Puniet a souffert ce week-end à Estoril.

Le Français a cependant réussi à surmonter la douleur durant la course et a marqué ses premiers points de la saison en prenant la dixième place, après avoir abandonné lors des deux premières manches de la saison.

Il ne pourra cependant pas participer au Test Officiel de lundi et ne remontera donc pas sur sa Ducati GP11 avant le Grand Prix Monster Energy de France qui aura lieu le week-end du 13 et 15 mai.

Marco Rigamonti, son Ingénieur Piste précise:

« Nous sommes surpris. La course de Randy a été affectée par la douleur à son genou mais nous sommes plutôt satisfaits. Au final nous avons pu prendre quelques points. Nous allons essayer de résoudre nos problèmes avant Le Mans. La moto semble mieux fonctionner sur certains circuits, comme au Qatar et à Estoril, tandis que nous n’arrivons pas à en tirer ce que nous voulons sur d’autres. »

Randy De Puniet, poursuit:

« Je suis en partie satisfait. Si j’avais su que j’allais terminer dixième avant le départ j’aurais sûrement fêté ce résultat. Mais je ne sais pas ce qui s’est passé avec mon genou. J’ai eu très mal durant la course et je n’avais plus de force dans les jambes. J’ai passé des radios plus tôt dans la semaine mais je ne sais pas comment vont mes ligaments. J’espère que ce n’est rien de grave et demain je rentrerai directement afin de vérifier tout ça. En ce qui concerne la moto, nous devons résoudre nos problèmes de train avant. Je suis content d’avoir marqué six points mais j’aurais sûrement pu faire mieux sans cette douleur à mon genou. Nous devons continuer à travailler pour trouver le feeling que nous avions approché à Losail et à Jerez. »

SECONDE VICTOIRE POUR BRADL EN 2011

Dans les autres catégories, victoires des polemen, avec Bradl en Moto2 (second succés en 2011) ou le Français Mike Di Meglio, finit neuvième.

Et, en 125, ou Nicola Terol, pilote officiel Aprilia se montre intouchable depuis le début de la saison. A Estoril, il en remet une couche !

Trois victoires en trois courses, le titre va aller vite…

Grand Chelem ?

Bon, plus intéressant, Johann Zarco, pilote français, qui arrache la troisième place dans le dernier tour, et finit sur son deuxième podium de la saison (le premier au GP d’Espagne) pour deux millièmes de seconde.

Vraiment à l’arrache !

Prochain GP ?

C’est  justement en France, au Mans, le week-end du 15 mai

.
Jean Louis Bernardelli
Photos :
MOto GP

 

Résultats du Moto GP du GP du Portugal


1 ; Dani Pedrosa (Espagne – Honda) 45’51 »483. 2 Jorge Lorenzo (Espagne – Yamaha) à 3 »051. 3. Casey Stoner (Australie-Honda) à 7 »658. 4. Andrea Dovizioso (Italie- Honda) à 16 »530. 5. Valentino Rossi (Italie -Ducati) à 16 »555. 6. Colin Edwards (USA-Yamaha) à 32 »575. 7. Hiroshi Aoyama (Japon -Honda) à 38 »749. 8. Cal Crutchlow (GBR-Yamaha) à 40 »912. 9. Nicky Hayden (USA-Ducati) à 54 »887.10. Randy de Puniet (France-Honda) à 59 »697.11. Toni Elias (Espagne -Honda) à 1’00 »374.12. Loris Capirossi (Italie-Ducati) à 1’01 »793.13. Alvaro Bautista (Espagne -Suzuki) à 1’24 »370.
Non classés :
Ben Spies (USA-Yamaha) – Karel Abraham (Tchéquie -Ducati) – Marco Simoncelli (Italie-Honda) – Hector Barbera (Espagne – Ducati)

Classement du Championnat du monde après le GP d’Estoril :

1.Jorge Lorenzo (Espagne – Yamaha) : 65 pts –  2 Dani Pedrosa (Espagne – Honda) 61 pts – 3.. Casey Stoner (Australie- Honda) 41 pts – 4. Valentino Rossi (Italie – Ducati) 31pts.5. Nicky Hayden (USA -Ducati) 30 pts.6. Andrea Dovizioso (Italie – Honda) 30 pts. 7. Hiroshi Aoyama (Japon – Honda) 28 pts.8. Cal Crutchlow (GB – Yamaha) 21pts. 9.Colin Edwards (USA-Yamaha) 18 pts.10. Hector Barbera (Espagne- Ducati) 14 pts.11. Karel Abraham (Tchéquie -Ducati) 12 pts.12. Toni Elias (Espagne -Honda) 12 pts. 13. Marco Simoncelli (Italie- Honda) 11 pts. 14. Ben Spies (USA- Yamaha) 10 pts. 15. Loris Capirossi (Italie- Ducati) 9 pts. 16. Randy de Puniet (France -Ducati) 6 pts.17. John Hopkins (USA- Suzuki) 6 pts.18. Alvaro Bautista (Espagne -Suzuki) 3 pts

Moto

About Author

admin

Leave a Reply