WORLD SERIES RENAULT 3.5 : SUPERBE DOUBLE POUR LE TERAM CARLIN AVEC WICKENS ET VERGNE

L’équipe Britannique Carlin a réalisé un magnifique doublé ce samedi en trustant les deux premières places de la première des deux manches prévues ce week-end sur le toboggan ardennais de Spa-Francorchamps

L’écurie signant un superbe doublé en Formula Renault 3.5 Series grâce à ses deux pilotes, le Canadien Robert Wickens et le Français Jean-Eric Vergne

Ce premier podium est complété par le pilote Espagnol Albert Costa qui porte les couleurs du Team Epic Racing, anciennement Epsilon.

Cependant que Nelson Panciatici finit lui cinquième derrière le Néo-Zélandais Brendon Hartley

Robert Wickens s’était déjà illustré lors des essais chronométrés puisqu’il avait décroché la pole précédant dans l’ordre, l’Espagnol Albert Costa et les deux Français Jean-Eric Vergne – son équipier chez Carlin – et Nelson Panciatici, le tricolore qui roule pour l’équipe Russe KMP Racing dirigée par Bruno Besson.

Absent lors de la course d’ouverture à Motorland en Espagne, étant retenu en Chine pour le GP de Shangai par l’équipe Toro Rosso ou il officie comme troisième pilote, l’Australien de l’équipe ISR,  Daniel Ricciardo considéré comme le grandissime favori du Championnat WSR 3.5 millésime 2011, n’obtenant que le cinquième temps

Le couple princier de Carlin !

Leader de bout en bout sur ce redoutable tracé de Spa-Francorchamps, le duo de l’équipe Carlin n’a pas laissé le moindre espoir au reste de la meute ce samedi en Formula Renault 3.5 Series.

Robert Wickens (Carlin) s’impose effectivement ainsi devant son équipier Jean-Éric Vergne (Carlin)

Grâce à sa première victoire de la saison, la deuxième de sa carrière dans la discipline, le Canadien se hisse en tête du Championnat.

Samedi matin, en configuration aérodynamique light, la séance d’essais qualificatifs était passionnante.

Jean-Éric Vergne était le premier à s’installer en pole position provisoire, tandis que Daniel Ricciardo (ISR) se faisait surprendre en pneus neufs dans le Raidillon.

Mais en fin de séance, Robert Wickens et Albert Costa se mettaient en évidence. Le pilote aux couleurs de l’équipe de F1 Marussia Virgin Racing décrochait sa deuxième pole de l’année, devant Albert Costa, Jean-Éric Vergne et Nelson Panciaticci (KMP Racing).

Au moment de constituer la première grille de départ du week-end, Anton Nebilitkiy (KMP Racing) et Andre Negrao (International Draco Racing) manquaient à l’appel.

Le départ se déroulait sans encombre, Robert Wickens sortait en tête de l’épingle de la Source devant Albert Costa et Jean-Éric Vergne.

Albert Costa tentait très vite de s’emparer de la tête de la course au freinage des Combes. L’Espagnol freinait très tard, trop tard même, et faisait une excursion hors-piste.

C’est ainsi que Jean-Éric Vergne profitait de la situation pour s’emparer de la deuxième place.

La physionomie de la course se mettait en place lors des premiers tours. Robert Wickens menait les débats devant son équipier Jean-Éric Vergne.

Albert Costa se faisait peu à peu distancer par les pilotes Carlin. Quatrième, Nelson Panciatici contenait son ancien partenaire de la saison 2010 au sein du Team Lotus, Daniil Move, désormais pilote de P1 Motorsport.

Pour le Russe, la tâche consistait à maitriser le retour d’Alexander Rossi (Fortec Motorsports), auteur d’un dépassement parfait sur Daniel Ricciardo au niveau de Kemmel.

L’Australien succombait quelques tours plus tard aux attaques de Sergio Canamasas (BVM Target).

L’Espagnol s’emparait ainsi de la huitième place. En difficulté avec sa mécanique, Daniel Ricciardo se faisait ensuite déborder par Jan Charouz (Gravity-Charouz).

Si la situation était limpide en tête, la lutte pour la troisième position était plus intense entre Albert Costa, Nelson Panciatici et Brendon Hartley.

Le Néo-Zélandais cherchait l’ouverture, mais l’Espagnol et le Français ne se laissaient nullement impressionner.

Dans le dernier tour, Brendon Hartley trouvait finalement l’ouverture. Il dépassait Nelson Panciatici pour le gain de la quatrième place.

Sans jamais avoir été vraiment inquiété, Robert Wickens s’imposait devant son équipier Jean-Éric Vergne (photo). Albert Costa, loin derrière le duo de Carlin, complétait le podium devant Hartley et Panciatici.

Septième, Alexander Rossi était le meilleur Rookie du jour, mais l’Américain brillantissime à Motorland, concédait la tête du Championnat au vainqueur du jour, Robert Wickens.

Redescendu du podium, Robert Wickens lâchait:

« Je n’ai pas pris un départ parfait, mais contrairement à Motorland, j’ai réussi à rester en tête. Albert a tenté une attaque, c’était bien vu, mais ça n’a pas marché. Ensuite nous avons constamment creusé l’écart avec Jean-Éric. C’est une victoire importante, ma première de la saison, c’est parfait.»

Jean-Éric Vergne ravi ajoutait:

« J’ai tenté de profiter de la situation au départ entre Albert et Robert. Derrière Robert je perdais un peu de temps dans le deuxième secteur. J’ai un peu tapé dans mes pneus. Nous étions les plus rapides aujourd’hui. Ce premier podium de la saison tombe à point nommé. Le Championnat est encore long.»

Quant à Albert Costa, lui il ajoutait:

« Deux podiums en trois courses, c’est un bon bilan pour l’instant. J’ai essayé de passer Robert dès le premier tour, car je savais qu’ensuite cela serait impossible. J’ai tué mes pneus sur cette manœuvre. La suite de la course a été difficile, c’était compliqué de tenir ma voiture en ligne droite. Il faut que nous travaillions pour rattraper les pilotes Carlin. Ce dimanche, il me faut la pole. »

Christian Colinet
Photos : Teams

LE CLASSEMENT DE LA PREMIERE COURSE

1 – Robert Wickens (Team Carlin) les 22 tours en 46’34"016
2 – Jean Eric Vergne (Team Carlin) à 2"694
3 – Albert Costa (Team Epic) à 19"544
4 – Brendon Hartley (Team Charouz Gravity) à 19"867
5 – Nelson Panciatici (Team KMP) à 20"958
6 – Daniil Move (Team P1) à 21"919
7 – Alexander Rossi (Team Fortec) à 22"973
8 – Jan Charouz (Team Charouz Gravity) à 24"697
9 – Sergio Canamasas (Team BVM Target) à 27"214
10 – Daniel Ricciardo (Team ISR) à 28"072
11 – Chris Van der Drift (Team Mofaz) à 29"011
12 – Walter Grubmuller (Team P1) à 29"663
13 – Cesar Ramos (Team Fortec) à 35"079
14 – Nathanael Berthon (Team ISR) à 39"601
15 – Jean Karl Vernay (Team Pons) à 45"077
16 – Arthur Pic (Team Tech 1) à 47"335
17 – Stephane Richelmi (Team Draco) à 48"731
18 – Daniel Zampieri (Team BVM Target) à 49"145 *
19 – Daniel McKenzie (Team Comtec) à 50"486
20 – Jake Rosenzweig (Team Mofaz) à 1’06"863

* Penalisé de 10"

ABANDONS

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT

1.Wickens : 53 points -2.Rossi : 49 pts – 3.Costa : 42 pts – 4.Vergne : 32 pts – 5.Korjus et Panciatici : 25 pts – 7.Move : 16 pts – 8.Ramos et Hartley : 12 pts – 10.Nebilitskiy : 8 pts – 11.Grubmuller : 6 pts – 12.Berthon, Van der Drift et Charouz : 4 pts – 15.Canamasas : 3 pts – 16.Negrao et Zampieri : 2 pts 18.Pentus et Ricciardo : 1 point

2éme tour : Sten Pentus
4éme tour : Daniel De Jong
5éme tour : Oliver Webb
10éme tour : Kevin Korjus

Sport

About Author

admin

Leave a Reply