24 HEURES OFF ROAD DU MAROC : TRIOMPHE FINAL POUR LE BUGGY DU TEAM SARTHE

Un  podium final très… local pour les vainqueurs de cette 2e édition des 24 Heures « off road » du Maroc

Sans grande surprise, le Buggy aux couleurs du Team’’ Sarthe ‘’ et que se partageaient le quatuor composé des très chevronnés Davoy-Schlesser-Lansac-Guehennec, est sorti victorieux de ces 24 Heures ‘’ Off road ‘’ du Maroc, millésime 2011.

L’équipage triomphant ce mardi soir à l’issu de l’ultime des quatre manches de six heures à Marrakech, la même ou il y a une petite semaine, l’épreuve avait pris son envol

Cette victoire amplement méritée est d’ailleurs le tout premier succès international pour le buggy de cette équipe Sarthe RR

Jean-Marie Davoy, Jean-Louis Schlesser, Georges Lansac, Alain Guehennec, les quatre mousquetaires de ‘’Sarthe Rallye Raid’’ ont de plus, terminé de la meilleure manière, ce mardi à Marrakech, ces 24 Heures « off road » du Maroc.

Après y avoir signé leur troisième victoire d’étape consécutive, ils remportent en effet effectivement haut la main cette seconde édition de la course d’endurance mise sur pied par Jean-Louis Dronne.

Une superbe première internationale pour la jeune écurie sarthoise ! 

Dans un environnement superbe,, les hommes de Sarthe Rallye Raid ont assuré dans la dernière étape.

Avec plus de 39 minutes d’avance au classement général, la bande à Davoy n’avait il est vrai pas trop de pression, mardi matin, au départ des 6 Heures de Marrakech-Agafay.

Mais fallait-il encore déjouer les pièges d’une piste sinueuse et complètement défoncée, l’expérimenté Jean-Louis Schlesser, le premier en action, ne tenta pas le diable.

Assurant un rythme rapide, mais moins incisif que la veille, il transmettait le relai à Georges Lansac avec une avance de plus de cinq minutes sur l’Osca des Belges Radelet et Kaket, leur unique adversaire dans cette ultime étape.

« Le Bowler est devant, expliquait l’ancien double vainqueur du Dakar à sa descente de voiture. Mais pour nous ce n’est pas un problème. Je voulais simplement creuser un peu plus l’écart avec notre concurrent direct. Et sur cette piste très sinueuse, très cassante avec des cuvettes assez dangereuses, il fallait absolument assurer. »

Ce que fit, après lui, Georges Lansac quatre tours durant. Et comme le Bowler de Castan-Demonceaux restait immobilisé au stand durant plus de 40 minutes et ce suite au blocage de ses vérins hydrauliques lors de son premier ravitaillement, le buggy sarthois s’emparait de la première place au cours du sixième tour.

A moins d’une heure de l’arrivée, Jean-Marie Davoy n’avait alors plus qu’à parachever l’excellent job de ses partenaires et c’est lui qui passait en grand vainqueur devant le drapeau à damiers final.
Avec trois succès d’étape (Agadir, Ouarzazate et Marrakech-Agafay) et la victoire au « scratch » avec plus de 40 minutes d’avance sur le « proto » Osca de Radelet-Kaket, le Team ‘’Sarthe Rallye Raid’’ aura survolé ces 24 Heures du Maroc ‘’ Off road ‘’ 2011, ne laissant que des miettes à ses nombreux rivaux.

Preuve que la course avait été bien préparée d’une part et que d’autre part, l’équipage était de grand niveau

« Nous avions certainement la meilleure voiture, les pilotes les plus rapides, la meilleure équipe mais fallait-il encore déjouer tous les pièges de la piste, reconnaît Georges Lansac. C’est ce que nous avons fait avec une équipe très soudée, très complémentaire. Chacun a apporté sa pierre à l’édifice et je suis vraiment heureux de partager cette réussite avec des garçons comme Jean-Marie, Jean-Louis et Alain. »

Monsieur « 24 Heures Tout terrain » ajoute, par la même occasion, une ligne à son palmarès déjà très riche. Et cela réjouit le patron de ‘’Sarthe Rallye Raid’’, Jean-Marie Davoy. 7

« Georges m’a permis de remporter les 24 Heures de France et de terminer second, l’an passé dans cette même course au Maroc. Aujourd’hui je lui renvoie la balle. C’est un juste retour des choses. Mais cette victoire nous l’avons construit à quatre. Sans oublier les deux mécaniciens de chez MD Rallye Sport, Pascal et Mickaël qui ont fait un travail admirable tout au long de la semaine. Nous n’avons connu qu’un petit problème technique, le premier jour mais cela nous aura peut-être été finalement profitable. Nous avons été contraints de modifier notre stratégie et de l’adapter, chaque jour en fonction des résultats et de l’évolution de la course. »

« Du beau travail, avance de son côté Jean-Louis Schlesser. Aujourd’hui, il ne fallait surtout pas faire de bêtise. En tout cas, je me suis énormément amusé lors de ces quatre étapes avec des gars très sympas et dans une ambiance amicale et conviviale que l’on ne retrouve que très rarement, aujourd’hui dans la course automobile. Bravo à l’équipe de Jean-Louis Dronne qui a su créer une course fantastique. Un véritable retour aux sources. »

Un avis partagé par l’autre Champion du monde de ‘’Sarthe Rallye’’, Alain Guehennec qui aura été l’homme le plus sollicité lors de ces 24 Heures.

 « C’est vrai que je suis resté durant toute la durée de la course dans la voiture,  lance le Morbihannais. Mais je n’ai pas eu trop de travail, si ce n’est lors du premier tour de chacun de mes pilotes. Comme ils n’ont pas fait de fautes, tout c’est parfaitement passé. Et puis dès le départ, je savais que l’on allait gagner. Je suis un garçon assez superstitieux et voilà deux ans, avec le numéro 2, j’avais déjà remporté le Rallye classique du Maroc aux côtés de Gregoire de Mevius. Dans trois semaines je reviendrai ici pour défendre ce titre. Toujours avec le n° 2…»

Comme on le constate, les quatre mousquetaires se montraient heureux de leur course et il y a de quoi vu leur incroyable domination

En tout cas pour Jean Louis Dronne, il s’agit de beaux vainqueurs

Jean Claude Virfeu
Photos : Alain Rossignol

 Le grand bonheur pour Jean-Louis Schlesser, Jean-Marie Davoy, Georges Lansac, Alain Guehennec et les deux mécaniciens de MD Rallye Sport, Pascal Poulain et Mickaël.

Le classement des 6 Heures de Marrakech-Agafay

1. Schlesser-Davoy-Lansac-Guéhennec (Buggy Chevrolet Sarthe Rallye Raid), 8 tours, soit 360 km, en 5h19’16’’  2. Radelet-Kaket (Oscar) à 1’’53’’ – 3. Sabatier (Predator) à 17’52’’ – 4. Demonceaux-Castan (Bowler) à 18’58’’ –  5. Billaut-Boutron-Barbet (Buggy SMG) à 20’27’’ – 6. Reboux-Reboux (Buggy VW) à 20’30’’ – 7. Arnal-Ascola (Mitsubishi) à 27’57’’ – 8. Ghidinelli-Gevrey (Mitsubishi) à 28’54’’ – 9. Diers-Narbry (Bowler) à 1 tour – 9. Vico-Vico (BMW-X5) à 2 tours – 10. Vico-Vico (BMW-X5)

Le classement final des 24 Heures « off road » du Maroc

 1. Schlesser-Davoy-Lansac-Guéhennec (Buggy Chevrolet Sarthe Rallye Raid), 19h52’42’’ – 2. Radelet-Kaket (Osca) à 40’59’’– 3. Demonceaux-Castan (Bowler) à 1 tour – 4. Billaut-Boutron-Barbet (Buggy SMG) à 1 tour – 5. Mazot-Godet-Vergeau-Galland (Pro Truck) à 2 tours –  6. Arnal-Ascola (Mitsubishi) à 3 tours – 7. Vico-Vico (BMW-X5) à 3 tours – 8. Ghidinelli-Gevrey (Mitsubishi) à 3 tours – 9. Diers-Barbry (Bowler) à 4 tours – 10. Hugounenq-David (Desert Waf) à 4 tours

Rallye-Raid

About Author

admin

Leave a Reply