24 HEURES DU MANS : NAKANO ET DE CREM AU VOLANT DE LA SECONDE PESCAROLO OAK LMP2

IL Y AURA BIEN QUATRE PESCAROLO OAK AUX 24 HEURES

La quatrième Pescarolo OAK Racing sera bien au départ le samedi 11 juin prochain.

On en parlait depuis la publication de la liste des concurrents invités par l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) à participer à la prochaine édition des 24 Heures du Mans

Mais c’était ‘ l’arlésienne ‘’ car depuis le début de la saison, on ne l’avait encore jamais vu.

Ni en piste, ni dans le nouvel atelier ou l’équipe OAK Racing s’est installé au cours de l’hiver en décembre dernier dans le Technoparc du circuit des 24 Heures du Mans. Ou elle a racheté les installations de la défunte équipe LAA (Luc Alphand Aventures)


L’équipe de Jacques Nicolet, travaillant jusqu’alors dans les anciens locaux de l’équipe Saulnier Racing, à Magny cours.
Mais jeudi dernier avant que le Team OAK Racing n’investisse ses stands en vue de la Journée Préliminaire des 24 Heures du Mans 2011, François Sicard, le Directeur général et bras droit de Jacques Nicolet, nous a convié au Technoparc pour découvrir cette quatrième Pescarolo OAK Racing 

Laquelle était en cours de montage dans l’optique de bien la faire rouler aux 24 Heures

Ce mercredi, Sylvie Nicolet nous a dévoilé l’identité de deux des trois pilotes qui se retrouveront dans le baquet de cette seconde LMP2 OAK Racing, inscrite avec le numéro 49

Il s’agit d’une part de l’ancien pilote de Formule 1 et qui a déjà disputé les 24 Heures du Mans, le Japonais Shinji Nakano

Et, d’autre part du jeune Hollandais Nicolas De Crem 

On retrouvera donc cette année, quatre bolides sous la bannière OAK Racing :

Deux LMP1 et deux LMP2  

La OAK-Pescarolo n°49 sera donc confiée au très rapide, fougueux et expérimenté Shinji Nakano, pilote dont la vitesse et l’expérience seront un atout considérable pour jouer la victoire en catégorie LMP2.

À 40 ans, le pilote japonais possède en effet un très beau palmarès, tant en Formule 1 qu’en sport-prototypes, avec quatre participations à l’épreuve mancelle.

Il est en outre également le premier pilote japonais à avoir couru les trois épreuves majeures du sport automobile

Les trés prestigieuses 24 Heures du Mans, le non moins réputé Grand Prix de Monaco de F1 et enfin les renommées 500 Miles d’Indianapolis.

L’ancien pilote Ligier en GP et Courage au Mans, sera accompagné par un tout jeune pilote belge de 20 ans.
Nicolas de Crem a déjà montré en endurance lors de la saison 2010, son potentiel en FLM (Formula Le Mans).

Au cours de la récente Journée Test des 24 Heures du Mans, il a aussi prouvé sa capacité à s’adapter aux spécificités du circuit de la Sarthe lors des 10 tours obligatoires pour les Rookies.

Questionné, François Sicard, Directeur Général d’OAK Racing, explique :

« Engager deux LMP2 nous permet de renforcer nos chances et de jouer la victoire dans cette catégorie. Nous avons fait le choix d’un équipage performant et intelligent qui intègre un pilote ‘’silver’’ afin de respecter le règlement. »

Et, il enchaine :

« Nicolas De Crem est un pilote prometteur, à la fois solide et rapide, que nous espérons aider à grandir en Endurance. Lui permettre de courir avec Shinji Nakano est une vraie chance et c’est également une superbe opportunité pour OAK Racing. Le palmarès et la popularité de Shinji, pilote ‘’platinium’’, parlent en effet d’eux-mêmes et sa vélocité nous laisse espérer d’excellents résultats. »

Visiblement ravi et enthousiaste de participer à nouveau à la course sarthoise, Shinji Nakano, poursuit:

« Je n’ai pas couru aux 24 Heures du Mans depuis 2008 et j’ai vraiment hâte de retrouver cette course et le magnifique circuit de la Sarthe. De plus, c’est un honneur et un privilège d’être membre du team OAK Racing, qui possède un beau palmarès et déjà beaucoup d’expérience. Comme chacun sait, mon pays, le Japon, a souffert d’un tremblement de terre dévastateur qui a entraîné d’effroyables désastres et un grand nombre de personnes se trouve encore dans une situation très difficile. Je veux dédier cette course aux victimes de cette catastrophe en donnant le meilleur de moi-même au Mans. J’espère que cela leur donnera encore plus de force et de courage et les aidera d’une manière ou d’une autre à se relever rapidement. »

Quant au benjamin, Nicolas De Crem, lui il conclut:

« Mon objectif pour cette saison 2011 était double. Participer à la fois aux Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans en LMP2. C’est chose faite ! La saison LMS a très bien commencé et continuera, je l’espère, dans la même voie pour les 24 Heures du Mans avec le team OAK Racing. Je tiens à remercier toute l’équipe pour la confiance qu’elle m’accorde. Notre objectif commun est clair. Terminer à la meilleure place possible. Il ne reste maintenant plus qu’à…, mais croyez moi, ma motivation est énorme ! »

DAMS EN SOUS TRAITANT

L’écurie mancelle DAMS, qui souhaitait revenir en Endurance et aux 24 Heures du Mans, apportera un support technique et logistique sur cette seconde LMP2 OAK. Une collaboration qui s’est faite naturellement entre voisins et amis avec une équipe qui a déjà une belle expérience des 24 Heures du Mans, notamment avec les Panoz et Cadillac.

Rappelons que sur la seconde OAK-Pescarolo-Judd engagée en LMP2, la n°35, c’est l’équipage inscrit en ILMC (Intercontinental Le Mans Cup) et composé des pilotes Andrea Barlesi, Frédéric Da Rocha et Patrice Lafargue, qui défendra aussi les couleurs de l’écurie sarthoise, pour cette 79ème édition de l’épreuve mancelle
Avec quatre bolides en piste, OAK sera finalement et incroyablement, l’équipe la plus représentée cette année au Mans.

Preuve qu’OAK est désormais une grande écurie

Gilles Gaignault
Photos :
Bernard Bakalian – Patrick Martinoli – Thierry Coulibaly

Sport

About Author

admin

Leave a Reply