DISPARITION DE RENEE SABY

Renée Saby, l’épouse du grand rallyman que fut Bruno Saby, n’est plus.

Renée Saby qui se savait condamnée s’est éteinte, en ce mardi 26 avril, des suites d’une longue maladie

Bruno, son époux, aura jusqu’au bout, été admirable au cours des derniers mois, ne quittant jamais le chevet de Renée.

Très exceptionnellement lors du dernier Monte Carlo – une épreuve qui lui est cher et qu’il remporta au volant d’une Lancia Delta en janvier 1988 – nous avait confié alors que nous déjeunions ensemble au parc de regroupement de Valence et en compagnie de Jean Claude Andruet – autre figure légendaire du Monte Carl’ –  que les jours de Renée, étaient hélas comptés…

A la fin de l’hiver, à sa copine, Marie Odile Desvignes, Renée, parfaitement conscient de la gravité de son état, avait lâché:

« Je vais me battre, Bruno et les enfants ont encore trop besoin de moi, et toi tu t’en est sortie, je vais faire pareil ».

Renée, avait eu 61 ans en fin d’année étant née le 17 décembre 1949, et Bruno vient de fêter ses 62 ans, le 23 février 1949

Ils se connaissaient depuis 40 ans ! Un long bail

Le couple Saby avait eu deux fils, Damien mariée à Elodie qui leur avaient donnés deux petites filles qui appelaient Renée ‘’Mamilie’’

Et Pierre, 27 ans qui collaborait avec Frantz Hummel sur le Weekend de l’Excellence de Reims en septembre dernier.

Renée ?

C’était La femme de Bruno. Elle l’accompagnait partout en rallye, l’aidait jour et nuit, le soutenait dans toutes ses entreprises et au besoin chargeait les enfants dans la voiture en pleine nuit pour apporter des pièces à Bruno à l’autre bout de la France.

Sur le Monte Carlo historique 2010, elle a repris l’assistance « à l’ancienne » en lui préparant … des soupes au bord de la route !

Renée, c’était une vraie personnalité, très souriante, douce, tendre, élégante, toujours de bonne humeur, attentionnée, généreuse, s’inquiétant toujours des autres alors que pour elle « tout allait toujours bien »…

C’était aussi une excellente cuisinière, qui recevaitdans sa maison grenobloise en toute simplicité, mais qui franchement aurait méritée une étoile Michelin, tant ses dîners étaient raffinés.

Mais Renée, c’était aussi une sportive. Championne de golf, sa passion qu’elle prenait très au sérieux mais avec le sourire.

Sourire qui va manquer à Bruno, perdu sans elle, à ses enfants et petits enfants, à leur grande famille, et à leurs nombreux amis du sport automobile.

Récemment, il y a tout juste deux ans  et alors qu’il venait de lui annoncer qu’il renonçait à poursuivre sa brillante carrière et que cette décision la rendrait heureuse, Renée lui avait répondu :

« Bruno, je n’ai cessé d’être inquiète toutes ces années »

Et un jour de 2010, Bruno nous avait confié que cette annonce l’avait meurtrie…

Bruno Saby avait décidé de prendre sa retraite le samedi 19 juillet 2008, lors d’un rallye-raid en Espagne, la Baja Aragon-Espana.

En janvier 2009, il sortait son autobiographie aux éditions Glénat, « 40 ans de bonne conduite ».

Bruno fait partie de la bande de mes amis grenoblois. Les Streiff, Balas, Panis et autres Policand

Ce soir, comme beaucoup j’ai le cœur qui saigne en pensant au profond chagrin et à l’immense détresse mon ami Bruno

Gilles Gaignault
Photo : Desvignes

Bruno Saby
Le Villard
38320 HERBEYS

Ses obsèques auront lieu à l’église d’Herbeys (38320) Samedi 30 avril à 15 heures.

Nécrologie

About Author

admin

Leave a Reply