ANDRE MILLET N’A PAS SURVECU A SES BLESSURES

Griévement accidenté lors de la course de côte de Bagnols – Sabran, André Millet n’a pas survécu à ses blessures et est décédé le jeudi 21 avril à l’hôpital de Nîmes où il avait été transféré après son accident de Bagnols Sabran survenu le samedi 2 avril.

Soigné pour des fractures des vertèbres cervicales, son état s’était brutalement aggravé à la suite d’un arrêt cardiaque survenu quelques jours plus tard et depuis lequel il était plongé dans un profond coma.

André Millet aurait fêté le mois prochain, son 69ème anniversaire.

 

 

André Millet s’était illustré en courses de côte dans les années 80 au volant des BMW, Ford Sierra Cosworth et Porsche 935 silhouette.

Avant de réapparaître en 2006 avec une Porsche 996 GT3 RS.

Depuis, il était l’un des animateurs du groupe GT de série, dont il s’était classé second en 2009 et 2010.

Avec André Millet disparaît un amateur éclairé, typique de la course de côte, conciliant avec passion et bonheur, la compétition et l’art de bien vivre.

Quelques mois après Lionel Regal,  emporté par son passion lors de l’épreuve de Ste Ursanne-Les Rangiers, l’été dernier, c’est à nouveau une figure irremplaçable de la discipline qui nous quitte.

André laissera un grand vide dans le paddock où son éternel sourire et sa bonne humeur vont bien manquer à ses innombrables amis de la côte.

Christian Colinet
Photo : FFSA

Nécrologie

About Author

admin

Leave a Reply