24 HEURES DU MANS : DAVID HALLYDAY REJOINT ALEX PREMAT AU VOLANT DE L’ORECA

Après Alexandre Premat déjà annoncé en milieu de semaine dernière et ce pour remplacer lui comme capitaine de cet équipage, Soheil Ayari, engagé finalement pour toute la saison par l’équipe Berrichonne Signature pour piloter un autre bolide Oreca, l’Oreca-Nissan Signatech dans le Championnat ILMC et donc au Mans, le Team Oreca d’Hugues de Chaunac, alignera finalement un bel équipage dans la célèbre épreuve Sarthoise

Aux cotés d’Alex Prémat, on retrouvera en effet David Hallyday et aussi l’Autrichien, Dominik Kraihamer, au volant de l’Oreca ‘’ officielle ‘’

David connait bien les 24 Heures du Mans puisqu’il a déjà participé à quatre reprises à l’épreuve qu’il a découvert en 2003 avec la défunte équipe Courage Compétition ou il épaulait le tandem Philippe Alliot –Carl Rosenbland.

Depuis David a également roulé avec une Corvette de l’équipe Belge PSI Expérience, en compagnie de Pierre Yves Gosselin et de Philip Peter en 2007 et aussi également en 2008 au volant de la Saleen de Larbre Competition avec Christophe Bouchut et Patrick Bornhauser

 

Alex de retour de Motorland ou il a accompagné ce week-end pour la manche d’ouverture des World Séries Renault, l’équipe KMP que manage son pote l’ancien pilote Bruno Besson a déclaré :

« Je suis ravi de retrouver les 24 Heures, une épreuve très difficile pour les hommes aussi bien les pilotes que les mécaniciens mais aussi bien sur les bolides. L’objectif est clair. Nous venons pour gagner la catégorie LMP2. Nous en avons le potentiel. Après avoir été en discussion à plusieurs reprises, je suis ravi d’intégrer une équipe comme Oreca. C’est une maison sérieuse.»

Et Alex poursuit:

« Pour moi, il y a effectivrment Audi, Peugeot et Oreca. Je suis maintenant impatient de travailler avec tous les techniciens ! On ne m’a dit que du bien de ce prototype Oreca 03. Avec les pneumatiques Michelin et le niveau de performance élevé, affiché par les écuries qui utilisent un châssis Oreca clients depuis le début de la saison, tout est réuni pour briller. J’ai vraiment hâte de  découvrir cette auto. »

Quant à David, lui il explique :

« L’an dernier, je me sentais privilégié de pouvoir rouler avec un tel team en GT FFSA avec l’Audi. J’ai beaucoup appris et je suis très heureux de pouvoir continuer l’aventure. D’un côté, les méthodes de travail sont très professionnelles. De l’autre, l’ambiance est très familiale. Oreca, c’est un peu l’ambiance ‘’à l’Américaine’’. C’est d’ailleurs comme cela que je fonctionne. C’est véritablement tout ce que j’aime ! »


David a déjà pu tester et évaluer la voiture en février dernier lors d’un test  effectué sur le tracé provençal du Paul Ricard :

« L’Oreca 03 m’a sincérement tout simplement bluffé. Elle n’a pas de défaut. Dans un premier temps, j’ai du prendre mes repères et me mettre en confiance. J’ai commencé de nuit. Donc, ce fut franchement un peu spécial ! L’apprentissage s’est cependant toutefois très bien passé. Mais il est vrai que ce bolide est tellement sain qu’il vous motive et vous pousse à progresser. Plus on roule, plus on va vite. Et plus on a envie de rouler ! »

Et David conclut:

« C’est une épreuve unique en son genre qu’il faut aborder avec une certaine sagesse. Le faire avec le Team Oreca, c’est la garantie d’avoir une voiture parfaitement préparée. Oreca, c’est une usine ! »
  
De son côté le jeune Autrichien âgé de 21 ans et qui va donc en ‘’ Rookie ‘’ découvrir le Mans, car jusqu’alors il a roulé en GT3 mais aussi en FLM (Formula Le Mans) lui il raconte :

« Tout pilote rêve d’avoir un jour une telle opportunité.   Je suis jeune et je n’ai pas énormément d’expérience, mais le Team Oreca m’offre une chance exceptionnelle. C’est une équipe de très haut niveau. Je sais que je suis entre de bonnes mains, au sein d’un team qui n’a qu’un but, celui de gagner ! »

Et Dominik d’enchainer:

« Le Mans, c’est ma piste favorite. Il y a beaucoup de passages différents et les sensations sont vraiment impressionnantes. Je ne me mets pas de pression particulière mais je sais qu’il faudra être régulier et ne commettre aucune bêtise, pas la moindre faute. Je veux faire du bon travail, comme à chaque fois que je suis en piste. Rouler en Formula Le Mans m’a permis de beaucoup apprendre, à la fois au niveau du pilotage et de la technique. C’était une préparation idéale avant de piloter la Oreca 03, qui est une auto très saine. L’aéro est incroyable et la vitesse en virage exceptionnelle. Ça va très vite ! Je suis très impatient de la conduire au Mans… »

Bref, ce trio possède de grandes chances d’accéder au podium et pourquoi pas viser encore plus haut

Gilles Gaignault
Photos : DPPI –Julie Sueur

Sport

About Author

admin

Leave a Reply