IRC : JUHO HANNINEN OFFRE LA VICTOIRE A SKODA AUX CANARIES

  

Samedi, le Finlandais Juho Hänninen au volant de sa Škoda a remporté le Rallye des Canaries, seconde manche du Championnat IRC après le Monte Carlo en janvier dernier

Du coup, il fait coup double et en profite pour s’emparer de la tête de ce Championnat IRC qu’organise Eurosports Events.

Son partenaire chez Škoda, le Tchèque Jan Kopecký, qui menait la danse depuis la première journée, a malheureusement pour lui, laissé finalement filer la victoire à son coéquipier pour… 1’’5.

Le Belge de l’équipe Kronos, Thierry Neuville qui roule sur une Peugeot 207 S2000, complète le podium de ce Rallye des Canaries.

Bien placé en embuscade derrière Kopecky, samedi matin, Juho Hänninen a terminé en trombe l’épreuve, s’offrant ainsi la victoire.

Auteur de quatre temps scratch, le Champion IRC en titre, en profite pour signer son tout premier succès dans la discipline sur asphalte.

Mais diable que ce fut chaud sur la fin !

Le Finlandais a effectivement été menacé jusqu’à l’ultime spéciale par Jan Kopecký, qui pour sa part n’a pas démérité glanant cinq temps scratch sur l’île Espagnole

Mais cela n’a pas suffi car il doit laisser la victoire, devancé et battu  d’une seconde et demie par la voiture-sœur de son coéquipier Finlandais.  

Evidemment, radieux, Juho laissait éclater sa joie de gagner enfin un rallye asphalte:

« Il y a eu une belle lutte de la première à la dernière spéciale. Cela a été un rallye où tous les meilleurs en tête de course n’ont pas rencontrés de problème et ont juste eu à lutter pour voir qui était le plus rapide.

On a longtemps cru que le Belge de l équipe Kronos de Marc Van Dalen, Thierry Neuville, serait celui-là.

Mais bien qu’au commandement, le pilote de la seule Peugeot en bagarre pour la gagne, ne fut hélas pour lui, qu’un leader éphémère samedi matin après l’ES9

Neuville se classera finalement troisième, à 8’’ d’Hanninen

Et il est le seul des pilotes de Peugeot à avoir pu empêcher et éviter un podium 100 % Škoda, sauvant ainsi l’honneur de Peugeot… car son compatriote Freddy Loix, finit quatrième au volant de sa Škoda Fabia.

Mais alors direz-vous, quid de Bouffier, victorieux le 23 janvier dernier du Monte Carlo ?

Le Français qui est cette saison le leader de l’équipe Française, n’a hélas pour lui jamais semblé en mesure de lutter pour la victoire

Au volant de sa Peugeot 207 S 2000, il est vrai et il faut le reconnaitre, l’ancien triple Champion de Pologne, n’a jamais été dans le coup pour la victoire, sur un rallye très spécifique qu’il découvrait pour la toute premuère fois contrairement à tous ses rivaux, bien habitués des lieux !!!

Mais, néanmoins il finit loin à une modeste septième place, assez loin d’Hanninen, à une minute du vainqueur.

Du coup, Bryan lâche le commandement du classement provisoire IRC, au profit du vainqueur du jour, Juho Hänninen.

Grace à ce succès, son sixième dans cette discipline, le jeune Finlandais, totalise désormais 33 points et précède en effet le Français de Peugeot de deux points. Freddy Loix se retrouvant troisième, avec 30 points.

Aurore Dupuis
Photos : Teams

 

LE CLASSEMENT GENERAL FINAL

1 Juho Hänninen-Mikko Markkula (Škoda Fabia S2000) en 1h40’38’’1
2 Jan Kopecký-Petr Starý (Škoda Fabia S2000) à 1’’5
3 Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Peugeot 207 S2000) à 8’’2
4 Freddy Loix-Frédéric Miclotte (Škoda Fabia S2000) à 16’’7

5 Guy Wilks/Phil Pugh (Peugeot 207 S2000) à 48 »3
6 Andreas Mikkelsen-Ola Fløene (Škoda Fabia S2000) à 55’’6
7 Bryan Bouffier-Xavier Panseri (Peugeot 207 S2000) à 1’00’’6
8 Bruno Magalhães-Paulo Grave (Peugeot 207 S2000) à 1’49’’8
9 Giandomenico Basso-Mitia Dotta (PROTON Satria Neo S2000) à 2’37’’8
10 Toni Gardemeister-Tapio Suominen (Škoda Fabia S2000) à 2’38’’2

Sport

About Author

admin

Leave a Reply