WRC : LA PREMIERE JOURNEE DU RALLYE DE JORDANIE MENACEE !!!

  

OGIER EN 2010 EN JORDANIE

La première étape du Rallye de Jordanie, quatrième manche du Championnat du monde des Rallyes WRC, millésime 2011 et prévue jeudi, est visiblement fortement menacée et compromise

Le motif ?

Le retard du cargo transportant tout le matériel des différentes équipes et des organisateurs qui mercredi matin, n’avait toujours pas accosté à Haïfa, en Israël.

Initialement, le bateau devait se rendre en Syrie mais les événements géopolitiques, survenus tout récemment à Damas, avaient finalement contraints le promoteur du WRC, la société Britannique North à changer la destination du débarquement

Le Rallye de Jordanie, un instant menacé par toutes les insurrections qui surviennent les unes après les autres, au Moyen Orient et qui au final a été confirmé par la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et dont le traditionnel Shakedown devait débuter ce mercredi après midi, pourrait être regroupé sur deux jours, vendredi et samedi.

LA FORD DE LATVALA L’AN PASSE

Le Rallye de Jordanie devrait néanmoins bien se disputer mais dans quelles conditions ?

La première étape programmée ce jeudi, est d’ores et déjà fortement compromise.

Selon Sven Smeets, le Team-manager de l’équipe Citroën Racing, le cargo serait tombé en panne.

Du coup, des remorqueurs devaient aller le récupérer en haute mer.

Il a appareillé depuis un port Italie il y a trois jours mais ensuite il serait tombé en panne de moteurs

Une fois parvenu dans le port d’Haïfa où se déroulera le débarquement du matériel des écuries et celui de North One, le promoteur du WRC, cela devrait prendre au moins quatre bonnes heures.

Ensuite au mieux, le trajet par la route entre Haïfa et Amman, la capitale prendra au minimum quatre heures sans compter le passage de la douane à la frontière entre l’état d’Israël et la Jordanie

Dans ces conditions tous les camions des écuries et des équipes des télévisions ne rejoindront donc pas le parc d’assistance avant la soirée de mercredi.

Le fameux  "shakedown" est donc reporté même si les voitures de course sont déjà arrivées elles par avion.

Car l’ensemble du matériel et les camions de pneumatiques dont ceux de Michelin fait pour l’heure défaut !

Ce shakedown ne pourra donc se dérouler que jeudi matin au plus tôt, ce qui retardera d’autant le début du rallye, justement initialement prévu jeudi matin.

De ce fait, l’hypothèse la plus probable, ce mercredi, était de regrouper les trois étapes sur deux journées, vendredi et samedi

Mais la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et les organisateurs du Rallye n’ont actuellement pris aucune décision.

Néanmoins, les habituelles reconnaissances du parcours se sont elles parfaitement déroulées comme prévu depuis lundi jusqu’à ce mercredi et en présence des commissaires de course sur les vingt spéciales.

Sébastien Loeb, le septuple Champion du monde les a faites au volant d’un 4×4, loué pour la circonstance sur place, en l’absence des voitures de reconnaissances Citroën, bloquées elles sur le cargo !!!

Christian Colinet
Photos : Teams

DERNIERE MINUTE MERCREDI SOIR

Comme on pouvait le craindre, le Rallye de Jordanie ne débutera pas ce jeudi, mais seulement vendredi !

Cette décision a été prise lors d’une réunion qui s’est ternue entre les organisateurs et les représentants des constructeurs (Citroën-Ford), de North One, le promoteur du Championnat WRC, et de la FIA (Fédération internationale de l’automobile).

Cette première journée devait comporter six épreuves spéciales (ES1 à ES6), soit 73 km chronométrés.

Du coup, il n’en restera que deux, vendredi et samedi, ce qui représente 14 épreuves spéciales, soit 260 km  de spéciales chronométrées

Un kilométrage estimé suffisant pour attribuer la totalité des points prévus pour un Rallye WRC complet.

Seule la cérémonie de départ, purement symbolique, près des vestiges romains de Jerash, est elle maintenue, mais reportée à jeudi après-midi tout comme les vérifications techniques et le "shakedown", reportées à jeudi matin.

Le cargo a bien rejoint le port Israélien d’Haïfa,ce mercredi  à la mi-journée

Et les 37 camions transportant la plupart des voitures de course et de reconnaissance, parmi lesquls les 13 camions de l’armada Citroën, sans oublier ceux transportant tout le matérirel de  North One, firme promoteur du Championnat et qui  produit les images du WRC, et non plus les nombreux transporteurs des pneumatiques Michelin.

Ultime angoisse et grosse incertitude en fin de journée concernant l’heure de fermeture de la frontière israélo-jordanienne, tous les camions devant impérativement  la franchir en convoi.

Car aux dernières nouvelles plusieurs d’entre eux étaient encore retenus à 18h00, heure locale par la douane israélienne sur le port d’Haïfa.

WRC

About Author

admin

Leave a Reply