GRAND PRIX DE MALAISIE : BATAILLE EN VUE ENTRE VETTEL (POLEMAN) ET HAMILTON

Le Champion du monde Sebastian Vettel et sa Red Bull-Renault et déjà en pole lors de la manche d’ouverture de la saison à Melbourne, a récidivé ce samedi en arrachant on extrémis sa seconde pole d’affilée, la soufflant à la McLaren de Lewis Hamilton à Sepang, en Malaisie

Mark Webber, son équipier chez Red Bull-Renault partagera la seconde ligne avec la seconde McLaren de Jenson Button

On trouvera donc les deux Red Bull- Renault et les deux McLaren-Mercedes sur les deux premières lignes
Fernando Alonso se retrouve rejeté en troisième ligne sa Ferrari ayant encaissé … une seconde face aux meilleurs !!!

L’ancien double Champion du monde s’élancera aux côtés de l’inattendu Nick Heidfeld, lequel est parvenu à hisser sa Lotus-Renault au sixième rang

Lewis Hamilton se retrouve donc en première ligne aux côtés du Champion du monde en titre à propos duquel il avait indiqué cette semaine qu’il pourrait parfaitement s’entendre avec lui et faire tandem avec Sebastian Vettel, sous contrat lui avec Red Bull jusqu’en… 2014.

Actuellement le Champion du monde 2008 est toujours en discussion avec l’équipe McLaren pour poursuivre leur collaboration après-2012

Mais visiblement, Lewis aidé à 100% depuis ses débuts en… karting par Ron Dennis et la firme McLaren, a bien fait comprendre à son ‘’ sponsor ‘’ d’employeur qu’il souhaiterait au plus vite disposer d’une MP4, à la hauteur d’une Red Bull.

Ces géniales monoplaces conçues par le ‘’ Pape ‘’ des concepteurs, le fantastique ingénieur Adrian Newey.

‘’L’homme de l’art ‘’ Britannique au talent exceptionnel et qui avant de permettre à Red Bull, cette simple marque de boissons énergétiques Autrichienne, de damer le pion aux Géants de l’Automobile, avait déjà par le passé, permis aux écuries … McLaren et aussi Williams, de briller et d’enquiller les titres mondiaux !!!

Si Red Bull domine outrageusement les Grands Prix et survole la F1, elle le doit pour tout ou partie à son fabuleux pilote, le jeune loup Allemand, Sebastian Vettel mais aussi et surtout et très certainement à son sublime concepteur, Adrian Newey

Ce samedi à Sepang, Vettel a donc sorti un remarquable tour signant un magnifique chrono de 1’34’’870, dans un ultime effort fourni dans la fournaise Malaisienne !

Reléguant ainsi in extrémis Hamilton à 0’’104

Après avoir décroché ce qui est tout simplement sa dix septième pole – la première remonte au GP d’Italoe à Monza en sept 2008 – le tenant du titre qui visiblement attaque très fort cette saison 2011 après avoir déjà été l’auteur de la pole en Australie, doublé de la victoire à Melbourne, s’est exprimé :

« Oui, ce fut franchement serré. Ce début de week-end fut jusqu’à la qualification difficile »

On pense alors aux problèmes inévitables rencontrés avec le KERS, que le Team Red Bull-Renault va itiliser en course pour la première fois.

Seb poursuit :

« J’étais content de ma voiture vendredi mais nous n’étions pas installés dans le bon rythme. Cela ne s’est pas déroulé aussi bien qu’espéré »

Et d’ajouter :

« Encore ce matin nous savions que nous avions le KERS. Le principal était d’y croire. Nous avons été critiques pour ne pas l’avoir utilisé et nous sommes arrives ici en ayant solutionnés nos problèmes. Je pense que si nous ne l’avions pas eu, nous n’en serions pas là, ni moi ni Mark Webber. C’est finalement une réussite et je félicite l’équipe. Nous avons travaillé main dans la main, nous pilotes en sommes ravis ».

Su coup Lewis Hamilton s’est fait de justesse subtilisé la pole. Meilleur temps du l’ultime séance libre samedi matin, il avait pourtant débarqué en Malaisie sans grands repères

Et ce malgré sa seconde place tant aux  essais chronos qu’en course en Australie. Perfs obtenues un peu à la surprise générale.

Mais Lewis est un battant, un gagneur et il  ne cesse de le démontrer et de prouver qu’il est parfaitement apte à se sublimer, face d’une part à un Mark Webber qui dispose lui aussi de cette Red Bull exceptionnelle et d’autre part devant un Jenson Button qu’il domine régulièrement et outrageusement depuis l’an dernier.

Lewis explique:

« J’estime avoir réalisé une meilleure performance qu’à Melbourne et du coup je m’élancerais sur la partie propre de la grille. La course devrait être intéressante »

Et de préciser:

« Je pense qu’il y aura plein d’arrêts !!! »

Fait- t’il allusion aux pneumatiques Pirelli jugés pas encore suffisamment performants et aussi… endurants ???

Quant aux pilotes placés en seconde ligne, ceux que l’on dénomme les ‘’ lieutenants ‘’ , Mark Webber, à 0’’309 de son équipier et poleman, et Jensson Button, à 0’’226 d’Hamilton, ils semblent devoir se contenter d’étre considérés comme des pilotes ‘’Numéro 2 ‘’ !!!

Avec quasiment aucune chance et peu d’espoirs de devenir des Numéros 1, des leaders

Mais vu l’actuelle supériorité de leurs montures respectives, ils ne semblent guère pouvoir être battus par le reste du plateau.

Explications

Seuls les équipes Red Bull et McLaren disposaient de deux trains de pneus "tendre" pour chacun de leurs pilotes en Q3.

Ferrari et Renault ont donc lancés en piste, Fernando Alonso, Felipe Massa, Nick Heidfed et Vitaly Petrov, se qualifier sur un tour chrono, en toute fin de séance.

Et ce qui devait arriver, arriva !

La sanction, sous forme de relégation en… troisième ligne !!! 

Le Champion Espagnol  de la Scuderia se retrouvant … cinquième, se voyant  rejeté à… 0’’932 !

Quant à Nick Heidfeld qui réalise une sacrée belle perf, il lâche tout de même, malgré tout lui aussi … 1’’254 !!!.

Suivent leurs … équipiers, Massa et Petrov, respectivement septième et huitième

Preuve que la hiérarchie est bien établie en ce début de Championnat avec devant les Red Bull-Renault et les McLaren puis les Ferrari et Renault, pardon… Lotus –Renault !

Le Top 10 étant complété par la Mercedes de Nico Rosberg  et la Sauber du Japonais Kamui Kobayashi , déjà bien en vue à Melbourne.

Rosberg qui tout en fin de Q2 a éjecté son illustre partenaire… Michael Schumacher, finalement seulement onzième !

Dur, dur pour l’ancien multiples Champion du monde qui vit à nouveau des heures difficiles…

Christian Colinet

Photos : Bernard Asset – Teams –Red Bull

F1

About Author

admin

Leave a Reply