F3 EUROSERIES AU CASTELLET : TRIOMPHE DES PILOTES DES TEAMS PREMA ET MUCKE

 PREMIER DEPART 2011 EN F3 EUROSERIES

Ce week-end, à, l’occasion de la manche d’ouverture du Championnat LMS (Le Mans Séries) les concurrents de la F3 Euroséries entamaient eux aussi leur saison 2011 sur le tracé du circuit Paul Ricard

Après le retrait de l’équipe Française ART GP de Frédéric Vasseur, l’épouvantail de cette discipline qui gagnait tout année, ne laissant que des miettes à ses rivales, une seule écurie tricolore demeure cette saison en F3 Eutoséries.

Signature, le Team Berrichon cher à Philippe Sinault.

L’équipe basée à Bourges dans le Cher a inscrit quatre monoplaces toujours propulsées par des moteurs VW, confiées respectivement à Marco Wittmann,  à Laurens Verthoor, à Carlos Munoz et à Daniel Abt.

Et on ne peut pas dire que le Championnat millésime 2011, ait franchement bien débuté pour lui et ses pilotes car les trois premières courses disputés samedi et dimanche ont toutes été  dominées par les équipes Mucke et Prema.

Toute deux équipées, il est vrai, de moteurs… Mercedes !

Mucke remportant la première ou elle s’offre même le doublé cependant que la formation Italienne Prema s’octroyait elle les deux suivantes

Dimanche, la troisième et ultime manche a été remportée par Daniel Juncadella qui offrait ainsi au Team Prema, sa seconde victoire après que Roberto Mehri ait lui gagné la seconde cependant que la précédente samedi matin, avait vu le triomphe de Nigel Melker de Mucke

Seul des quatre pilotes Signature, Wittmann est parvenu et par deux fois, à accompagner sur les trois podiums, les hommes de Mucke et Prema !!!!

AU TOUR DE JUNCADELLA

Daniel Juncadella (Prema Powerteam) s’est donc assuré la victoire de la troisième épreuve de Formule 3 Euro Séries, dimanche matin, au Castellet.

L’Espagnol devance Roberto Merhi (Prema Powerteam) et Marco Wittmann de chez Signature.

Juncadella s’empare aussi de la tête du classement général provisoire de la Formule 3 Euro Séries. 

Dès le premier tour, Daniel Juncadella occupait la deuxième position derrière son équipier Roberto Merhi. Au quinzième des dix-neuf tours, il attaquait son compatriote Espagnol et parvenait à le dépasser.

Peu après, il fêtait le deuxième triomphe en Euro Séries de sa carrière, sur le tracé où il avait déjà créé la surprise l’an dernier en décrochant la pole position dès ses débuts en Formule 3.

Derrière les deux monoplaces Prema motorisés par Mercedes, Marco Wittmann, l’actuel Vice-champion de la discipline, était le meilleur pilote Volkswagen et terminait en troisième position sous un soleil radieux.

Il était suivi de Nigel Melker (Mücke Motorsport), le plus rapide des rookies, qui avait déjà triomphé la veille lors de la première épreuve.

A l’arrivée Daniel Juncadella racontait :

« Monter trois fois sur le podium en un week-end, c’est un début parfait pour la saison. Mais je suis certain que les autres équipes vont progresser, la saison ne sera sûrement pas facile. La manœuvre de dépassement contre Roberto Merhi était un peu juste, mais ça a marché. »

Roberto Merhi qui précisait:

« La manœuvre de dépassement de Dani n’était pas trop compliquée, car il a profité de mon sillage. Mais il a tout de même fait une très belle course. Pour l’équipe, remporter les deux premières places est bien sûr formidable. »

De son côté, Marco Wittmann  de chez Signature, seul pilote VW a n’avoir pas démérité, poursuivait :

« En fin de course, j’ai eu quelques difficultés car mes pneus commençaient à s’user. Cependant, les deux pilotes Prema étaient déjà plus rapides que nous auparavant. Nous devons travailler sur la performance en course et en qualifications, car chez Prema, ils ont actuellement une longueur d’avance.»

ROBERTO MEHRI JUBILE

Seulement quatrième de la première course samedi matin sur le Paul Ricard HTTT, l’Espagnol Roberto Merhi (Prema Powerteam) a eu davantage de succès lors de la deuxième épreuve samedi après midi.

Il l’emportait devant Marco Wittmann (Signature) et Daniel Juncadella (Prema Powerteam).

Roberto Merhi a pris le départ en cinquième position, mais était déjà remonté troisième dés la fin premier tour.

Au quatrième passage, il dépassait Marco Wittmann (Signature) alors en tête et franchissait finalement la ligne d’arrivée avec une avance de 0’’8 sur ce dernier.

Durant la phase finale de cette course de seulement vingt minutes, Daniel Juncadella, poursuivant de Wittmann, parvenait à se rapprocher de l’Allemand, mais le pilote Signature se montrait à la hauteur et conservait sa belle seconde place.

Nigel Melker, vainqueur en milieu de matinée de la première épreuve et Laurens Vanthoor (Signature) se sont vus infliger après la course une pénalité de temps pour manque de fair-play.

Melker perdait ainsi sa quatrième position et se retrouvait douzième, Vanthoor retombait de la cinquième à la septième position.

La quatrième place est donc revenue au Suédois Felix Rosenqvist (Mücke Motorsport).

Satisfait, Roberto Merhi lâchait:

« Pour cette deuxième épreuve, ma voiture était vraiment parfaite, alors que nous avions fait une petite erreur de configuration pour la précédente. J’espère que la saison se poursuivra ainsi. »

Marco Wittmann, ajoutait:

« Suite à la première course où je n’avais terminé que cinquième, je suis assez satisfait de cette seconde position. Cependant, nous avons encore du travail, car Roberto et Daniel, les deux pilotes Prema, étaient vraiment à nouveau très rapides cet après-midi. »

Quant à Daniel Juncadella, il racontait:

« Je me réjouis de monter à nouveau sur le podium. A la deuxième épreuve, tous les pilotes roulaient sur pneus usés, et nous avons de suite pu faire meilleure figure que ce matin. Carlos Muñoz m’a bloqué pendant trois tours, et j’ai eu quelques petits problèmes avec la boîte de vitesses, je n’ai donc plus pu comme je l’envisageais attaquer Marco à la fin. »

LE ROOKIE NIGEL MELKER PREMIER LAUREAT 2011

Plus tôt samedi c’est le surprenant ‘’ Rookie ‘’ Nigel Melker de chez Mücke Motorsport  qui a remporté la toute première course de la saison 2011 en F3 Euro Series.

Le Suédois Felix Rosenqvist (Mücke Motorsport) complétait le succès de l’équipe Mücke Motorsport, en terminant deuxième, offrant ainsi un sensationnel doublé à l’équipe Berlinoise.
La troisième position revenant à l’Espagnol Daniel Juncadella (Prema Powerteam).

En ce début de saison, Mücke Motorsport et Prema Powerteam se montraient donc les deux écuries qui ont le mieux fait face aux nouvelles données, dont les nouveaux pneumatiques Kumho.

Chez Mücke, Nigel Melker n’a pas pris un départ optimal, mais le Hollandais parvenait à remonter en tête du classement en seulement quelques tours.

Une fois leader, le jeune pilote de 20 ans parvenait même encore à creuser l’écart.

Felix Rosenqvist, l’équipier de Melker, réalisait une performance similaire en dépassant en milieu de course le poleman Roberto Merhi (Prema Powerteam), ainsi relégué au troisième rang.

A quatre tours de la fin, Merhi devait encore céder devant son équipier Daniel Juncadella et ne franchissait finalement la ligne qu’en quatrième position devant Marco Wittmann, le meilleur des quatre pilotes Signature.

Suite à un problème technique, l’actuel Vice-champion avait pris le départ derrière ses concurrents depuis l’allée des stands, mais parvenait grâce à une belle performance à remonter au fil des tours et à se hisser jusqu’au cinquième rang.

Le ‘’ Rookie ‘’ qui inaugurait  le podium F3, Nigel Melker savourait:

« C’est ma première victoire en Formule, c’est vraiment une immense joie. Lors des essais, nous nous sommes surtout concentrés sur la configuration des pneus et moins sur la performance en qualifications, et cela a porté ses fruits. Durant la course, je n’ai pas eu de problèmes avec les nouveaux pneus. »

Son équipier, Felix Rosenqvist tout aussi ravi qui expliquait:

« J’ai pris un bon départ, bien que les essais aient laissé quelques doutes. Parti en sixième position, je suis remonté jusqu’à la deuxième place, il y a vraiment de quoi être satisfait. La première position de Nigel était cependant hors de portée. »

Daniel Juncadella, le pilote Prema qui les accompagnait sur ce podium inaugural, concluait:

« Je suis satisfait de cette course, car il est toujours bon de commencer la saison par une place de podium. »

La suite ?

C’est lui, Juncadella qui a quitté dimanche soir le circuit Provençal au commandement de ce Championnat F3 Euroséries.

Une série en chute vertigineuse puisque seulement … douze monoplaces étaient alignées !!!

Philippe Sinault, le patron de Signature nous a accordé un long interview pour en parler et que nous publierons ce mardi

Gilles Gaignault
Photos : Patrick Martinoli

F3

About Author

admin

Leave a Reply