LMS AU CASTELLET : NEEL JANI OFFRE LA POLE A LA LOLA TOYOTA DU TEAM REBELLION

 

Le jeune espoir Suisse Neel Jani s’est offert ce samedi la première pole position de la saison LMS lors de la manche d’ouverture qui se dispute ce week-end sur le circuit Provençal du Castellet, en s’accaparant le meilleur chrono de ces essais chronométrés des 6 Heures du Castellet

Neel Jani, par une température estivale et 25°, a en effet placé sa Lola-Toyota, la N°12 de l’écurie Rebellion Racing, en pole position, après un excellent tour du circuit HTTT Paul Ricard.

Face notamment au revenant Manu Collard qui retrouve l’équipe Pescarolo, second au volant de la Pesca-Judd N°16, le pilote Helvétique, a su trouver les dixièmes nécessaires pour s’assurer la première position en LM P1, en 1’46 »783.

Collard, ayant tourné lui en 1’47’’025, à 0’’242.

Sur la seconde ligne, on retrouve la Zytek  du Team Quifel ASM, que pilotait le Toulousain Olivier Pla, crédité de 1’47’’231, à 0’’448 du poleman.
 

Olivier Pla était satisfait mais restait prudent:

« Tous nos adversaires sont dangereux »

Olivier Pla, estime qu’il sera difficile pour l’ancienne voiture LM P2, passée dans la catégorie supérieure grâce à la réglementation 2011, de rivaliser face aux autres LM P1, pilotées par des équipages professionnels et expérimentés.

« Nous avons vu le vrai niveau de nos rivales lors des qualifications mais c’est surtout lors de la course qu’on sera fixé. Jusque-là, les écarts sont très serrés et nous sommes bien placés. C’est de bon augure pour la suite du week-end. »

Pourtant, depuis les essais officiels effectués ici au  début du mois de mars, l’équipe portugaise se montre à son avantage et occupe souvent le haut du classement. Aprés les qualifications,

Olivier Pla, coéquipier de Miguel Amaral, est donc confiant mais prudent.

Mais il se méfie de Pescarolo Team, Aston Martin Racing et Rebellion Racing.

« Tous nos adversaires sont dangereux car ils font rouler des équipages professionnels, avec de très bons pilotes. Sur six heures, ce sera difficile. Mais nous resterons à l’affût de toutes opportunités. » 

Et l’Oreca 03-Nissan de chez TDS Racing, pilotée par Mathias Beche, qui a réalisé le meilleur temps (cinquième chrono absolu), en 1’48 »928, à 2’’145.

En Formula Le Mans, c’est le nouveau venu, Nicolas Marroc, qui débarque de la monoplace (F3 Euroséries) a fait le meilleur temps, en 1’53 »659.

LM GTE : Bruni et Armindo décrochent la pole

Après trois séances d’essais libres, les voitures inscrites en LM GTE ont pu prendre la piste séparemment des Protos pour les qualifications des 6 Heures du Castellet.

En LM GTE Pro, c’est Gianmaria Bruni, coéquipier de Giancarlo Fisichella sur la Ferrari F458 Italia N°51 d’AF Corse, qui a arraché la pole, en 1’58 »522.

En LM GTE Am, c’est le jeune Nicolas Armindo, au volant de la Porsche 911 GT3 RSR N°67 de l’équipe Normande IMSA Performance Matmut, et qui découvre l’endurance qui s’est hissé au sommet de la hiérarchie, en 1’59 »370, devançant au passage trois équipages « Pro ».

Gilles Gaignault
Photos : Patrick Martinoli

DERNIERE MINUTE

En fin d’après midi ce samedi, on apprenait le déclassement officiel des essais de la Pescarolo !

Et ce en vertu de l’article 3.5.6.a.3 du règlement LMP1 ACO
Le motif ?

L’épaisseur du patin en bois situé sous le châssis de la voiture et appelé par les anglais le SKID, présentait une usure de 2 mm. Il ne restait donc que 3 mm sur les 5 réglementaires.

Les observateurs estiment que cela provient du fait que d’habitude c’est la lame avant qui frotte en premier sur le sol et que c’est donc elle qui s’use.

Dans le cas présent sur cette Pescarolo version 2011, visiblement c’est le fond qui touche en premier et qui donc s’use…

La Pescarolo Numéro 16 s’élancera donc ce dimanche à midi, en dernière ligne.

Et ce comme lors des 1000 km de Silverstone en 2009 ou Jean Christophe Boullion, avait réalisé un véritable festival, remontant en quelques heures de la dernière position à la… tête de course !

LA GRILLE DE DEPART

1. ligne
Jani-Prost (Lola B10/60-Toyota)Team Rebellion en 1’46’’783
Collard-Tinseau-Jousse (Pescarolo-Judd)Team Pescarolo en 1’47’’025
2. ligne
Amaral-Pla (Zytek 09SC)Team ASM Quifel  en 1’47’’231
Belicchi-Boullion (Lola B10/60-Toyota) Team Rebellion en 1’48’’491
3. ligne
Beche-Thiriet-Firth (Oreca 03-Nissan) Team TDS en 1’48’’928
Kraihamer-de Crem (Oreca 03-Nissan)Team Boutsen energy en 1’49’’692
4. ligne
Ojjeh-Chalandon-Kimber Smith (Zytek Z11SN-Nissan)Team Greaves en 1’50’’008
Frei-Meichtry-Ebbesvik (Oreca 03-Judd) – Team Race Performance en 1’50’’356
5. ligne
Perez-Russo-Kaffer (Lola B11/40-Judd)Team Pecom en 1’51’’744
Rosier-Luco-Basso (Norma M200P-Judd)Team Extreme Limite en 1’52’’158
6. ligne
Mucke-Primat-Turner (Aston Martin AMR1)Team Aston Martin en 1’52’’267
Gates-Garofall-Philipps (Lola EX265-Judd) Team RLR en 1’53’’414
7. ligne
Leventis-Watts-Kahne (HPD ARX-01d) Team Strakka en 1’53’’582
Moro-Marroc-Shanqi (Oreca FLM09)Team Hope racing en 1’53’’659
8. ligne
Julian-Zugel-Petersen (Oreca 03-Judd)Team Genoa en 1’54’’044
Hartshorne-Keating-Keen (Oreca 03-Judd)Team Garner en 1’54’’081
9. ligne
Schultis-Simon-Schell (Oreca 03-Judd)Team Pegasus en 1’55’’829
Rodrigues-Menahem-Misslin (Oreca 03-Judd)Team JMB en 1’56’’806
10. ligne
Fisichella-Bruni (Ferrari F458 Italia) Team AF Corse en 1’58’’520
Enge-Muller-Nygaard (Aston Martin Vantage) Team Aston Martin en 1’58’’773
11. ligne
Bell-Walker (Ferrari F458 Italia) Team JMW en 1’59’’119
Melo-Vilander (Ferrari F458 Italia) Team AF Corse en 1’59’’144
12. ligne
Farnbacher-Simonsen (Ferrari F458 Italia) Team Hankook en 1’59’’244
Goossens-Holzer (Porsche 997) – Team Prospeed en 1’59’’244
13. ligne
Armindo-Narac (Porsche 997)Team IMSA en 1’59’’370
Lieb-Lietz (Porsche 997)Team Felbermayr en 1’59’’455
14. ligne
Pilet-Henzler (Porsche 997)Team IMSA en 1’59’’457
Dolan-Hancock (Aston Martin Vantage)Team Jota en 2’00’’336
15. ligne
Ried-Felbermayr-Felbermayr (Porsche 997) Team Felbermayr en 2’00’’354
Perazzini-Cioci-Lemeret (Ferrari F430) Team AF Corse en 2’00’’470
16. ligne
Peter-Broniszewski (Ferrari F430) Team Kessel en 2’00’’698
Kauffman-Aguas-Cirò (Ferrari F430)Team CRS Racing en 2’01’’137
17. ligne
Christodolou-Hummel-Quaife (Ferrari F430) Team AF Corse en 2’01’’691
Erdos-Newton-Collins (HPD ARX-01d) Team  Mallockpas de temps

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply