IRC : GRAND RETOUR INTERNATIONAL POUR LE TOUR DE CORSE

Epreuve mythique au calendrier du Championnat du monde des Rallyes des décennies durant, le légendaire Tour de Corse, va renaitre enfin et fort heureusement et ce après deux années de sommeil.

C’est ce que nous a confirmé ce jeudi matin Christian Leca, le dynamique Président de l’ASACC Corse.

Ces derniers temps, il nous restait la version ‘’ Historique ‘’  qu’organisent chaque automne, Yves Loubet et José Andreani, de cette épreuve sublime.

Dorénavant, on ne peut qu’apprécier le grand retour au calendrier International du Tour de Corse.

Lequel, supprimé du calendrier mondial du Championnat WRC, rejoint à l’instar des non moins célèbres Monte Carlo et San Remo, eux aussi passés à la trappe, le programme du Championnat IRC que soutient Eurosports Events
 

Le Tour de Corse figurant au calendrier du jeudi 12 mai au samedi 14 mai prochain

Dans sa présentation, Christian Leca (photo avec Géraldine Filiol et Laury Thulleman Miss France 2011) n’a pas manqué de nous rappeler tous les avantages de sa belle épreuve, l’une si ce n’est LA plus appréciée au monde de la discipline:

« C’est assurément un nouveau départ international. La Corse ne pouvait indéfiniment rester absente de la scène mondiale après avoir perdu la manche Française du Championnat du monde. C’est la raison pour laquelle nous effectuons notre retour par la grande porte en rejoignant le Championnat IRC comme les deux autres épreuves de renom que sont le Monte Carl’ et le San Remo reformant ainsi ce fameux triptyque royal des courses prestigieuses de notre discipline qu’est le rallye. »

A ses côtés, Géraldine Filiol, la toujours très enthousiaste Directrice générale d’Eurosports Events, enchaine:

« Pour nous, c’est formidable de récupérer une épreuve  qui reste un mythe, pour la cinquième saison de notre Cha mpionnat IRC. Eurosport Events est fier de cette organisation. Laquelle l’an dernier a rassemblé 79 millions de téléspectateurs grâce aux retransmissions de 80 chaines de par le monde.»

Et la ‘’patronne’’ de poursuivre:

« C’est la raison pour laquelle, c’est une marque de reconnaissance pour nous d’accueillir ce monument du sport automobile. »

Avant de conclure:

« L’IRC a apporté un réel plus. Notre marque de fa brique est d’avoir su mettre en place la diffusion des spéciales en direct »Ce qui est parfaitement vrai. Et c’est désormais un régal de suivre les Rallyes IRC sur Eurosport qui propose des images d’une qualité tout à fait exceptionnelle. En témoigne le reportage du tout récent Monte Carlo !

 

L’itinéraire proposé  retrouvera bien son esprit d’origine en traversant l’Ile de Beauté

Le départ sera donné de Calvi  et qui sera le théatre de la première des tropis étaopes le jeudi 12 mai, en passant par Corte puisque la seconde étape se déroulera en totalité dans le centre Corse le vendredi 13 mai.

Six épreuves chronométrées au programme et deux regroupements sur l’esplanade du musée de la Corse avec parc d’assistance à l’aérodrome de Corte.

Et ce avant le samedi 14 mai de rejoindre et pour terminer  Ajaccio pour l’ultime journée ou seront également localisés les parcs fermés de regroupement et d’assistance ainsi que le podium final d’arrivée sur le port

Ce menu, 750 kilomètres dont 320 en spéciales, contribuera à renouveler un véritable élan de popularité à l’égard  de cette épreuve ‘’ hors norme ‘’ à laquelle les collectivités locales ont comme on l’imagine très fortement contribuées.

Questionné, Bryan Bouffier, Champion de France en titre et victorieux tout récemment le  janvier dernier du Monte Carlo du Centenaire, la manche d’ouverture du Championnat IRC, nous a indiqué:

« Mon objectif est de tenter de remporter le titre du Championnat IRC. Et donc je vais tout faire pour briller sur les routes Corses pour le gagner. Même si sur une telle épreuve, on ressent très certainement une formidable pression. Néanmoins, je vais mettre le paquet pour le remporter »

A ses côtés, un certain… Jean Pierre Nicolas, vainqueur du Tour de Corse en 1973, ajoute à son intention :

« Ravi naturellement de revenir en Corse. Cette année, il s’gira d’un long sprint de 320 km. Par conséquent, il ne faudra pas commettre de bêtises sur un parcours pu les bévues peuvent être fréquentes. Avec les parapets, les petits ponts, les châtaignes écrasées sur les routes de la Balagne et de la Castagniccia »

Et JPN qui connait parfaitement le parcours  puisqu’il  passe plusieurs mois par an dans l’Ile de Beauté, de nous préciser :

«  En Corse le plus dur c’est de ne pas faire de fautes »

Née en 1956, l’épreuve inaugurale fur rappelons- le aux plus jeunes tout simplement remportée ce qui était in réel exploit à l’époque, par un équipage…. 100 % féminin !!!

Gilberte Thirion associée à Nadége Ferrier au volant d’une Renault Dauphine fut très vite dénommée et affublée du surnom  de ‘’ Rallye des 10000 virages ‘’

C’est en 1973, lors de la naissance du Championnat du monde des Rallyes que le Tour de Corse en devient donc tout naturellement la manche Française, prenant la dénomination de ‘’ Rallye de France-Tour de Corse ‘’

Deux pilotes parmi tous ceux qui se sont illustrés au cours des décennies écoulées y ont réalises un sacré exploit:

La performance s’il en est d’avoir gagne toutes les spéciales !!!

Il s’agit des deux immenses Champions que sont l’inoubliable Bernard Darniche, lauréat et auteur de ce grand chelem en 1970 et plus prés de nous, évidemment du magicien qu’est Sébastien Loeb

En conclusion, c’est avec un immense plaisir que nous retournerons une fois de plus dans l’Ile de Beauté.

Pour le  spectacle qui s’annonce formidable et aussi pour le plaisir des yeux tant la Corse nous ravit toujours autant année après année…

Gilles Gaignault
Photos : Thierry Coulibaly – Olivier Guigues et Organisation

Sport

About Author

admin

Leave a Reply