BAJA ITALIIENNE : JEAN LOUIS SCHLESSER, HEU-REUX !

Avec cette Baja Italienne, il s’agit de la première manche 2012 de la Coupe du Monde FIA des Rallyes Tout-Terrain.
52 voitures au départ, neuf spéciales chronométrées, joli programme.

Jean Louis Schlesser y a engagé son toujours aussi performant Monster Buggy bleu, récent vainqueur à Dakar de l’Africa Race.

Son copilote est le Belge Jean Paul Forthomme. Jean Louis ne part pas en terre inconnue car il a déjà gagné deux fois l’épreuve, il fait donc partie des favoris.

FORZA…PIOGGIA !

C’est la pluie en italien. Elle n’était pas invitée alors elle à forcé les contrôles. Et transformé la région de Pordenone, dans le nord du pays, en Vénétie-Frioul, en terrain gras impraticable au point que les organisateurs ont même dû modifier le parcours.

Or, même si l’on n’est pas fervent pratiquant du tout terrain, on comprend bien qu’en terrain lourd, les voitures deux roues motrices ne sont que rarement à la fête.

Alors ?

Alors Schlesser, a fait du grand Schlesser.

FORZA SCHLESSER !

Laisser tomber n’est absolument pas dans la nature de Jean Louis. En revanche, bien sûr, impossible d’aller chercher le classement général, face à des 4X4 superbement préparés et superbement pilotés.

Schless’ a quand même gagné sa catégorie, les deux roues motrices.

A l’arrivée, « Le grand bleu » déclare :

« J’ai beaucoup de plaisir à venir sur cette Baja. L’accueil est toujours chaleureux, le public est nombreux, l’ambiance incroyable. Dommage que les conditions météo aient un peu gâché la fête car la boue est un véritable ennemi pour les buggies. Je suis donc un peu frustré de ne pas avoir pu taquiner les 4X4 mais nous nous sommes bien battus, comme nous le faisons à chaque course d’ailleurs. La voiture a été parfaite, aucun incident mécanique. Cinquième au général et victoire en deux roues motrices, c’est une belle entrée en matière pour la saison 2011 ».

Bien sûr et comme toujours les spécialistes de la boue sont les Russes. On se rappellera quand même que la « Raspoutiza », le dégel russe, a envoyé aux oubliettes de l’histoire la Grande Armée de Napoléon et la VIème armée allemande de Paulus…

Gadasin et Schemel sont  donc les vainqueurs de cette épreuve, aux commandes de leur Proto G Force. On trouve derrière la BMW de leur compatriote Novitsky flanqué » de son fidéle copi, l’Allemand Schulz puis la Mercedes de Kahle – Schueneman.

RETOUR A L’ENDURANCE…TT

On se souvient probablement que Jean Louis Schlesser fut dans une autre vie – celle des circuits –  double Champion du monde de Sport Prototytpe (1989-1990) au volant d’une Sauber-Mercedes.

Et que s’il roulait soit avec Baldi, l’Italien, soit avec Mass l’Allemand, il croisa dans cette équipe un débutant qui n’allait pas tarder à briller !

Un certain Michael Schumacher, lequel avant de s’illustrer en GP, fit ses gammes dans les courses d’endurance…

JLS remet ça mais cette fois en endurance mais Tou –terrain !
En effet, Schless va rouler dans l’une des plus prestigieuses épreuves d’endurance TT, les 24 Heures ORM (Off Road du Maroc) qu’organise notre pote à tous – nous les inconditionnels de la discipline – le père Jean Louis Dronne

Ces 24 Heures ORM se composent de quatre courses de six heures.

Deux à Marrakech, une à Ouarzazate et une  enfin encore à Agadir.

Grandiose…

Cela se déroulera du 20 au 26 avril prochain.

C’est donc effectivement une organisation de notre ami Jean Louis Dronne, garçon hyper pointu sur ce plan, qui a, à son actif d’avoir bossé sur les plus grands rallyes TT (Paris-Dakar, Atlas) et qui met un point d’honneur à ce que ses courses soient aussi de grands moments d’humanité et de plaisir.

Jean Louis Schlesser y fera équipe avec Jean Marie Davoy, Georges Lansac et Alain Guéhennec

Soit un quarteron et une troupe de sacrées ‘’grandes gueules-grands pilotes’’ pour la toute première fois réunie et dont on se souviendra ! 

Schlesser ?

Pour ceux qui comme votre serviteur et Gilles Gaignault, fondateur d’autonewsinfo qui le fréquentons depuis des lustres et le connaissons donc fort bien, Schlesser donc, c’est que du bonheur !

Tant le garçon est attachant …

N’en déplaise aux grincheux !

Jean Louis Bernardelli
Photos : Team et Alain Rossignol

Rallye-Raid

About Author

admin

Leave a Reply