F1 : PETITS REGLEMENTS DE COMPTES ENTRE …AMIS A LA FIA !!!

Y aurait- t’il du RIFIFI à la FIA ???

Et des ‘’Petits règlements de comptes’’ entre… amis !!!

L’affaire qui suit et que nous révélons, en a tout l’air

Explications

Depuis son élection à la tête de la FIA il y a un an et demi (vendredi 23 octobre 2009), Jean Todt s’était surtout signalé par l’engagement d’une kyrielle de spécialistes en tous genres, grassement rémunérés aux frais des licenciés et dont le point commun, a été de ne rien faire, comme le montre le silence assourdissant de la FIA depuis un an et demi, dans tous les domaines.

Mais il avait été précédé en cela par Max Mosley, qui s’était lui aussi entouré d’une ‘’cour’’ dont les véritables fonctions, n’ont jamais été établies.

Et dont l’élément le plus emblématique était un certain Alan Donnelly


Alan Donelly, un ancien député européen et dirigeant d’une société appelée « Sovereign ltd »

Laquelle était soit- disant spécialisée dans le traitement des déchets nucléaires, basée à Londres et curieusement … à la même adresse que la Fondation FIA !!!

Et qui proclamait d’ailleurs que ‘’la FIA était son plus gros client’’…

No comment !!! … Cherchez l’erreur !

Comprenne qui pourra, sauf que le sieur Donnelly avait la lourde charge s’il en est, de représenter le Président Mosley sur les Grands Prix de F1

Tache  qui lui donnait un certain nombre d’avantages non négligeables dont des conditions financières extrêmement confortables

Avec à la clé, des déplacements en première classe ou jet privé, des séjours dans les meilleurs Hôtels et Palaces mais aussi et surtout strictement rien à faire dans son bureau particulier sur le terrain des GP !!!

On comprendra qu’il y a plus malheureux…
 

Ce contexte particulier avait semblé émouvoir certaines personnes qui l’ont fait savoir d’une manière anonyme pendant la campagne pour l’élection du successeur de Mosley en 2009, sous le nom d’un certain David Smith, agissant au nom d’un groupe appelé « FIA Transparency », qui, comme son nom l’indique, semblait viser plus précisément Todt, en exigeant de lui la plus grande rigueur et la pus grande transparence dans la gestion de la FIA au cas où il serait élu.

Rappelons aussi que Todt n’a été élu que grâce à l’appui inconditionnel de Max Mosley qui n’a hésité devant aucune manœuvre pour l’imposer.

Et faire voter ‘’ ses chers amis ‘’ pour son candidat contre l’ancien pilote Ari Vatanen

Aussi l’enquête qui a fini par révéler la véritable identité de David Smith, constitue franchement une  sacrée surprise de taille !!!

Et ce tout simplement puisqu’il s’agit de… Alan Donnelly, le fidèle bras droit de Mosley !

Et qui à l’évidence n’a pu agir de son propre chef, d’autant que son licenciement immédiat le prive d’une importante source de revenus et d’une position on ne peut plus enviable…

On pensait savoir l’ « état de grâce » terminé entre Todt et Mosley au point que certaines sources autorisées prêtaient même à ce dernier l’intention  d’un « come back » à la tête de la FIA !!!!

Mais cet épisode survenu pendant la campagne électorale trahit une défiance inattendue, et probablement justifiée de la part d’un dirigeant qui n’est peut-être pas le mieux placé pour se faire ‘’le chantre de la transparence’’…

Le plus triste dans tout cela est une fois de plus l’image déplorable que donne la FIA.

Laquelle se serait bien passée de cette lamentable affaire, et qui mériterait tellement mieux de la part de ses dirigeants

Mais sans doute est-il trop tard !

Gilles Gaignault
Photos : Bernard Bakalian

F1

About Author

admin

Leave a Reply