F1 : ECCLESTONE –TODT : LE TON MONTE !!!!

Effectivement, le torchon brule et le ton monte entre le Président de la FOM, le  Britannique Bernie Ecclestone et Jean Todt, le Président de la FIA

En effet, la tension est sérieusement montée entre les deux patrons.

Et ce, après les propos insultants qu’a proférés Bernie Ecclestone dans les media Anglais contre Jean Todt.

L’affaire n’est pas franchement nouvelle car il y a déjà de nombreuses semaines que les deux hommes se querellent par médias interposés !

De quoi s’agit- t’il ?

Tout simplement du profond désaccord au sujet de l’évolution des futurs règlements concernant la F1 des prochaines années et notamment l’éventuelle adoption de moteurs 4 cylindres 1.6l Turbo et ce, à partir de 2013.

Choix édicté par le Président de la FIA et ses sbires…

Mais choix que conteste également ouvertement à qui veut bien l’entendre et l’écouter, le non moins tout puissant Président de la Scuderia Ferrari, Luca Cordero di Montezemolo
 

Lequel ne se cache pas pour préciser:

« Vous imaginez une Ferrari à moteur 4 cylindres ? »

De très nombreux propriétaires des bolides ‘’ Made in Maranello ‘’ croisés récemment s’en offusquent eux aussi, n’hésitant pas à déclarer :

« La F1 sans Ferrari deviendra un petit show. Un cirque qui déplacera son chapiteau comme le font les vrais cirques l’été, lorsqu’ils effectuent la tournée des plages !» 

C’est trés probablement la raison pour laquelle Bernie Ecclestone n’y est pas allé de mai morte dans ses propos se sachant soutenu contre une telle décision complètement stupide

Le grand ‘’ Manitou ‘’ des Grands Prix, traitant tout simplement le Président de la FIA de « Max du pauvre » dans le quotidien Londonien ‘’ The Daily Express ‘’

Et ce bien évidemment en référence à son prédécesseur à la Présidence de la FIA, l’Anglais – installé depuis des lustres à Monaco – Max Mosley.

Le patron de la FOM en a également profité pour y ajouter quelques louches ‘’ ANTI ‘’ Todt

Bernie ne se gênant pas pour critiquer les actions de Todt.
N’hésitant pas à expliquer:

« Il passe son temps à voyager à travers le monde en faisant ce que Max ne faisait pas beaucoup, embrasser des enfants et serrer des mains. C’est probablement bon pour la FIA mais la F1 n’a pas absolument nullement besoin de cela »

Et, Bernie de poursuivre:

« Jean Todt n’est qu’une pâle copie de Max Mosley. Depuis son élection et son accession à la tête de la FIA, le vendredi 23 octobre 2009, il n’a pas tellement eu d’effet positif sur la Formule 1 ».

Et enfin en guise de conclusion, il termine ses attaques en regrettant l’absence totale de concertation avec les écuries pour évoquer et édicter les nouvelles règles du futur, en lâchant:

« C’est nous qui devrions rédiger les règlements et les remettre à la FIA pour qu’elle les fasse appliquer. Ce devrait être comme pour la police, elle ne rédige pas les lois et ne décide pas qu’il faut rouler à 30 miles à l’heure. La FIA est une réelle plaisanterie ! »

Comme on le constate, Bernie a déterré la hache de guerre…
Et cela nous rajeunit !!!

Nous ramenant tout simplement… trente ans en arrière, à l’époque de la sacrée lutte et de ce qui allait devenir la guerre FISA – la FIA de l’époque celle qui rédigeait les règlements – FOCA (Association des constructeurs) devenu la FOTA et qui allait donner naissance aux célèbres ‘’ Accords de la Concorde ‘’ en 1980

 Et les belles et inoubliables empoignades verbales et dans les tribunaux et oppossant Jean Marie Balestre à Bernie Ecclestone

 ….

 Jean Todt que l’on ne voit pas, que l’on n’entend pas !!!
Et qui dans l’ombre agit comme bon lui semble…

Mais ‘’ Tonton Bernie ‘’ veille…
Et le fait savoir !
Non mais ’’ C’est qui le tôlier ‘’ ?

ECCLESTONE ABSENT EN AUSTRALIE…

D’ailleurs, profitons-en pour signaler que le ‘’ Grand Argentier ‘’ de la F1, l’homme qui choisit, décide et impose TOUT y compris à la FIA, alias Bernie Ecclestone, ne sera pas présent au coup d’envoi de la saison de GP, ce week-end en Australie.

Le gérant des droits commerciaux de la F1 ayant préféré se rendre …à New York !

A New York où Bernie s’entretiendra avec le maire de Big Apple, Michael Bloomberg, et ce dans le but d’évoquer un éventuel futur Grand Prix.

L’homme d’affaires qui est aujourd’hui âgé de 78 ans ne désespérant pas d’organiser une course de F1 dans New York
Staten Island pourrait en effet accueillir un Grand Prix dans les années à venir.

Pour l’heure, rappelons que les monoplaces de F1 retourneront aux Etats-Unis dès l’année prochaine, à l’occasion de l’épreuve déjà signée et prévue à Austin au Texas.

Texas ou nous sommes déjà allés.

C’était en 1984, le 8 juillet et à l’époque la course s’était déroulée à Dallas et avait été remportée par le Finlandais Keke Rosberg (Williams-Honda) devant le Français René Arnoux (Ferrari) et le regretté pilote Italien Elio de Angelis (Lotus-Renault)

(Lire en annexe le sujet  qui lui est consacré)

PETITS REGLEMENTS DE COMPTES ENTRE AMIS… A LA FIA

Gilles Gaignault
Photos : Bernard Bakalian


F1

About Author

admin

Leave a Reply