WTCC : OUVERTURE A CURITIBA AU BRESIL

Double champion du monde (2008-2010) de la spécialité, le Français Yvan Muller qui pilote une Chevrolet depuis le début de la saison dernière, attaque une nouvelle saison en WTCC (Voitures de tourisme), ce week-end à Curitiba au Brésil.

Le Champion Alsacien qui déclare ‘’n’avoir vraiment disposer que d’une petite semaine de détente et de vacances ‘’ depuis l’obtention de son second titre mondial décroché le  novembre dernier à Macau, n’en ressent pas moins néanmoins  " la folle excitation de recourir’’.

N’hésitant pas à expliquer:

« Nous avons hâte de savoir où nous nous situons dans la hiérarchie ».

On veut bien le croire sauf que cette année la bataille aux avants postes pour les victoires, se présente beaucoup plus simple et facile !!!

Les motifs ?

Tout simplement, les pilotes de la grande équipe rivale, BMW, le Britannique Andy Priaulx et le Brésilien Augusto Farfus, ne sont plus là …


La firme Bavaroise ayant délaissé et déserté le Championnat WTCC pour se consacrer d’une part aux épreuves d’endurance dont la manche d’ouverture, se déroule justement précisément ce week-end en Floride avec les traditionnelles et célèbres 12 Heures de Sebring.

Et d’autre part pour préparer au mieux le grand retour des bolides bavarois des 2012 dans le non moins réputé Championnat Allemand DTM, ou BMW engagera six voitures

Les BMW absentes, sur que sans rien enlever au talent connu et reconnu de l’ami Yvan – deux titres de Champion du monde et deux de Vice champion ces quatre dernières saisons – sur la piste, la lutte sera sérieusement simplifiée pour Yvan Muller !!!

Lequel devra seulement repousser les assauts de ses partenaires (Alain Menu et Rob Huff) au sein du Team Chevrolet et aussi ceux de son ancien équipier et lui aussi déjà sacré Numéro 1 mondial (2009) le toujours aussi sympathique pilote Italien Gabriele Tarquini et resté fidéle lui à Seat

Un peu plus de quatre mois et après l’épilogue et le dénouement du Championnat 2010 dans l’ile de Macau et les innombrables et multiples célébrations qui ont suivi, Yvan Muller effectue donc son retour en piste, ce week-end, pour l’ouverture de la saison WTCC 2011.

A Curitiba au Brésil, le pilote  de Seppois le bas prés de Mulhouse, remet donc sa couronne mondiale en jeu après avoir connu une intersaison très chargée et laborieuse.

Effectivement, entre tous les rendez-vous médiatiques un peu partout, les nombreuses séances de tests et les non moins multiples événements promotionnels pour son employeur, la firme Américaine Chevrolet à travers le globe (Europe- Asie – Etats-Unis), le Champion du monde considère qu’il n’a pas vraiment eu beaucoup de temps de récupération pour se détendre et souffler:

Réellement, il me semble que la finale à Macau, c’était hier. Depuis, j’ai véritablement pas mal bourlingué mais cela ne me dérange pas. Cela signifie que je commence à être reconnu de plus en plus et tous ces déplacements promotionnels ne peuvent que faire du bien au WTCC  et rejaillir en bien sur la discipline, lui apportant un plus »

Et Yvan de préciser:

« Toutes ces obligations ne m’ont au fond finalement laissé qu’une petite semaine de répit pour les fêtes de fin d’année »

Car tout le reste de son temps, Yvan l’a passé d’une part à voyager et aussi d’autre part à préparer le Championnat millésime 2011 en alignant des milliers de kilomètres au cours de nombreuses séances d’essais privés afin de se présenter fin prét au début de la saison 2011.

Evidemment, il lui a fallu tester toutes les innovations et nouveautés de sa monture version 2011 et entre autres le moteur 1.6 litre turbo qui remplace le 2.0 litres atmosphérique.

Il s’en explique:

« Le fait qu’il y ait un turbo change pas mal de choses,. Cela nous apporte davantage de puissance à bas régime mais il faut reconnaitre que ce moteur là est beaucoup moins progressif qu’un moteur atmosphérique.»

Aussi malgré la désaffection des BMW et malgré les 4500 kilomètres de tests accumulés avec ses deux équipiers Alain Menu et Rob Huff, Yvan Muller n’en demeure pas moins extrêmement réservé et prudent aussi.

Il est vrai qu’il n’est pas dans son tempérament de s’emballer.
Il raconte:

« On a certes fort bien bossé mais nous n’avons jamais roulé dans les conditions de course. Du coup, nous sommes  franchement un peu dans le doute. Nous manquons d’expérience avec ce nouveau moteur et nous ne sommes donc nullement à l’abri d’un pépin et de rencontrer des soucis lors des premières épreuves ».

Saison 2011, dont le coup d’envoi a encore une fois lieu, ce week-end à Curitiba

Au Brésil où le Champion du monde en titre a débarqué, avant hier mercredi.

Arrivé au circuit il lâchait:

« Il y a toujours une certaine forme d’excitation et d’impatience en début de saison. Nous avons vraiment hâte de savoir où nous nous situons dans la hiérarchie 2011 »

Dimanche soir, il en saura assurément un peu plus sur ses adversaires de cette saison qui redémarre.

Mais débarrassé de la menace BMW, celui qui fut couronné Champion du monde à deux reprises, avec Seat en 2008 et Chevrolet en 2010, vise on le sait cette année, un troisième titre mondial.

Performance qui ferait de lui tout simplement l’égal d’un certain Andy Priaulx, trois fois sacré (2007-2006-2005) au palmarès du WTCC.

Andy Priaulx désormais absent !!!

Une absence certes regrettable mais qui lui ouvre toutes grandes les portes d’un nouveau sacre, tant Yvan semble être en ce début d’année, le grandissime favori pour l’ensemble des acteurs questionnés !!!

Et ce malgré la présence d’un certain… Gabriele Tarquini, le seul Champion du monde encore en piste avec … Muller

Christian Colinet
Photos : Teams

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply