WSR : NELSON PANCIATICI PREND SES MARQUES CHEZ KMP

 Aprés une première saison d’apprentissage l’an dernier en World Séries Renault 3.5 au sein de l’équipe Lotus, Nelson Panciatici repart cette année dans la discipline avec une nouvelle écurie.
Le Team Français mais à finances Russes KMP  que dirige l’ancien brillant pilote que fut Bruno Besson, aussi bien en monoplace qu’en endurance.

Alors qu’en ce début de semaine, les pilotes de la WSR 3.5 vont à nouveau se retrouver et en découdre sur la piste catalane de Montmélo au nord de Barcelone, Bruno et Nelson que nous avons croisés en début de week-end alors qu’ils rentraient de tests effectués à Motorland, nous ont racontés le déroulement de leurs premiers roulages

Lesquels se sont donc déroulés en février et mars à Valencia d’abord puis à Monza et enfin on l’a dit, à Motorland Aragon

Bruno raconte les premiers tours de roue de sa recrue :

«  Franchement je suis réellement satisfait de Nelson. Il se débrouille très bien. En témoignent ses chronos cette semaine à Motorland. Le premier jour, il réalise le quatrième temps et le second il confirme ce chrono avec le cinquième temps. Meilleur des quatre pilotes tricolores qui roulent cette année dans ce Championnat 3.5. »

Et Bruno d’ajouter :

«  Le seul hic pour nous a été des les premiers tours, le deuxième jour, les ennuis de boite rencontrés par notre pilote Russe Anton Nebilinsky. Du coup, lui n’a que peu tourné devant attendre qu’on décèle le problème. Néanmoins la veille en matinée, il faisait partie du Top 5  et en gommes usagées ! »

A ses côtés, Nelson enchaine :

« Je connaissais déjà ce tracé pour y avoir roulé l’an passé avec Lotus. Mes temps ont corrects car cette piste n’est pas ma préférée. Il manque de virages rapides. Moi, je préfère les circuits comme Barcelone ou le Paul Ricard (ou les 3.5 tourneront d’ailleurs les 22 et 23 mars afin de préparer la manche WSR prévue à l’automne). De toute façon, pour le moment, je suis la pour bosser et bien régler la monoplace. A Motorland, j’ai bouclé 150 tours en deux jours »

Bruno Besson, reprend :

« Certes Ricciardo est au dessus du lot mais sans rien enlever à son réel talent, il était là lui pour faire péter un chrono. Et il a peu roulé passant ses gommes neuves très vite et au bon moment  »

Rappelons que chaque pilote dispose de quatre trains de pneumatiques pour les deux jours de roulage lors de ces essais collectifs.

Et que si certaines équipes travaillent et choisissent de tester bien des solutions, d’autres se contentent de peu de roulage et donc de viser avant tout un temps.

Quoiqu’il en soit, Chez KMP, on bosse afin de débarquer pour la manche d’ouverture prévue à Motorland, les 16 et 17 avril prochains, avec une monoplace parfaitement réglée…

Nelson Panciatici espérant sincèrement figurer cette année dans le Top 5 des WSR 3.5

Gilles Gaignault
Photos : Team

Sport

About Author

admin

Leave a Reply