WORLD SERIES RENAULT 3.5 : RICCIARDO ENCORE ET TOUJOURS LE PLUS VITE A MOTORLAND

Sur la piste du circuit de Motorland Aragón et pour la seconde journée des essais collectifs, Daniel Ricciardo a jonglé avec les records

Daniel Ricciardo, au volant de la monoplace du Team ISR a augmenté la cadence ce mercredi sur le circuit de Motorland Aragón en faisant tomber à deux reprises, le record de la piste en Formula Renault 3.5 Series.

En se montrant le plus rapide de ces deux jours d’essais collectifs, le jeune pilote Australien envoie déjà un signe fort à la concurrence.
Néanmoins, avec seize pilotes dans la même seconde aujourd’hui, il semble déjà acquis que la lutte cette saison sera acharnée !

Pour la deuxième journée d’essais collectifs de cette  Formula Renault 3.5 Series, sur le circuit de Motorland Aragón, deux changements étaient à relever sur la liste des engagés.
Sergio Canamasas s’installait aujourd’hui dans le baquet de l’une des deux monoplaces d’Epsilon Euskadi.

Chez BVM Target, alors que Daniel Zampieri, malade, était toujours absent, le pilote Angolais Ricardo Teixeira remplaçait Davide Rigon, sur l’autre monoplace du Team italien.

Brendon Hartley (Gravity – Charouz) et Albert Costa (Epsilon Euskadi) étaient les plus assidus en piste en début de séance et monopolisaient les avant-postes.

Le Français Nathanaël Berthon (ISR), pénalisé la veille par un problème de freins, se hissait à son tour en haut de la feuille de temps, puis c’était au tour du Monégasque  Stéphane Richelmi (International Draco Racing) de se mettre en évidence, avec un tour bouclé en 1’43’’580.

Mais avant même la fin de la première heure de roulage, Daniel Ricciardo prenait l’avantage sur ses adversaires, en 1’43’’023.
Seulement pour cette seconde journée, les pilotes étaient bien décidés à ne pas laisser Daniel Ricciardo dicter sa loi.

Ainsi, Alexander Rossi (Fortec Motorsport) délogeait l’Australien de la position de pointe, avec un tour bouclé en 1’43’’008 puis Brendon Hartley s’emparait du deuxième rang.

Puis, sur sa lancée, le Néo-Zélandais passait en tête. Crédité d’un chrono de 1’42’’929, il faisait mieux que le meilleur temps de la veille, déjà signé par Daniel Ricciardo !

Mais l’Australien ne tardait pas à riposter. Alignant successivement une série de chrono :

1’42’’860, 1’42’’401, 1’42’’237

Le troisième pilote  de l’équipe Red Bull Racing F1 Team alignait les tours rapides, battant  même à deux reprises le record du tracé de Motorland Aragón en Formula Renault 3.5 Series !  Il terminait la matinée en tête, devant Alexander Rossi et Albert Costa.

La dernière séance fut elle beaucoup plus studieuse, avant le rush final.

Plusieurs équipes effectuaient une simulation de course avant de chausser un ultime train de pneumatiques neufs avant de se rendre à Barcelone, pour les prochains essais collectifs de la Formula Renault 3.5 Series.

Jan Charouz (Gravity – Charouz Racing) pointait à la première position la majeure partie de l’après-midi puis Daniel Ricciardo entrait en action.

Sans parvenir à aller aussi vite que dans la matinée, le pilote ISR terminait une nouvelle fois la séance à la première position, en 1’42’’311. César Ramos et Robert Wickens (Carlin) complétaient le Top 3.

Comme on le constate, l’Australien affiche d‘ores et déjà ses prétentions et son statut de grandissime favori de la saison qui débutera, elle, les 16 et 17 avril et justement ici sur cette piste de Motorland !!!

Interrogé Daniel Ricciardo lâchait:

« Hier mardi, c’était une première journée de collaboration avec l’équipe ISR, nous avions donc deux ou trois choses à régler. Nous avons pas mal roulé aujourd’hui. J’aime beaucoup la façon de travailler d’ISR, ils ne m’envoient pas en piste juste pour faire des tours, mais à chaque fois nous analysons beaucoup de paramètres. Cette année je veux ce titre ! Je ne pense qu’à ça et nous allons tout mettre en œuvre pour l’emporter. »

De son côté, Cesar Ramos poursuivait :

« J’ai fait deux jours de tests en Formula Renault 3.5 Series fin 2010, ici même, mais depuis je n’avais plus roulé avec cette monoplace. Nous sommes satisfaits du niveau de performance, d’autant plus que la grille est incroyablement serrée. Nous travaillons bien avec Alexander Rossi et nous sommes tous les deux rapides, c’est de bon augure pour la suite. Nous ferons une simulation de course à Barcelone, j’ai hâte, ce sera intéressant pour engranger de l’expérience.»

Kevin Korjus, ajoutant :

« Je suis en phase de découverte. Nous suivons notre feuille de marche et je suis de plus en plus à l’aise avec l’auto. J’étais parti pour une simulation de course cet après-midi, malheureusement j’ai eu un problème d’embrayage. Il faut que je progresse dans l’utilisation des pneus neufs, mais globalement je suis satisfait de mes chronos et content d’accrocher le Top 10. »

Prochain rendez-vous avec la Formule Renault 3.5 Series dès mardi prochain, à Barcelone.

Christian Colinet
Photo : WSR

Sport

About Author

admin

Leave a Reply