ENDURANCE LMS : LA SAISON 2011 DEMARRE AU PAUL RICARD

  

Après plus de cinq mois de trêve hivernale, les voitures  qui participent au Champmionnat LMS (Le Mans Series) vont reprendre la piste !

C’est en effet lors des essais officiels organisés en fin de semaine sur le circuit du Paul-Ricard HTTT, les 11 et 12 mars, que les Prototypes et GT engagés pour la huitième saison ‘’Le Mans Series’’ vont pouvoir s’évaluer les uns par rapport aux autres.

Cette année, ces essais se révèlent primordiaux en raison de l’important changement de réglementation, que ce soit en LMP1, LMP2, FLM ou en GTE, avec l’arrivée de deux nouvelles catégories : LM GTE Am et LM GTE Pro.

Vingt-sept voitures seront présentes pour ces premiers essais de la saison, sur le circuit qui accueillera d’ailleurs ensuite, la première course Européenne de l’année, les 6 Heures du Castellet, du 1er au 3 avril.

En LMP1, quatre équipages seront de la partie sur le circuit varois. L’équipe helvétique Rebellion Racing sera la plus représentée puisque deux Lola B10/60 Coupé à moteur Toyota et pneus Michelin disputeront ces essais.

Nicolas Prost et Neel Jani seront à nouveau associés sur la voiture n°12, avec Jeroen Bleekemolen en soutien, quand Andrea Bellichi et Jean-Christophe Boullion seront rejoints eux par Guy Smith sur la n°13.

Ces deux journées sur le circuit Paul-Ricard HTTT seront également l’occasion de revoir le Team Pescarolo, après un an d’absence.

L’équipe du recordman des participations aux 24 Heures du Mans se présentera avec son prototype Pescarolo-Judd et un trio de pilotes composé de Christophe Tinseau, Emmanuel Collard et Julien Jousse.

Quifel – ASM Team sera la quatrième équipe à compléter le plateau LMP1 avec une Zytek 09SC à pneus Dunlop confiée à Miguel Amaral et Olivier Pla.

En LMP2, six voitures seront alignées dans le Var les 11 et 12 mars.
RML se présentera avec une HPD ARX-01d développée par Honda Performance Development et Wirth Research. Deux Oreca 03 préparées par le Team Oreca, basé à Signes, non loin du circuit Paul-Ricard HTTT, seront en piste :

Race Performance l’a équipé d’un moteur Judd, quand TDS Racing propulsera son Oreca 03 avec un moteur Nissan.

Le Team argentin Pecom Racing engagera une Lola B11/40 avec un moteur Judd. Ce dernier bloc sera également présent sur la MG Lola EX265 de RLR Sport et la Norma M200P d’Extreme Limite AM Paris.

La catégorie LMGTE Pro sera la plus représentée, avec sept voitures. Le plateau sera équilibré avec trois Porsche 997, deux Aston Martin Vantage, une Ferrari F458 Italia et une Ferrari F430.

Les Teams Prospeed Competition et Febelmayr-Proton poursuivront leur collaboration avec  Porsche. AF Corse alignera une Ferrari F458 Italia – avec l’ancien pilote de Formule 1 Giancarlo Fisichella. La Ferrari 430 sera elle aux mains de Hankook Team Farnbacher. Deux Aston Martin Vantage complèteront le tableau, alignées par le Team Young Driver AMR et l’équipe Jota.

En LMGTE Am, catégorie permettant aux gentlemen drivers de s’exprimer, Ferrari sera fortement représentée.

Quatre Ferrari F430 seront alignées, deux par le Team AF Corse, une par CRS Racing et une par Kessel Racing. IMSA Performance Matmut sera présente avec une Porsche 997.

Les Formula Le Mans ne manqueront pas d’animer les deux journées d’essais puisque cinq FLM – Oreca 09 seront présentes, par l’intermédiaire des Teams Hope Racing, Neil Garner Motorsport, Pegasus Racing mais aussi JMB Racing, qui en alignera deux.

Bref , un beau plateau malgré la concurrence désormais du tout nouveau Championnat ILMC (Intercontinental Le Mans Cup)

Lequel débutera une semaine plus tard, outre atlantique à l’occasion des traditionnelles 12 Heures de Sebring en Floride, lesquelles marque chaque début de printemps, l’ouverture des épreuves d’endurance 

Gilles Gaignault
Photos : Patrick Martinoli

Sport

About Author

admin

Leave a Reply