ESSAIS DE LA NISSAN GT-R GT1 CONCLUANTS POUR NICK CATSBURG

 NICK CATSBURG AU VOLANT DE LA NISSAN GT-R  GT1

Vainqueur de l’Eurocup Mégane Trophy 2010, Nick Catsburg était invité par Renault Sport Technologies et Nismo à tester la Nissan GT-R GT1 sur le circuit de Motegi, au Japon, en récompense de son titre (voir lien).

Les deux jours d’essais, les 1er et le 2 mars, avec des conditions de piste changeantes, se sont néanmoins parfaitement bien déroulés.

Nick Catsburg a visiblement impressionné les observateurs par son travail sérieux et sa pointe de vitesse.

À l’initiative de Renault Sport Technologies et Nissan Motorsports International (Nismo), Nick Catsburg, 22 ans, s’est envolé pour le Japon afin d’effectuer deux jours d’essais à bord de la Nissan GT-R GT1.

Première surprise en arrivant sur le circuit de Motegi cat… la neige accueillait le vainqueur 2010 de l’Eurocup Mégane Trophy !

Les conditions climatiques n’allaient cependant pas entraver le bon déroulement de ces deux jours d’essais.

Accueilli dans un premier temps par Ryo Watanabe, responsable du Nissan Driver Development Program, le jeune Néerlandais était ensuite pris en charge par Keisuke Negishi, ingénieur de piste responsable du projet GT1 et Michaël Krumm, pilote officiel Nismo, engagé en Championnat du Monde FIA GT1.

Mardi 1er mars, Toshikazu Tanaka, le Nismo Corporate Vice-President, présentait Nick Catsburg à toute l’équipe et fixait la feuille de route de ce test.

La séance matinale était rapidement annulée à cause des conditions climatiques, les essais se déroulaient par conséquent à partir de 13h30 pour se terminer des 16h00.

Après quelques tours de mise en place effectués par Michaël Krumm, Nick Catsburg s’installait pour la première fois aux commandes de la Nissan GT-R de développement, à 15h00.

Il raconte

« C’était la première fois que la Nissan GT-R roulait sur ce circuit. Michaël Krumm a donc validé le set-up et le bon fonctionnement de l’auto avant de me laisser les commandes. J’ai effectué un premier run sur une piste sèche puis la pluie s’est invitée aux débats. J’ai donc bouclé mon deuxième run en pneus sculptés, sur une piste humide. »

Le lendemain, Nick Catsburg enchainait les kilomètres, bouclant au total 49 tours chronométrés et environ 345 kilomètres du circuit de Motegi.

En progression constante, le vainqueur de l’Eurocup Mégane Trophy 2010, ne commettait pas la moindre erreur, tout en se montrant très attentif aux consignes de l’équipe Nismo et de Michaël Krumm.

Descendu de son baquet, Nick Catsburg résumait ces tests :

« C’est une expérience que je ne suis pas prêt d’oublier et un voyage aussi enrichissant sur le plan sportif que sur le plan culturel. C’est une chance d’avoir pu travailler avec une équipe aussi professionnelle que Nismo et j’ai beaucoup appris au contact de Michaël Krumm. Je me suis vite adapté à la puissance de la voiture et à son comportement. C’est le fonctionnement des freins carbone que j’ai eu le plus de mal à appréhender, mais j’en ai petit à petit pris la mesure. Les ingénieurs m’avaient prévenu, si je provoquais le moindre drapeau rouge, c’était la fin des essais pour moi. Alors, je me suis appliqué à ne pas commettre de faute et à progresser régulièrement. J’ai fini par faire de bons chronos et surtout j’ai énormément échangé avec Keisuke Negishi et toute l’équipe. »

Ce test permis par l’Alliance Renault-Nissan offre à Nick Catsburg de nouveaux objectifs.

« Travailler avec un constructeur est maintenant l’objectif premier de ma carrière. Pour moi, l’avenir passe par le GT. Rien n’est encore acquis, mais mon but en 2011 est de rouler en GT3 tout en faisant des courses de 24 heures. Toutefois, ces essais me donnent envie de rouler de nouveau en Eurocup Mégane Trophy, pour tenter de remporter un deuxième titre et revivre une telle expérience fin 2011… ».

Keisuke Negishi, ingénieur de piste de Nick Catsburg durant ces deux jours, a pu mesurer la progression constante du Néerlandais au fil des tours. Comme il nous l’explique :

« Nick a fait du bon boulot, malgré une météo capricieuse. Il freinait trop tôt lors de ses premiers tours, mais cela allait de mieux en mieux. »

Vu ‘’ l’épée de Damoclès ‘’ qui veillait… dans la mesure ou il n’avait aucun droit à l’erreur, sous peine de voir on le sait, stopper ces séances, on en comprend aisément la raison !!!

Michaël Krumm a lui aussi manifesté son enthousiasme à son égard, à l’issue de ces essais :

« Nick a répondu à toutes nos attentes. Lorsque nous lui donnions un conseil, il l’appliquait immédiatement, par conséquent il est allé de plus en plus vite. À la fin il n’était pas loin de mes temps. »

Satisfaits de la prestation de Nick Catsburg, Nismo et Renault Sport Technologies peuvent d’ores et déjà annoncer que le vainqueur de l’Eurocup Mégane Trophy 2011 sera lui aussi récompensé d’un test.

Il se déroulera en décembre 2011 mais cette fois sur le circuit du Mont Fuji.

Christian Colinet
Photos : NISMO

NOTRE PRECEDENT ARTICLE SUR CE TEST

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=6614&Itemid=59

Sport

About Author

admin

Leave a Reply