12000 ULTIMATE : DECOUVRONS LA SUEDE

  STOCKOLM DANS LES GLACES…

Journée 4 : Oslo – Stockholm

C’est par grand froid que nous repartons d’Oslo. Il a neigé, mais dans ces régions nordiques cela n’est pas du tout un problème pour assurer le nettoyage des routes.

Alors aucune crainte au volant de la GT3 et ses 360cv en propulsion. Il faut quand même rester humble sur l’accélérateur et vigilant à la moindre petite dérive du train avant.

Le temps est très brumeux, la visibilité minimum, nous roulons donc à des vitesses très basse pour assurer la prudence. La frontière Suédoise est malgré tout vite atteinte et c’est un ciel dégagé et bien bleu qui nous accueille. Le soleil étant de la partie, nous prenons le temps de nous arrêter régulièrement pour assurer un maximum de jolies photos et vidéos.

Nous sommes toujours impressionné de voir tous ces lacs gelés et recouverts d’épaisses couches de neige, entouré de sapins… le tout sublimé par un soleil descendant qui rougit au fur et à mesure de la fin de journée.

Nous pourrions contempler ces spectacles pendant des heures, et faire des centaines de photos et vidéo toutes plus belles les unes que les autres… Mais le temps nous est compté pour rejoindre Stockholm, et nous nous consolons en pensant à toutes les semblables opportunités qui nous attendent dans chaque pays.

Mais dieu que la nature est belle, et on comprend rapidement  les raisons pour lesquelles ces pays sont en avance concernant l’écologie et le respect de mère nature.

Alors profitons de cet environnement pour rouler tranquille et profiter du paysage, ainsi je réduis au minimum ma consommation de carburant et ma bonne conscience souffre moins !

Une autre typicité de ce pays est le signalement « Attention, traversés d’élans »… Le genre de signalisation qui nous fait sourire, et nous rappelle que nous sommes bel et bien en pays nordique.

Et si je dois ramener un souvenir du pays, j’éviterais le trophée « Bois d’élan » dans le pare-brise !

Notre arrivée à Stockholm de nuit laisse présager une magnifique capitale, qui se revendique comme étant la capitale des pays du nord… Nous vérifierons cela demain, de très bonne heure…

Nous devons effectivement partir à 7h00 du matin car pour rejoindre Tornio il y a 1024 km et 13 heures de route.

Alors, bonne nuit !

Journée 5: Stockholm – Tornio

Ce matin je suis en pleine forme… L’idée de réaliser une performance pour arriver au bout du monde, savoir que cette étape représente toute la symbolique des 12000 Ultimate. Le point le plus éloigné de notre point de départ aussi.

Je suis impatient de prendre le volant, faire le plein de carburant et enfin enfiler les 1024 km et 13h00 de route qui m’attendent.
Quand à mon équipe, ils semblent galvanisés par mon enthousiasme débordant !!!

Moteur, on file dans Stockholm pour un dernier shooting de jour et nous voilà posé sur l’E4, cette même E4 qui nous guidera jusqu’à l’arrivée !!! On ne peut pas faire plus simple.

J’ai engagé le CD de sons Rock pur souche, histoire de garder mon adrénaline sur les rifles de Metallica, Korn, Prodigy, Marylin Manson …etc… bien calé au fond du baquet de la GT3 et le pied droit caressant l’accélérateur alors que le pied gauche bas les mesures endiablées Rock à coté de l’embrayage…et surtout pas l’inverse !!!!!!!! (le pied droit battant alors la mesure, gloupssss)

Toute la première partie du voyage est tranquille, longue, le climat brumeux et le ciel blanc… Je me dis alors que la route va être plus longue que prévue et je commence à angoisser sur le climat de Tornio car on nous a annoncé neige et verglas.

Evidemment, en bon Français système D, je ne me suis pas soucié de chausser la Porsche en thermo gomme, et je commence à le regretter… J’ai même un gros doute sur l’issue de cette étape.
Je me rassure en pensant que la DDE locale fait un excellent travail et que les routes seront dégagées et salées, sans verglas, etc etc etc..

De plus, la directrice de l’hôtel m’a annoncé hier du grand soleil et fonte de la neige et de la glace..
Il a neigé, il fait soleil et – 10°C, ce qui est une météo excellente pour cette saison !!!

Il me tarde d’arrivée à destination pour constater cela…
Soudain, au détour d’un virage, comme par magie … CIEL BLEU SANS AUCUNS NUAGES !!!

Grand soleil, paysage sublime… forcément avec le soleil il a une toute autre allure. J’ai l’impression de rêver. Si l’on me demandait d’imaginer le paysage idyllique enneigé, je n’aurai pas imaginé mieux.

Des maisons de couleurs plantées dans d’épaisses couches de neige d’un blanc immaculé, soutenu par un ciel bleu polaire, des arbres scintillant de la fonte de la glace sur leurs branches…  Et la route, un long ruban de bitume sans fin… lisse et sans circulation…
Je dois avoir une hallucination, c’est tellement soudain, je dois rêver d’un monde hivernal idéal, et malheureusement je vais me réveiller…

Après quelques bornes je réalise vraiment que tout cela est réel, que je vis un moment de conduite unique à l’état pur…
Au volant de ma GT3, Flat 6 ronronnant sur le couple, lunette de soleil, vitre baissée le bras à la portière et vision 3D panoramique de ce qui ce fait de mieux en paysage neigeux.

Et tout cela pour rejoindre la limite du cercle polaire… plus je monte, meilleur est la météo !!!

C’est un grand moment de satisfaction et de fierté ensuite.
Je pense aux participants qui vont découvrir tout cela, mais sans neige…

 Verdure, forêt, lacs et mer en compensation…
C’est à ce moment que les 12000 Ultimate et l’esprit même de ce Rallye prend tout son sens, des moments intenses et uniques de pure conduite, pour rouleur insatiable, pour touriste automobiliste, pour passionné de mécanique et de voyage, pour ceux qui veulent tout au volant de leur bolide…

Du bon air, de magnifiques paysages, du son 6, 8 ou 12 cylindre en fond sonore, et une route bien roulante et dégagée sur de grands espaces. Et tant d’autres sensations et émotions encore !

Chacun y trouvera son plus grand bonheur et j’impatiente d’entendre les commentaires de chacun au bout de la route.

Mais revenons au présent, et à mon volant. Il fait 4°C, nous sommes à 300km de Tornio et la nuit tombe rapidement … 17h00/17h45… Il fait nuit.

Alors malheureusement on ne profite plus du paysage… Il ne reste plus que le ciel et ses étoiles, et … ????

Oh, oh… Impossible à cette époque, cela doit être la fatigue. Je vois des volutes dans le ciel… Comme des aurores boréales. Nous sommes vraiment gâté cette fois ci, même si elles sont très légères et pas teintées de vert. Disons plutôt des esprits d’aurores boréales alors, mais cela nous convient largement.

Quand à la route, elle est déneigée, pas de verglas et nous arrivons à Tornio avec une température de – 5°C.

Les réceptionnistes sont ravies d’accueillir des Français, elles nous confirment que la météo est exceptionnelle et que nous avons de la chance car sans pneus neiges à cette époque, c’est impraticable en temps normal. Les dieux Ultimate sont avec nous sans doutes. Cela se confirmera dans l’étape Tornio – Helsinki.

Les yeux hagards, la tête remplie de belles images, j’avale un sandwich, je répond aux messages facebook et je fais le tri de mes photos pour vous tous… et je m’endors.

Olivier Paiton (Texte et photos)

Sport

About Author

admin

Leave a Reply