ENDURANCE : LA 908 HYBRIDE 4 AUX ESSAIS DES 24 HEURES DU MANS

A l’occasion de la journée presse du Salon de Genève qui ouvre ses portes ce jeudi, Vincent Rambaud, Directeur Général de Peugeot, a annoncé la présence d’une 908 Peugeot HYbrid 4 et ce lors des essais préliminaires  des prochaines 24 Heures du Mans.

Lesquels se dérouleront le dimanche 24 avril.

Cette présence s’explique par le couplage avec le lancement de la Peugeot 3008 HYbrid 4, toute première voiture diesel hybride au monde.

Questionné, Olivier Quesnel est resté très évasif se contentant simplement de lâcher :

« On ne veut pas trop en parler pour le moment »


Lors des 1000 kilomètres de Silverstone, le 24 septembre 2008, l’équipe Peugeot nous avait présentés et aussi fait rouler, une 908 Hybride

Mais questionné par Patrick Martinoli, Olivier Quesnel lâche:

« Mon programme et l’objectif numéro 1, reste  avant tout de gagner Le Mans. Si tout se passe bien en début de saison et que nous n’avons pas de soucis techniques et que nos 908 Hdi FAP se situent au bon niveau en terme de performances face aux Audi,  alors oui nous pourrons l’amener et la faire rouler aux essais préliminaires du Mans »

Comme on le voit, le patron de la compétition  de Peugeot se montre  légèrement plus pondéré et prudent que le directeur général.

Et on le comprend !

Pour Peugeot, il n’y a qu’un seul but : Regagner les 24 Heures du Mans

Donc pas question de se disperser au cas ou à quelques semaines de l’échéance et du grand rendez vous avec l’histoire

Toutefois, voici quelques petites indiscrétions techniques recueillies par Patrick Martinoli, auprès d’Olivier Quesnel :

Le moteur électrique développe 80 ch. La technique utilisée  ressemble étrangement au Kers  c’est à dire que l’on recharge les batteries lors des freinages et que l’on restitue l’énergie a l’accélération. 

Précision importante :

Il n y a pas de bouton ‘’push to pass’’  Le système gère automatiquement l’apport du moteur électrique à l’accélération. Ce n’est pas un volant d’inertie comme l’a expérimenté  Porsche mais ce sont bien des batteries lithium ion

NOTRE ARTICLE DU 24 SEPTEMBRE 2008

Endurance : Peugeot dévoile leur 908 hybride !
 

On en parlait depuis plusieurs semaines. C’est désormais choses faite. La réalité. Et une certitude !

A l’occasion de la dernière manche des Le Mans Séries 2008  disputée ce week-end sur le circuit Britannique de Silverstone, l’équipe Peugeot Sport a dévoile sa future 908 HDi FAP, équipé d’un système hybride de récupération d’énergie cinétique.

Drapée dans une  superbe robe spécifique gris argent, cette 908 HY préfigurent  très certainement ce que devrait être la prochaine arme de Peugeot dans les courses d’endurance. Mais  sa venue en compétition et donc son  exploitation dépendront d’abord du futur règlement concernant les voitures de la catégorie LMP1.

Cette technologie HY dont on parle beaucoup ces derniers temps permet de récupérer et de stocker une partie de l’énergie cinétique de la voiture lors des freinages, comme le système KERS prochainement introduit en F1 et ce d’ailleurs dés l’an prochain.

Dans une voiture  classique et non hybride, cette énergie est perdue par dissipation de chaleur dans les freins. L’énergie ainsi disponible permet l’amélioration du rendement de deux façons différentes :

D’une part, par augmentation des performances pour la même énergie consommée en utilisant l’énergie mécanique hybride en supplément du moteur thermique.

D’autre part, par la réduction de la consommation tout en conservant des prestations équivalentes et ce grâce à l’énergie mécanique hybride rendue disponible.

Le système est composé de trois éléments principaux :

1 – Un moteur-générateur électrique d’une puissance de 60 kW, situé en lieu et place du démarreur et entraîné par la boîte de vitesses grâce à une cascade de pignons.
2 – Des batteries qui permettent de stocker l’énergie à travers 600 cellules lithium-ion regroupées en 10 packs. 6 dans l’habitacle en lieu et place de la batterie d’origine et 4 dans le fond plat gauche.
3. Une électronique de puissance qui permet de gérer les flux d’énergie entre les batteries et le moteur-générateur. Le boitier étant situé dans la partie arrière de l’aile avant gauche.

La 908 HY peut se mouvoir de différentes façons :
– En mode électrique seul, par exemple lorsqu’elle elle rejoint la voie des stands
– En mode thermique seul.
– En utilisant les deux motorisations combinées.

Sur un tour du circuit du Mans par exemple, le système va récupérer de l’énergie pendant vingt à trente secondes. Le pilote pourra utiliser cette énergie, sous la forme d’un surcroît de puissance via un boost de 60 kW (80ch.) supplémentaires pendant environ 20 secondes à chaque tour, soit automatiquement lors des ré-accélérations, soit sur commande du pilote (push to pass), ou soit sous la forme d’une réduction de la consommation, tout en conservant des prestations équivalentes et ce grâce à l’énergie mécanique hybride rendue disponible  estimée entre 3 et 5%.

Interrogé, Michel Barge, directeur de l’équipe Peugeot Sport a précisé :

« La présentation de l’hybridation de la 908 HDi FAP s’inscrit dans la finalité de notre programme d’endurance, à savoir le défi sportif, certes, mais aussi en temps que constructeur automobile utilisant la compétition comme un creuset de recherche et développement pour la marque Peugeot »

Et d’ajouter :

« Ainsi après l’innovation représentée par l’utilisation de notre technique HDi FAP en compétition, l’utilisation des hybrides dans les épreuves d’endurance serait pour Peugeot l’opportunité d’en retirer une formidable expérience pour le développement des voitures de série. Bien entendu, l’usage de cette technologie dans les épreuves de 2009 dépendra bien évidemment du prochain règlement qui doit être édicté par l’Automobile Club de l’Ouest. »

Ultime précision concernant l’hybride.

L’écurie Zytek à  tout récemment indiqué vouloir utiliser une voiture hybride. Et ce dés cette année à l’occasion de l’épreuve de Petit le Mans en ALMS et qui doit se dérouler le 4 octobre à Atlanta aux USA.

Une épreuve ou le Team Peugeot à d’ailleurs prévu de se rendre  avec ses deux 908 HDi. Déplacement qui permettra ainsi au staff et aux ingénieurs de Peugeot d’observer à courte distance les performances de cette Zytek hybride.

Aux 24 Heures du Mans, ce type de véhicules sera autorisé dés la prochaine édition en juin 2009, mais « hors classement ».

Un règlement spécifique est attendu pour 2010.

S’il est favorable à l’hybride, la Peugeot 908 HY pourrait alors débuter en course.

Gilles Gaignault

Photos:  Patrick Martinoli

Gilles Gaignault
Photos :
Patrick Martinoli

Sport

About Author

admin

Leave a Reply