RALLYE DE SUEDE : VICTOIRE LOGIQUE DE MIKO HIRVONEN ET DE FORD

On attendait une possible victoire laquelle aurait tout simplement été  ‘’ historique ‘’   pour le jeune Français Sébastien Ogier, lequel était revenu sur les talons du leader, samedi soir au terme de la seconde des trois érapes du Rallye de Suéde, première manche du Championnat dui monde des Rallyes WRC, millésime 2011.

Lequel au volant de la nouvelle DS3 de Citroen, était on l’a expliqué hier, était incroyablement remonté en troisième position, passant de 1’20’’ d’écart sur le surprenant et inattendu leader (Mads Ostberg) samedi matin, à 14’’5 sur Mikko Hirvonen, le nouvel homme tard, douze heures plus tard.

Mais c’était sans compter sur la rage de vaincre, ce ‘’ fighting Spirit’’ qui a animé toute cette ultime et troisième journée, l’ancien Vice champion du monde Finlandais.

Au volant de la nouvelle Ford Fiesta, le Finlandais a dés la première des six spéciales du jour, l’ES 17 (Torntorp 1) longue de 19,21 km, montré qu’il était bien le ‘’ patron ‘’ décidé à se battre et à attaquer sans relâche !

Au départ dimanche matin de Karlstadt, sa Ford flanquée du numéro 3 possédait 7’’4 d’avance sur une autre Fiesta, celle de son suivant immédiat, le Norvégien Mads Ostberg et 8’’9 sur la première Citroën, la DS3 de l’ancien Champion du monde lui aussi Norvégien, Petter Solberg.

Deux autres pilotes semblaient eux aussi capables de lorgner vers la victoire finale se trouvant eux aussi au classement provisoire, dans un mouchoir de poche !

Latvala, coéquipier d’Hirvonen, pointant à 10’’9 et Seb Ogier, dorénavant pilote ‘’ officiel ‘’ Citroën et meilleur des deux Sébastien, après les pépins et crevaisons à répétitions de Loeb, n’accusant lui que 15’’8 de retard sur la Ford au commandement. 

Superbe  » perf  » pour le Gapençais néophyte en Suede et sur la neige scandinave

Hirvonen qui s’élançait en tête devant Solberg, Latvala, Ogier, Loeb, Raikkonen, Anderson et Wilson, attaquait à fond, à bloc.

Déjà lauréat de l’épreuve en 2010, Mikko signe le scratch d’entrée. Seul son dauphin au général et premier des challengers, Mads Ostberg n’a d’emblée pas concédé trop de temps (2’’9).

Il indique:

 « Je n’ai pas trop attaqué car je sais qu’il y aura d’autres endroits pour le faire à ma guise »

Le premier des Citroen’s boys et troisième de l’ES17, Petter Solberg perd lui 11’’4  et il lâche :

« La neige laissée en suspension dans l’air par les voitures précédentes  me gênait et m’empêchait d’y voir clairement à certains endroits. »

Latvala, lui aussi connait des malheurs. Pare-brise givré sur sa Ford Fiesta, il a du coup tapé, arraché son pare-choc et perdu dans l’affaire 21’’9.

Au passage, il raconte :

« Finalement, peut-être que d’ouvrir la route n’est pas un désavantage dans ces conditions… »

Quant à celui vers qui tous les yeux sont dorénavant braqués, Sébastien Ogier il bénéficie des malheurs de Latvala et s’empare de sa quatrième place et ce malgré une crevaison mais ‘’chance’’ survenue sur la ligne d’arrivée :

« Il y avait beaucoup de poussière de neige. C’est vraiment difficile de voir. Le but reste le même, ne pas prendre de gros risques . »

Et, Sébastien Loeb direz-vous !

Le Champion du monde en titre a perdu 19’’5 .

Mais depuis la veille, on sait ce qu’il pense :

« Je n’ai pas à prendre de risques. Ce n’est pas très excitant. J’ai juste à piloter pour voir ce qui se passe. »

Dans la spéciale suivante, l’ES18 Gustavsfors 1 (4,16 km) , spéciale la plus courte de cette épreuve Suédoise, Hirvonen remet cela et récidive, précédant Loeb de 1’’6 et Ostberg de 1’’9. Ogier est à 2’’8 et Latvala à 3’’7

Au classement provisoire, évidemment la Ford pointe toujours en première position avec 11’’9 d’avance sur Ostberg, 24’’4 sur Petter Solberg, 33’’2 sur Ogier et 36’’5 sur Latvala

A ce moment-là de l’étape, on se dit qu’Hirvonen sera difficile à rattraper et à battre vu sa détermination Et son superbe coup de volant

On en vient aussi à constater qu’il sera impossible à Ogier de viser désormais la victoire avec ses 33’’2 de retard sur Hirvonen.

Et quand bien même le pilote Ford rencontrerait des soucis, il lui faudrait remonter aussi sur Ostberg et Solberg !!!!

Dur, dur de l’imaginer car les nordiques roulent au maximum de leurs possibilités en ce début de matinée dominicale …

On en vient à l’ES19 (Rämmen 1) et ses 22,76 km

C’est à nouveau et pour la troisième fois consécutive, la Ford numéro 3 d’Hirvonen qui fait le meilleur temps. Mikko devance encore ce sacré performant Ostberg de 1’’8, Ogier de 6’’, Petter Solberg de 6’’1, Loeb de 13’’5.

Au général, le leader précéde Ostberg de 13’’7, Solberg de 30’’5, Ogier de 39’’2 et Latvala de 51’’6

Latvala explique les 15’’1 concédées :

« Vers la fin de la spéciale, le micro de mon copilote (Miikka Anttila) ne fonctionnait plus bien, mais ce n’est pas une excuse.»

Ostberg lui déclare :

« J’attaque très, très fort. J’étais absolument partout à la limite… Je ne pouvais aller plus vite. J’ai même fait deux erreurs, en freinant un peu tôt… »

Et Loeb ? Seb l’Alsacien, s’ennuie:

« Je ne peux rien faire. Pas de risques à prendre… Je veux juste finir »

Et il ajoute en plaisantant sur les conditions de route :

« Pourquoi est-ce un avantage aujourd’hui d’être premier sur la route et pas vendredi ? Bon, c’est comme ça… Ce matin, c’est bien : on a une bonne glace, bien dure, sans poudreuse dessus. »

On en vient à l’ES20. Le second passage dans Torntorp et ses redoutables 19,21 km

Petter Solberg est le premier à commettre une bévue en étant victime d’un tête-à-queue  et ce ‘’mazette‘’ à trés haute vitesse !

Plus de peur que de mal. Cette erreur ne lui coûte que … 25’’. Mais punition, deux places de perdues au général!

Et Latvala, le Vice champion du monde 2010 qui lui chipe sa troisième place et s’exclame :

« Je suis comme un nouvel homme depuis l’assistance. J’ai vraiment attaqué. Je me suis fait un peu peur à deux reprises, mais ça va… »

Mais cette ES20 va nous révéler l’identité du vainqueur et ce bien qu’il demeure encore deux spéciales.

Chez Ford et c’est de bonne guerre, Malcolm Wilson le patron a visiblement donné ses consignes

Mads Ostberg va devoir baisser son rythme jusqu’alors des plus soutenus et ce afin de laisser Hirvonen tranquille ;

Et le Norvégien de chuchoter :

« Pour être honnête, je ne veux pas trop pousser Mikko. Il est le pilote leader de Ford. Moi je roule dans l’équipe’’B’’ Stobart »

C’est Latvala qui va se montrer le plus rapide devant…Otsberg à 5’’5. Hirvonen qui assure est à 10’’, Ogier à 11’’2 et Loeb à 19’’7’. Raikkonen est à 22’9 et Petter Solberg à 25’’

A deux spéciales d’en finir, les positions malgré les ‘’ consignes ‘’ se sont resserrées puisqu’Otsberg ne pointe plus qu’à 9’’2 !

Ogier toujours troisième est loin à 40’’4 devant Latvala à 41’’6 et Petter Solberg à 45’’5

Place à l’avant dernière spéciale, le second passage dans Rammen et ses 22,76 km

Latvala qui vise le podium réalise le scratch et comme Ogier a tapé les murs de neige, il lui concède 15’’6" et lui abandonne sa place sur le podium

« J’ai toujours des problèmes avec l’arrière. Et puis, j’ai peut-être trop tapé les murs de neige et j’ai perdu de la puissance. »

Outre Latvala, Seb Ogier voit aussi  Petter Solberg, troisième chrono à 2’’8 de la Ford, en profiter pour le dépasser.

Devant, Hirvonen probablement trop sûr de sa victoire lâche lui 6’’9  sur son équipier mais il perd aussi surtout  4’’3  sur … Ostberg.

Avant l’ultime spéciale … 4’’9 séparent les deux pilotes de chez Ford. C’est … CHAUD !!!

Malcolm Wilson va certainement de nouveau entrer en jeu… .

Hirvonen avant de se lancer dans l’ES22  explique :

« Cela va être très serré. J’espère que mon avance suffira ».

Et c’est parti pour l’ ES22 (Gustavsfors 2)

Il est alors 15 Heures 08. 4,16 km restent à boucler

Ce sont finalement … les deux Français,  les deux Seb, les non ‘’ Scandinaves ‘’ qui concluent le Rallye en beauté et s’offrent  un magistral doublé pour en finir avec ce Rallye de Suède, manche d’ouverture de ce Championnat du monde WRC 2011 !

Sébastien Ogier précédant Sébastien Loeb d’un souffle : 0’’3 !!!
Suivent Latvala et Anderson à 0’’7 et 1’’3.

Mais ensuite quid et qu’ont faits Hirvonen et Otsberg ???

Mikko Hirvonen finit cinquième à 1’’4 et remporte donc l’épreuve, Mads Otsberg finissant juste derrière lui sixième à 3’’

Effectivement pas besoin des calculettes pour rendent  le verdict.

Vainqueur Mikko Hirvonen

Mads Otsberg superbe dauphin pointe à … 6’’5. Latvala compléte le podium et le triomphe de l’équipe FORD qui s’offre un sensationnel triplé.

Radieux, le vainqueur l’était:

« C’est absolument fantastique et vraiment bien de gagner le premier rallye de la saison dans la nouvelle Fiesta. Je dois avouer que j’étais très nerveux au départ de la dernière spéciale mais maintenant je suis vraiment heureux d’avoir pris un si bon départ pour cette nouvelle saison. C’est un soulagement parce que j’ai vécu une saison 2010 difficile. Mais je savais que si tout allait bien à nouveau, on aurait de bons résultats, c’est ce qui s’est passé ici. J’ai été constant tout le week-end, je n’ai fait qu’une seule petite erreur qui m’a coûté cinq secondes. J’ai encore dû attaquer très fort ce matin et j’ai commencé à y croire au départ de la 22e spéciale, après les deux dernières longues spéciales, parce que j’avais encore cinq secondes d’avance (sur Ostberg) et il ne restait que cinq kilomètres. C’est fantastique aussi pour toute l’équipe Ford de prendre les trois places sur le podium».

La première Citroën DS3 est finalement celle d’Ogier à 47’’7.

Suivent Petter Solberg et Sébastien Loeb à 1’31’’2 et 2’30’’3

Petter Solberg qui pour la 22éme et dernière spéciale avait cédé son volant à son copilote !

Le motif ?

Vendredi sur une liaison, Petter s’est fait réprimander à 14 heures par la police, laquelle l’a contrôlé à … 112 km et ce au lieu des 80 réglementaires !

Dans les pays nordiques, on ne badine pas avec la loi…

Autorisé à rouler 48 heures, il lui restait donc ce dimanche à partir de 14 heures à disputer la dernière ES.

C’est la raison pour laquelle, l’ancien CHAMPION du monde a du confié le pilotage de sa DS3, à son partenaire Chris Patterson, lui s’installant dans le baquet de … droite.

D’où les 51’’2 de concédées

Ogier découvrant les images à la TV était pour le moins sidéré  et éberlué…

Mais il comprit vite que cela allait être pour lui une … bonne affaire, laquelle lui offrait ainsi deux points supplémentaires qui s’ajoutaient aux trois points attribués à l’auteur du meilleur chrono de la dernière spéciale, en vertu du nouveau règlement en vigueur cette année !!!!

Le ‘’TOP 10’’ étant également composé d’Anderson (Ford Fiesta), de Kimi Raikkonen (Citroën DS3) et de deux autres Ford, celles de Mathew Wilson et de Khalid AL Qassimi

Chez Ford, on affiche un large sourire et on le comprend. Néanmoins chez l’adversaire Citroën, on n’a pas à rougir, loin de là !

Les pilotes nordiques ont toujours brillés sur leurs terres de scandinavie et les performances de la nouvelle DS3 sont plus qu’encourageantes.

Ogier et Petter Solberg, n’ont pas démérités et ont été à la hauteur des pilotes Ford. Remportant de nombreuses spéciales

Seul le malheureux Loeb a connu une succession de pépins et crevaisons sans compter le balayage de la route vendredi qui l’a irrémédiablement condamné à ne faire ensuite, vu les écarts, que de la figuration…

Quant a l’ancien Champion du monde de F1, Kimi Raikkonen, il finit juste derrière, à une plus qu’honorable huitième place, se payant le luxe de devancer un certain … Mathew Wilson, grand spécialiste du Rallye

Gilles Gaignault

Photos : Teams et Red Bull

WRC

About Author

admin

Leave a Reply