F1 : ROBERT KUBICA N’A QU’UN BUT : REPILOTER DES CETTE ANNEE !

Cinq jours après le terrible accident dont il a été victime dimanche dernier lors du Rallye Ronde di Andora en Italie, le pilote Polonais de l’écurie Lotus Renault, Robert Kubica, a accordé un interview à nos confrères du très sérieux quotidien Turinois ‘’ La Gazetta dello Sport’’

Et ce avant de subir ce vendredi, une nouvelle intervention chirurgicale, une double opération à la main et au bras.

Et immédiatement de lâcher, en découvrant ses proches dont ses parents venus lui rendre visite:

« On pense rarement aux conséquences d’un accident, aux gens à qui cela risque de faire beaucoup de mal »

Non sans avoir indiqué:

« Je suis désolé pour ce qui est arrivé. Je ne me souviens de rien. Je l’ai expliqué à mon manager Daniele Morelli.»

Mais ces pensées ne l’empêche nullement de déjà évoquer l’avenir car Robert Kubica pense déjà à son éventuel retour à la compétition

« En fait, il me faut patienter et attendre samedi. C’est à ce moment-là que je pourrai très exactement savoir où j’en suis réellement »

Viendra et commencera alors la dure épreuve du temps…

« C’est seulement samedi que je pourrais débuter le compte à rebours avec le début de ma rééducation. »
 

Et le malheureux pilote de l’équipe Lotus Renault, d’ajouter :

« Je souhaite revenir en course encore plus fort. »

Avant de rappeler :

« Un terrible accident m’est déjà arrivé au Grand Prix du Canada  – le 10 juin 2007 – et déjà à l’époque j’avais du loupé une course. Mais j’étais revenu aussi fort.»

Et de rappeler:

« J’ai d’ailleurs ensuite gagné ce GP sur ce même circuit Gilles Villeneuve de Montréal, un an plus tard le 8 juin 2008. C’est pourquoi je vais revenir cette année.»

Le pilote F1 parle et évoque ensuite les motifs qui le poussent à s’engager en Rallye :

« Le rallye pour moi ce n’est pas simplement une passion. C’est un entraînement dur pour la F1. Je pilote certainement mieux en F1 parce que j’ai disputé plein de rallyes. Les rallyes m’aident aussi énormément pour la concentration. Un Grand Prix de F1, c’est une somme de multiples détails. Les rallyes me permettent donc de travailler certains points que je devais améliorer.»

Pour l’heure, Robert va rester encore deux bonnes semaines hospitalisé dans cette clinique transalpine.

Place ensuite à une longue rééducation et une convalescence qu’il espère la plus courte, visant de re piloter des cette saison !!!

Les médecins parlent de six mois à deux ans !

Mais, il est vrai que les sportifs sont une race bien à part et qui ne cesse toujours d’étonner après de dures épreuves comme celle que vit actuellement Kubica.

Alors, on peut effectivement imaginer de le revoir s’installer dans un baquet avant la fin de l’année pour re commencer à conduire en essais avant de le retrouver  pilote en course.

Christian Colinet
Photos : Bernard Asset

F1

About Author

admin

Leave a Reply