24 HEURES DU MANS 2011 : UN PLATEAU EXCEPTIONNEL

  

L’Automobile Club de l’Ouest (ACO), organisateur des très prestigieuses 24 Heures du Mans, a dévoilé ce mercredi à la Maison de la Radio à Paris, la liste des concurrents, invités par son Comité de sélection, à participer à la prochaine édition de la célèbre épreuve mancelle.

Que du bonheur !

Qu’on en juge, comme l’a déclaré Jean Claude Plassart, le Président de l’ACO :

« Une fois encore notre plateau est d’une qualité exceptionnelle. Nous avons reçus 71 dossiers pour nos 56 places sur la grille de départ. Il a fallu encore une fois faire des choix draconiens, tant les candidatures étaient intéressantes et de qualité. Mais de surcroît nous nous réjouissons de constater de nouveau que nombre de constructeurs majeurs de l’industrie automobile, font confiance au Mans et à l’ACO pour leurs engagements sportifs »

Et avant de nous annoncer la liste des équipes retenues, Vincent Beaumesnil et Fabrice Bourigault de nous expliquer de concert :

« Le plateau est sans doute l’un des plus beaux de la longue histoire des 24 Heures de par son homogénéité et la qualité des engagements »

 

 

Venons – en aux ‘’ écuries invitées ‘’

56 Teams retenus.

10 en GTE-AM  soit cinq marques (Corvette-Ferrari-Aston Martin-Porsche-Ford GT)

Lesquelles seront notamment représentées par les écuries Larbre – Krohn – AF Corse- Robertson – Flying Lizard – JMB et Proton Felbermayr.

18 en GTE-Pro soit sept marques (BMW-Ferrari-Lotus-Chevrolet Corvette –Aston Martin –Porsche)

Bolides inscrits par les équipes AF Corse – BMW Motorsport- Jetalliance – JMW – Corvette Racing – Prospeed – Flying Lizard – IMSA –  et Farnbacher.

Dans cette catégorie, on découvrira en course les nouvelles Lotus Evora au nombre de deux et aussi les dernières Ferrari 458 Italia, dont six exemplaires seront au départ

Parmi les pilotes les plus renommés, citons Giancarlo Fisichella, Augusto Farfus, Andy Priaulx, Anthony Beltoise, Stéphane Ortelli et Olivier Beretta.

11 en LMP2 dont l’Oreca 03 Nissan du Team Oreca et les deux Oreca 03 Nissan d’un autre Team Français, Signatech  de Philippe Sinault et Didier Calmels.

Mais cette catégorie présentera aussi deux Pescarolo OAK Racing. Sans oublier les Lola, HPD Honda et autres Zytek

Enfin, 17 prototypes  LMP1 parmi lesquels  les trois Audi R 18 et les quatre Peugeot 908 dont l’une, celle d’Oreca est le modèle 2010. On note les deux Rebellion avec ses Lola à moteur Toyota, deux OAK Pescarolo Judd  une HPD Highcroft, la Zytel ASM Quifel et les deux nouvelles Asron Martin ;

A retenir l’engagement d’une Oreca hybride inscrite par le Team Suisse  Hope Racing ex Polevision

Parmi les pilotes outre les ‘’ stars ‘’ des équipes Audi et Peugeot tous reconduits, on note les présences de Nicolas Lapierre, Loic Duval, David Brabham, Stefan Mucke, Harold Primat, Mathieu Lahaye, Guillaume Moreau et Pierre Ragues

Sans oublier le trio du Pescarolo Team et désormais composé d’ Emmanuel Collard, Christophe Tinseau et le P’tit nouveau, Julien Jousse, en provenance du Team LAA de Luc Alphand 

Parmi les 56 écuries au départ, on retrouve donc avec un immense plaisir, l’équipe d’Henri Pescarolo (Voir interview dans le sujet de Jean Louis Bernardelli), qui n’aura donc été absente qu’une seule année, en juin 2010.

Cette 79e édition marquera aussi le grand retour de l’équipe Lotus.

La très réputée marque anglaise était absente de la course Sarthoise depuis 1997.

Les très appréciés bolides Britanniques seront engagés par l’écurie autrichienne Jetalliance. Laquelle alignera deux Lotus Evora, dans la nouvelle  catégorie LM GTE-Pro.

Mais Lotus ambitionne plus haut comme nous l’a précisé Claudio Berro, directeur de la division Motorsport chez Lotus.

« Nous nous alignons cette année dans cette catégorie, avant de monter l’an prochain en 2012, en LMP2 »

AUDI – PEUGEOT : NOUVELLE CONFRONTATION

 

Mais c’est la formidable lutte qui oppose depuis trois ans maintenant l’équipe Française Peugeot à son homologue Allemande Audi, qui, une nouvelle fois retiendra l’attention, les 11 et 12 juin prochains.

Présents dans l’assistance, les deux grands patrons que sont le Docteur Wolfgang Ullrich pour la firme d’Ingolstadt et Olivier Quesnel pour la marque Sochalienne, n’ont pas manqués de souligner l’importance d’une victoire au Mans !

Ainsi Olivier Quesnel (Voir interview du 4 fevrier dernier), en partance pour le Rallye de Suéde qui débute ce jeudi qui très calmement, nous a précisé :

« L’endurance est en train de retrouver toute son importance dans le monde de la compétition automobile. La discipline se trouve sur une belle voie. El va très vite redevenir une discipline forte. En ce qui nous concerne, nous devons nous racheter par rapport à nos résultats de juin dernier au Mans. Mais si nous avons la volonté de regagner les 24 Heures, nous devons restés humbles. On a certes quelque chose à prouver mais cela ne sera pas simple. Nos efforts devront porter sur la fiabilité si nous voulons battre Audi »

Audi qui comme nous l’explique son toujours, très disponible responsable, le Docteur Ullrich, ne manque pas d’atouts, pour renouveler son triomphe du 13 juin 2010.

Même si lui aussi fait preuve d’une extrême prudence :

« Le Mans reste Le Mans. Notre objectif prioritaire de la saison. Mais je suis heureux que l’ACO ait lancé ce nouveau Championnat International qu’est l’ILMC (Intercontinental Le Mans Cup). Depuis qu’Audi est venu dans la discipline en 1999, je n’ai cessé de rêver à cela et donc mon souhait est aujourd’hui enfin devenu réalité. »

Et le boss de la firme aux anneaux de poursuivre:

« Cette année s’annonce à nouveau difficile. On sait qu’avec Peugeot la bagarre sera une fois encore redoutable. On va continuer notre lutte car chacun aspire à être le meilleur et à gagner. On verra bien ce qui arrivera car nous sommes au même niveau et franchement vraiment très, très proche »

Evoquant la dernière née d’Audi, la nouvelle R 18, Wolfgang Ullrich, enchaine:

« C’est un nouveau challenge qui se présente. Nous partons d’une bonne base avec la solide expérience des autos précédentes. Nous avons encore un peu de temps avant de débarquer au Mans mais nous sommes bien armés. Nous avons conservés tous nos pilotes et l’équipe est très forte et bien aguerrie. »

Et de nous parler enfin de cette Audi 2011, cette R 18

« Actuellement nous en sommes à 10.000 km d’essais sur plusieurs circuits Américains dont Sebring. Notre R 18 a effectuée ses premiers roulages peu avant Noel. Elle va vite et semble déjà fiable. Nous allons encore poursuivre son développement car d’ici Le Mans, cinq longs tests, figurent à notre programme. »

Et il nous précise:

« La R18 sera bien évidemment présente pour la journée des tests préliminaires des 24 Heures, le 24 avril. Mais elle n’apparaitra en course qu’à l’occasion des Six Heures de Spa, les 7 et 8 mai »

Avant d’ajouter:

« En 2010 nous avons certes gagnés la plus belle course avec notre triplé manceau mais hormis une autre victoire acquise aux Huit Heures du Paul Ricard, Audi a laissé tous les autres succès (Sebring – Spa- Silverstone –Petit Le Mans –Zhuhai) à Peugeot. Cela m’a fait un peu mal. C’est pourquoi, j’aspire à regagner Le Mans mais pas seulement. Je souhaite qu’Audi brille en ILMC aussi.

Et il conclut en nous faisant une ‘’p’tite‘’ révélation:

« Pendant les 24 Heures, j’ai constamment stressé. Même si vous me voyiez calme et serein, en interne, je gambergeais car mon cœur ne cessait de faire Boum-Boum » !!!!

Comme on le voit, les 24 Heures 2011 proposeront un magnifique plateau

RODAGE EN ILMC

D’ici là, rendez-vous est pris pour le Championnat ILMC. Lequel nous proposera on l’a déjà écrit sept épreuves dont Le Mans

La première manche étant les 12 Heures de Sebring (19 mars). Suivront les Six Heures de Spa (7 et 8 mai) , d’Imola (2 et 3 juillet) et de Silverstone (10 et 11 septembre).

Puis direction Atlanta aux USA pour le Petit Le Mans (1er octobre) avant la fermeture en Chine, les 12 et 13 novembre

26 voitures sont inscrites à l’année.

Parmi elles 10 LMP1, dont les Audi et Peugeot. 

3 LMP2 : Deux OAK et une Oreca.

7 GTE Pro et 6 GTE AM

Nous aurons largement l’occasion d’en reparler.

Comme on le voit, les courses d’endurance repartent de l’avant. Ces dernières années, Patrick Peter a beaucoup œuvré pour y parvenir, en organisant ses LMS (Le Mans Séries)

Lesquelles se poursuivent avec deux manches ILMC communes (Spa et Silverstone)

Ces LMS dont la course inaugurale, les Six Heures du Castellet est programmée pour les 2 et 3 avril prochains sur le circuit Paul Ricard

Gilles Gaignault
Photos : Bruno Palmet – Infoscourse

Sport

About Author

admin

Leave a Reply