CHAMPIONNAT DU MONDE DES RALLYES WRC : CITROEN ENTRE DANS LA TROISIEME DIMENSION

L’équipe Citroën Racing entame à partir de jeudi, un nouveau chapitre de sa magnifique histoire en engageant sa dernière née, dénommée DS3 WRC, dans le Championnat du Monde des Rallyes 2011 qui débute en Suède.

Avec comme objectif de conquérir d’une part un septième titre de Champion du Monde des Constructeurs mais également une huitième couronne consécutive pour son brillant tandem Loeb-Elena, inamovibles Champions depuis 2004 !!!

Cette année, la formation Française Citroën Total World Rally Team, aligne bien évidemment à nouveau deux équipages.

Mais si fort logiquement, Sébastien Loeb, le ‘’ Maitre ‘’ incontesté mais plus… incontestable, pilotera toujours pour l’équipe ‘’ officielle ‘’ de la firme aux Chevrons, il a été rejoint par son ‘’ éléve ‘’ le grandissime espoir tricolore, l’autre … Seb :

Sébastien Ogier.

Lequel ‘’ membre ‘’ de l’équipe Citroën ‘’bis’’ , le Team Satellite  dénommé ‘’ Junior Team ‘’ , l’a rejoint dans l’écurie  »Numéro 1 » et ce en lieu et place de l’Espagnol, Dani Sordo.
 

Lequel après quatre saisons avec Citroën et Loeb, n’a jamais semblé en mesure de profiter de ses différentes montures (Xsara-C4) pour offrir à Citroën, les lauriers qu’elle espérait et attendait de lui

Après une première campagne en Championnat du monde des Rallyes WRC, ponctuées de deux sensationnelles victoires, d’abord au Portugal puis ensuite au Japon, Ogier s’est donc vu offrir par Olivier le baquet jusqu’alors et depuis plusieurs saisons, occupé par Sordo

Tant et si bien que pour aborder le Championnat WRC, millésime 2011, Quesnel dispose de deux formidables compétiteurs :

Loeb le ‘’ surdoué ‘’  inamovible Champion du monde depuis sept ans maintenant et la conquête de son premier titre

Et, Ogier, son digne successeur. Lequel piaffe d’impatience de rouler sur les traces de son illustre partenaire

Mais pour battre les imbattables, le duo Sébastien Loeb – Daniel Elena, lesquels tenteront de décrocher un huitième titre mondial consécutif, l’équipage Sébastien Ogier – Julien Ingrassia, promus à temps plein au sein de l’équipe officielle après avoir remporté leurs deux superbes victoires en 2010, devra encore progresser.

Car si sur certains types de terrain comme les épreuves disputées sur terre, Ogier est parvenu au niveau de Loeb, par contre sur d’autres comme l’asphalte sans parler de la neige, le Gapençais a encore des progrès à faire…

Néanmoins, Seb Ogier s’il roule vite, très vite… apprend aussi vite, très vite !

La preuve, son immense progression depuis son triomphe au Monte Carlo 2009

Désormais, Ogier fait partie de ‘’ l’élite ‘’ mondiale et se présente comme un parfait candidat au titre suprême 2011

La première levée de l’exercice 2011 ne devrait cependant toutefois pas trop lui convenir car disputée sur les redoutables et redoutées routes nordiques du centre de la Suède, verglacées et toujours enneigées à souhait ..

Mais vu la bataille qui se profile entre Citroën et les Ford’ s boys, sans oublier et négliger les débutantes … Mini dont l’une sera confiée à un certain… Dani Sordo, surement assoiffée de revanche, face à son ancienne équipe, Ogier a déjà une belle carte à jouer !

Mais Citroen disposera également de deux ‘’ jockers ‘’ de luxe, s’il en est

En effet, deux autres Citroën DS3 WRC seront confiées à des pilotes ‘’privés’’

Mais quels pilotes !!!

D’une part, un certain… Petter Solberg,  ancien Champion du monde de la discipline, certes  en 2003 mais un Solberg qui sait encore ‘’ emmancher ‘’

La preuve, son excellent récent Rallye Monte Carlo ou il avait été ‘’ invité ‘’ par … Olivier Quesnel – également patron de l’équipe des Lionnes – à conduire, l’une des trois Peugeot 207 S 2000  ‘’ officielles ‘’

Et, d’autre part … Kimi Räikkönen, lui aussi ancien Champion du monde mais …de Formule 1 et reconverti  depuis l’an dernier, aux Rallyes.

Après une première campagne d’apprentissage, ponctuées de ‘’ hauts ‘’ et aussi de ‘’ bas ‘’ , Kimi  a souhaité poursuivre dans cet univers, qu’est le monde du rallye

Un peu plus tard, une cinquième DS 3 apparaitra confiée au jeune pilote Hollandais, Peter van Merksteijn.

APRES LA XSARA ET LA C4, PLACE A LA DS3

Engagé au plus haut niveau des Rallyes mondiaux depuis dix ans, l’équipe Citroën Racing s’apprête donc à lancer et  à faire débuter en compétition, sa troisième World Rally Car .

Après la Xsara et la C4, couronnées de trois titres mondiaux chacune, la DS3 WRC va donc faire son apparition et son entrée en scène, à l’occasion de ce Rallye de Suède (10-13 février).

L’équipe brillamment dirigée par Olivier Quesnel s’est fixée un objectif aussi simple qu’ambitieux pour cette saison charnière :

Tout simplement conserver les titres mondiaux Constructeurs et Pilotes !

Véritable concentré de ‘’Créative Technologie’’, la dernière née, cette Citroën DS3 WRC répond à la nouvelle réglementation édictée par la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile).

Le changement le plus visible concerne le gabarit. La DS3, est nettement plus compacte que la C4, ce qui lui confère un comportement plus spectaculaire.

La révolution s’effectue également sous le capot, puisque la DS3 WRC est motorisée par un quatre cylindres 1.6 turbo, à injection directe intégralement conçu par Citroën Racing.

Il est accouplé à une transmission à quatre roues motrices, avec une commande de boîte de vitesses mécanique et une répartition de la puissance constante entre les trains avant et arrière.

Révélée lors du dernier ‘’Mondial de l’Automobile’’ de Paris, en octobre dernier, la Citroën DS3 WRC, a depuis multiplié les séances d’essais afin de préparer une saison qui va s’étirer sur neuf mois et treize rallyes plus spécifiques les uns que les autres.

Du froid polaire de la Suède à la chaleur du désert de Jordanie, le Championnat du Monde des Rallyes est un véritable défi pour les hommes et les machines.

Placée sous la responsabilité de Xavier Mestelan-Pinon, l’équipe technique a donc cherché à reproduire les conditions les plus extrêmes lors des séances destinées à vérifier la fiabilité et développer les performances de la voiture.

Représentant les couleurs officielles de la marque, le Citroën Team engage donc ses deux DS3 WRC pour des équipages issus de sa propre filière, aujourd’hui constituée par les Citroën Racing Trophy, organisés à travers l’Europe.

Preuve d’une certaine logique dans ses opérations de détection de jeunes espoirs !!!

Détenteurs de quasiment tous les records en WRC, ‘Seb’ et ‘Danos’ prendront le départ de chaque manche avec l’objectif de s’imposer et d’agrémenter un peu plus leur incroyable palmarès.

Septuples Champions du Monde en titre, Sébastien Loeb et Daniel Elena se lancent, une fois encore, une fois de plus, avec enthousiasme dans ce nouveau défi.

Après avoir disputé trois rallyes au sein de l’équipe officielle en 2010, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, se voient eux récompenser  d’une incroyable saison 2010 et confier la seconde  DS3 ‘’ usine ‘’

Déjà détenteurs, on l’a déjà dit, de deux victoires mondiales, les Français doivent maintenant confirmer en alliant vitesse et régularité.

Au côté de Citroën depuis toujours, Total poursuit son implication en tant que partenaire titre de l’équipe officielle.

Les DS3 WRC porteront également les célèbres couleurs de Red Bull, qui poursuit l’implication initiée en 2008.

Trois marques font leur retour parmi les partenaires de Citroën Racing : Michelin, qui chaussera les DS3 WRC, ainsi que Facom et Alcon.

Comme on peut le constater, Citroën repart, avec de formidables atouts, dans cette nouvelle campagne mondiale.

Et dispose avec ses deux Seb, de … l’arme fatale.

D’un côté, l’extraordinaire expérience, flanquée d’un coup de volant ‘’ magique ‘’ de son Champion Alsacien et de l’autre, le talent naissant ‘’ inouï ’’ du jeune loup Gapençais !!!

C’est dire, si la firme aux Chevrons, ne manque pas d’atouts…

Gilles Gaignault
Photos : Team et Red Bull

 

WRC

About Author

admin

Leave a Reply