ENDURANCE : BAPTEME REUSSI POUR LA NOUVELLE ORECA 03

Hugues de Chaunac est un homme HEU-REUX !

Sa dernière née, dénommée ORECA-O3 a effectuée en ce début de semaine son premier roulage, avec le déverminage réalisé sur le circuit HTTT Paul Ricard situé aux portes des ateliers ORECA

Et, ‘’baptême’’ parfaitement réussi pour cette ORECA 03 !

En effet, le nouveau prototype Français conçu par ORECA – Racing Car Manufacturer, a bouclé ses premiers tours.
Deux jours de tests positifs.

Quelques mois après la présentation des premières illustrations, l’ORECA 03 a donc pris la piste pour la première fois cette semaine.

Mardi et mercredi, la nouvelle LMP2 a réalisé son baptême sur le Circuit Paul Ricard HTTT, d’abord pilotée par Nicolas Lapierre, puis par Soheil Ayari.
 

Après ces deux journées, le compteur affichait – tenez vous bien – déjà plus de… 1000 kilomètres !!!

Il s’agissait donc plus que d’un simple déverminage pour le bolide varois, motorisé pour l’occasion par le V8 Nissan.

Hugues de Chaunac, satisfait expliquait :

« Voir un nouveau prototype ORECA prendre la piste est toujours un moment très spécial. C’était déjà le cas avec l’ORECA 01, ça l’est aussi avec cette ORECA 03 qui confirme notre montée en puissance au niveau de l’activité Constructeur. Cette voiture est la première qui est dédiée à des clients pour la catégorie LMP2. Nous l’attendions avec impatience et je suis heureux de constater que les premiers tests ont été très concluants. »

Mardi, après un début de matinée consacré à la vérification de tous les systèmes, l’équipe technique a rapidement entamé son programme de développement sur la voiture.

Un important travail a été fourni sur le plan aéro, où de nombreuses configurations ont été passées en revue.

En parallèle, les réglages « châssis » ont également été explorés en profondeur.

Ce mercredi, Nicolas Lapierre et Soheil Ayari ont poursuivi sur la même dynamique. Ils en ont aussi profité pour entamer la mise au point avec les nouveaux pneus Michelin, les deux hommes effectuant des runs, à la fois courts et longs.

Nicolas Lapierre, qui avait déjà baptisé par le passé, l’ORECA 01, est tombé sous le charme de… l’ ORECA 03 :

« C’est un premier roulage très positif. D’un côté, on retrouve les qualités qui ont fait de l’ORECA 01, l’un des meilleurs prototypes ‘’Essence’’. De l’autre, on sent que l’ORECA 03, est une toute nouvelle voiture. La répartition des masses est différente et cela nous offre une auto très agile. Elle se comporte bien dans le serré, dans le moyen-rapide et dans le rapide.Arriver à obtenir une aussi bonne balance dès les premières boucles, c’est très intéressant. »

Des sensations partagées par Soheil Ayari :

« L’ORECA 03, s’est montrée parfaitement fiable et très bien équilibrée. Elle est très saine sur les freins, avec un train avant particulièrement efficace. Je n’ai pas eu de surprise. Je retrouve des similitudes avec sa « grande soeur ». Quant aux pneus, ils ont bien fonctionnés, nous avons bouclé de longs relais, sans rencontré aucun problème. »

Après ces deux journées passées au Castellet, l’ingénieur, David Floury dresse le bilan :

« Les conditions de piste ont été idéales pour un premier roulage. Sans vent, nous avons pu multiplier les configurations aéros. Cela nous a permis d’établir une bonne base de set-up pour les circuits sinueux et rapides. Les retours sont positifs et particulièrement proches des simulations faites. Ces premiers enseignements nous confortent dans nos idées. Les pilotes sont satisfaits de la balance et du comportement des pneus Michelin, tandis que l’intégration du moteur Nissan s’est très bien déroulée. Nous avons également trouvé des pistes intéressantes pour la suite. »

Pilotes et ingénieurs vont désormais débriefer avant que l’ORECA 03, ne reprenne la piste, durant la deuxième quinzaine de février…

En tout cas, ORECA ne manquera pas de ‘’ boulot ‘’, vu que début mars, l’équipe varoise sera aux 12 Heures de Sebring, en Floride, où elle fera rouler sa ‘’ 908’’ Peugeot, à l’occasion de la manche d’ouverture du tout nouveau Championnat d’endurance, l’ILMC (International Le Mans Cup) créé par l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) également promoteur des fameuses 24 Heures du Mans.

Gilles Gaignault
Photos : Julie Sueur et Patrick Martinoli

L’ORECA 01

Endurance

About Author

admin

Leave a Reply