WRC 2011 : LES DEUX SEB, LOEB ET OGIER REUNIS PAR CITROEN

 LES PILOTES AVEC OLIVIER QUESNEL ET FREDERIC BAZET*

Si les pilotes tricolores sont désormais totalement absents des grilles de départ en Grand Prix, par contre la France a la chance inouie de disposer de deux des meilleurs pilotes du monde en Rallye.

Les deux Seb !

L’ancien inamovible et multiple Champion du monde de la discipline depuis… 2004, Sébastien Loeb, victorieux en outre de … 62 rallyes comptant pour le Championnat du monde

Et le nouveau, Sebastien Ogier, déjà lauréat lui de deux manches mondiales la saison dernière (Portugal-Japon) ou il découvrait pourtant l’univers du WRC…

Deux ‘’ cadors ‘’ réunis dans le même marigot ?

Sur que la situation ne sera pas simple à gérer pour Olivier Qesnel, le patron de l’équipe Citroën Racing

D’ailleurs à écouter les commentaires des fans de Rallyes sur les routes du récent Monte Carlo ou ni l’un ni l’autre ne roulait, on peut réellement s’interroger et se poser la question de savoir si les Français et le monde du rallye ne se diviseront pas  en deux  camps ? 

Un peu comme à l’époque de la dualité en F1 chez l’autre constructeur national, Renault, lequel comptait au début des années 80, deux  »surdoués », Alain Prost et René Arnoux !

Et avait finalement abouti à la désobéissance du pilote Grenoblois largement en tête du GP de France 1982 sur le circuit Paul Ricard et qui avait refusé d’obéir aux ordres de Gérard Larrousse, lui intimant de laisser passer son équipier, mieux placé au Championnat

Leur passe d’armes s’étant soldée par le succès d’Arnoux…

Mais ce malaise avait par la suite laissé des traces, Arnoux signant chez… Ferrari puis Prost chez McLaren

Alors ce genre de situation peut – t’il se reproduire chez Citroën ?

Avec en toile de fond deux camps, les fans ‘’ pro Loeb ‘’ et ‘’ pro-Ogier ?

Ce lundi, à l’occasion de la présentation de la saison chez Citroën Sport à Satory prés de Versailles au sud de Paris, les deux pilotes Citroën ont cependant semblé parfaitement en osmose et joué leur rôle dans l’entente parfaite et cordiale, se contentant de reconnaitre que s’ils éraient bien rivaux, ils n’en étaient pas moins équipiers avec comme objectif ‘’ Numéro 1 ‘’ , la conquête des titres ‘’pilote’’ certes mais aussi ‘’constructeur’’   

 

En évoquant leur nouveau jouet, la dernière née, la Citroën DS3 WRC, à ‘’tout Seigneur, tout honneur’’ Sébastien Loeb, fort de ses sept titres mondiaux, est le premier à mettre en avant, une certaine modestie :

« Battre Sébastien Ogier ne sera, c’est une évidence pas facile. Je pense que cette nouvelle saison sera difficile, mais cela ne peut que renforcer ma motivation. Il s’agit donc d’un nouveau défi, avec il faut le reconnaitre beaucoup plus d’incertitudes que les saisons précédentes. Nos adversaires (Ford) ont développé leur nouvelle voiture de leur côté et il faut maintenant attendre les premiers rallyes pour pouvoir nous situer mutuellement et établir une hiérarchie. Je pense néanmoins que ces nouvelles WRC seront très spectaculaires. Au niveau du pilotage, il faudra être plus fin et optimiser les trajectoires. »

Numéro 2 sur ses portières, Sébastien Ogier affiche incroyablement le même langage !!!

Lequel est légèrement plus retenu que dans ses propos tenus au cours de la saison écoulée:

« Même si cela reste un réel objectif à terme, je ne suis pas complètement obsédé par la conquête du titre mondial. En revanche, il est certain que mon but reste de marquer des points à chaque rallye et de me retrouver en  bagarre pour la gagne. Le résultat du premier Rallye, celui de Suède ne sera pas représentatif de la hiérarchie du Championnat. »

Et de nous préciser :

« Je pense qu’il faudra plutôt attendre encore trois ou quatre rallyes pour se faire une idée. En ce qui nous concerne, nous ne prendrons pas le départ de cette première manche avec des ambitions trop élevées, n’ayant pratiquement jamais roulé sur la neige.»

Une chose en tout cas est certaine.

Ogier sera plus dangereux pour Loeb que ne le fut ces trois dernières saisons, l’ancien ‘’ lieutenant ‘’ , l’Espagnol, Dani Sordo, désormais au volant d’une… Mini

Cela est une évidence !

La preuve ?

Sordo n’a encore JAMAIS remporté un Rallye mondial en six années…

Alors que Ogier en a déjà gagné deux et ce dés sa première saison WRC!!!

Cela laisse augurer de franches batailles au sein du Team de la firme aux Chevrons.

Olivier Quesnel se montre en tout cas ravi de disposer de deux ‘’ pur-sangs ‘’ et il compte sur leur professionnalisme pour éviter toute situation critique…

Gilles Gaignault
Photos : Gilles Vitry et Bernard Bakalian

FREDERIC BAZET* : Directeur Général d’Automobiles Citroên

WRC

About Author

admin

Leave a Reply