PIERRE CAMPANA OBTIENT UN SPECTACULAIRE SUCCES EN « 2WD » AU MONTE-CARLO

Pierre Campana ‘’ l’étoile corse ‘’ du rallye a obtenu une sensationnelle victoire de prestige, en remportant le MONTE CARLO du Centenaire

Le jeune pilote de Corte a réalisé en effet une éblouissante remontée, le dernier jour du Rallye de Monte-Carlo, en parvenant  à revenir aux avants postes, s’offrant ainsi une formidable victoire dans la Coupe IRC 2WD (deux roues motrices)

Et ce avec plus d’une minute d’avance sur son plus proche poursuivant dans cette même classe.

En ce vendredi matin, dernier jour de course, en quittant Valence, Pierre et sa fidèle navigatrice, Sabrina de Castelli, occupaient la troisième place seulement du classement provisoire de la catégorie avec un retard atteignant tout de même deux minutes par rapport au premier !!!

Mais, grâce à une impressionnante série de performances dans les redoutables « spéciales » du dernier jour et en particulier, lors des légendaires épreuves nocturne du Monte-Carlo, celle de la fameuse ‘’ Nuit du Turini ‘’ , Pierre s’est hissé en haut, tout en haut de l’affiche, en réussissant l’exploit, s’il en est, de rattraper son retard pour finalement s’imposer et avec autorité !.

Cette très belle victoire de prestige fait suite à la deuxième place (photo) que Pierre et Sabrina avaient conquis à l’occasion de leur tout premier Rallye de Monte-Carlo en 2010

Mais aussi et surtout ce triomphe monégasque les voit conquérir les 25 points au Championnat lors de la première manche de la Coupe 2WD de l’ IRC (Intercontinental Rally Challenge) 2011. 

Mais revenons un peu en arrière.

Le Rallye de Monte-Carlo 2011 avait bien commencé pour Pierre, même si le premier jour en Ardèche n’a pas été sans problèmes, puisque sa voiture dés la première spéciale (Le Moulinon-Antraigues) a subi des dégâts à une suspension lors d’un dépassement sur un autre concurrent qui le ralentissait, en faisant vraiment preuve de peu de… fairplay !

Par élégance, on ne nommera pas l’identité du pilote de cette Mitsubishi !!!

Puis, la quatrième ES du jour ayant été annulée par les organisateurs suite à un accident, l’excellent chrono de Pierre lors de la troisième « spéciale» lui avait permis de prendre rapidement le contrôle des classements des 2WD et des R3.

Une crevaison sur sa Clio lors de la cinquième ES, jeudi matin, l’avait par la suite fait plonger au classement provisoire.

Ses tentatives de remonter au classement ont ensuite été ralenties et stoppées par les inattendues chutes de neige qui ont rendues dans le Vercors, les septième et huitième spéciales imprévisibles, laissant le pilote Corse à nouveau accumulé  deux minutes de retard.

Grâce à une approche mûre et professionnelle et bien stimulé, encouragé et motivé par son mentor, Ange Pasquali qui le couve et lui trouve les financements nécessaires pour exprimer tout son jeune talent naissant, Pierre a su, ensuite réaliser une série impressionnante et exceptionnelle de performances, lors du troisième et dernier jour de course.

En particulier lors des deux passages de nuit le long du légendaire Col du Turini qui lui ont permis de reconquérir la tête du classement dès l’avant-dernière ES.

Puis, Campana a même réussi à augmenter son avance d’une minute sur ses principaux rivaux, les plus proches, en s’imposant au final, avec autorité lors de ce Rallye Monte-Carlo du Centenaire, en 2WD. 

Avec sa coéquipière, la jeune et jolie mais surtout très chevronnée Sabrina de Castelli, Pierre Campana remporte donc une merveilleuse victoire dans la classe 2WD en gagnant trois des cinq ES du dernier jour, au volant de sa Renault Clio R3 alignée par la très expérimentée et professionnelle écurie Italienne Munaretto aux couleurs de son fidéle sponsor, la société de simulateurs Ellip6.

Ensemble, Pierre et Sabrina ont survolés la fin du Monte Carl’, spéciale longue de 30kms, qui relie Montauban sur l’Ouvèze à Eygalayes ainsi que les deux ES reliant Lantosque et Lucéram.

 

La performance de Pierre lors de cette dernière journée a été tellement dominatrice que lors de l’ES 11, il a même signé le …12ème meilleur chrono absolu du classement général !!!

C’est dire ‘’ l’exploit ‘’ avec sa .. p’tite Clio !

Il a par ailleurs, conclu le rallye une non moins plus qu’honorifique 14ème place absolue, en ayant réalisé des chronos sensationnels avec ses pneus Michelin lors des ES de la phase finale.

L’entreprise Française de simulateurs, Ellip6,  ne peut que se féliciter de soutenir ce réel espoir.
Ellip6 avait d’ailleurs déjà été associée à Pierre au « Monte-Carlo » une première fois l’an passé, quand ils avaient célébré ensemble une deuxième place en 2WD, annonciatrice de futurs exploits.

Il est donc fantastique pour ses dirigeants (Pierre Tantot et Philippe Person) de partager avec Pierre et Sabrina ce merveilleux succès de prestige et de renommée mondiale à peine douze mois plus tard. 

Pierre Campana qui nous déclarait sur le port samedi dans la nuit :

« Je suis extrêmement heureux de ce résultat et de nos performances lors de ces trois jours de course. Nous avons eu une bonne première journée dans son ensemble, mais également beaucoup de malchance qui nous a vraiment accablés jeudi. La crevaison lors de l’ES5 nous a fait perdre environ 4 minutes en nous donnant beaucoup de fil à retordre pour refaire surface. A propos de surface… nous avons aussi dû composer avec la neige épaisse soudainement tombée jeudi après-midi, alors que nous ne disposions pas des pneus cloutés, ce qui n’a guère été simple à gérer. Nous avons pris le départ de la troisième journée avec l’objectif de remonter le retard qui nous séparait des premiers du classement 2WD. Il s’agissait d’une longue journée, avec une assistance très tôt, une longue première ES de 30 kms et qui se terminait avec les légendaires ES nocturnes. Je devais rester totalement concentré en prenant chaque ES telle qu’elle se présentait. Les ES nocturnes font partie du folklore du rallye, il a donc été particulièrement sympa d’y être très compétitif et d’y signer de très bons chronos. La voiture a été exceptionnelle et je veux donc remercier le Team Munaretto pour leur travail ainsi que Michelin pour nous avoir fourni des pneus hautement performants. Nous avons aussi profité du support financier indispensable d’Ellip6 et je tiens donc à leur adresser ma reconnaissance pour tout ce qu’ils ont fait pour aider ma carrière jusqu’à aujourd’hui. Ce résultat représente la meilleure façon de commencer la saison 2011 et j’espère que ce n’est que le début d’une année riche en succès ».

Au vu de ses prouesses sur ce Monte Carl’, nul doute que Pierre Campana n’en restera pas là !

Ange Pasquali s’active déjà pour lui dénicher de nouveaux généreux partenaires, capables de l’aider à poursuivre au plus haut niveau cette carrière prometteuse qui s’ouvre à lui

Gilles Gaignault
Photos : Gilles Vitry

Sport

About Author

admin

Leave a Reply