DAKAR 2011 : A LA DECOUVERTE DU RALLYE AVEC DANIEL POISSENOT !!!

DANIEL POISSENOT AVEC L’AMI… JACKY ICKX EN VISITE SUR LE DAKAR LORS DE L’ETAPE DE REPOS

  

Daniel Poissenot ?

On a plutôt l’habitude de l’apercevoir sur les circuits.

Pourtant il ne s’agit pas d’un homonyme mais bel et bien du Sarthois !!!

En effet, Daniel Poissenot, s’il n’est autre que le directeur de course des très prestigieuses 24 Heures du Mans mais aussi des LMS (Le Mans Séries), c’est bien de lui qu’il s’agit et qui découvre sur le terrain et pour la toute première fois le Dakar

A l’invitation d’ASO, Daniel a accepté  en effet de venir comme commissaire sportif –  pour les autos et les camions – sur le Dakar ou il officie quotidiennement sur tous les événements sportifs (départs – arrivées – pénalités –amendes et hélas aussi parfois quelques exclusions)

UNE SACREE BROCHETTE DE BAROUREURS ENTOURE DANIEL : CHRISTIAN BEX (France Info) et GILLES GAGNAULT

 

Rencontré des Buenos Aires et plus longuement et calmement sur le bivouac à Arica, lors de la journée de repos, Daniel avec qui nous entretenons toujours une solide et fidèle amitié, nous fait part de ses premières impressions sur le Dakar qu’il découvre pour la toute première fois sur le terrain :

« Tout d’abord cote concurrents le nombre impressionnant de participants. Mais je suis aussi impressionné par les moyens des deux équipes d’usines (VW et BMW)  Sans oublier également un grand nombre de prives qui donnent toutes leurs forces et parviennent parfois totalement épuisés a l’étape chaque soir. » 

Et cote sécurité que pense l’homme qui est le directeur de course de l’une si ce n’est la plus prestigieuse compétition automobile du monde, les 24 h du Mans ? :

« Je suis impressionné par l’aspect sécurité déployé sur cette épreuve avec un suivi permanent de chaque concurrent. Sur le plan médical, il y a 4 hélicos avec 2 médecins a bord plus dix véhicules sur la piste. Un suivi satellite (GPS) et un PC permanent, installé à Paris. Sur le terrain, ASO dispose d’un hôpital de campagne avec 60 personnes. Et tous les concurrents peuvent utiliser 24 heures sur 24, de kinés. C’est énorme comme organisation »

Le public Argentin et Chilien, l’a-t-il surpris ?

« Il est incroyablement a l’image des 24 h du Mans.  Enthousiaste, passionné et quelquefois même un peu trop. C’est hallucinant de voir ces grappes de fans cette foule immense chaque jour. Au départ tôt comme le soir même très tard dans la nuit. On a l’impression de retrouver la ferveur du village du circuit des 24 Heures, la nuit du Mans. »
Et les magnifiques paysages?

« Grandioses démesurées. Mais visiblement difficiles pour les participants privés »
 
Et comment juge- t’il l’organisation ?

« Sous la direction d’Etienne Lavigne, ce qui est le plus surprenant pour un rookie qui découvre le Dakar comme moi sur le terrain, c’est l’extraordinaire organisation. L’impressionnante logistique. Avec 12 hélicos, 34 camions, 12 bus, 8 avions. Bref, c’est une véritable armée qui se déplace chaque jour avec 2500 personnes. »

Alors sur qu’on te reverra sur le Dakar !

« En conclusion, je suis franchement éberlué par ce que je vois quotidiennement. De France, j’avais une vision  bien différente. On ne s’imagine pas ce qu’est réellement ce Dakar. Une impressionnante machine. Une épreuve Française mythique avec Le Mans que je connais bien. Mais au fil des jours, j’y prend gout et il est certain que je reviendrais volontiers »

Un mot encore sur le déroulement sportif de la course :

«  Les pilotes doivent avoir un cœur énorme pour affronter par exemple jeudi la descente vertigineuse de la dune d’Iquique. On retrouve devant  des constructeurs avec des gros moyens engages a l’instar du Mans. Disposant de pilotes chevronnés, extrêmement expérimentés. Et qui visiblement connaissent tout de ce type de compétition. Quand, on les survole et qu’on voit la vitesse à laquelle ils avalent ces parcours. Chapeau à eux. »

Comme on le constate, Daniel Poissenot a visiblement en une semaine déjà pris gout à ce Dakar.

Pas étonnant.

Tous les novices reconnaissent TOUS en prendre quotidiennement ‘’ Plein les mirettes ‘’ !!!

Gilles Gaignault
Photos : Gilles Gallinaro

Sport

About Author

admin

Leave a Reply