SOIREE LMS A L’AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE

Le Mans Series.

Idée formidable, de décliner l’appellation la plus connue au monde, Le Mans, dans des séries de courses se déroulant sur le même règlement et la même méthode que les 24 heures, dans différentes parties du monde, en Europe, aux USA, en Chine.

La Formule LMS a beaucoup de succès, les grands constructeurs sont là, les préparateurs privés aussi.

Ce vendredi soir, Patrick Peter, le patron de ces LMS, et Jean Claude Plassard, Président lui de l’ACO, ont donc organisé une soirée de remise des prix de la saison 2010, place de la Concorde, dans la très select bibliothèque de l’Automobile Club de France à Paris.

Robes de cocktail pour les (rares) femmes présentes, nœud « pap » fièrement porté par les messieurs, plutôt anglais et allemands, forcément nombreux…
 

Un joli tumulte a malheureusement un peu gâché la fête, on dira que tout le monde était ravi de se revoir, que d’autre part le passage de la formule du dîner assis au cocktail debout a évidemment encouragé les uns et les autres à bouger beaucoup, à chercher un maximum d’interlocuteurs, on est à l’orée de la saison et les budgets sont loin d’être bouclés…

Alors, on discute beaucoup. Et on parle fort.

Un énorme brouhaha…

Pourtant, deux symboles de ce sport, rencontrés au cours de la soirée, nous font penser que sous un air voluptueux, tout n’est pas pour le mieux  dans le meilleur des mondes de l’endurance.

D’abord bien sûr, on rappelle avec beaucoup de tristesse qu’il n’y a pas de Championnat du Monde d’Endurance officiel, même si cela y ressemble de très près.

Et ce alors que le GT et le WTCC, eux y ont droit,malgré des plateaux squelettiques,comparés à ceux que parvient à réunir justement l’endurance !!!!

Comprenne quoi pourra…

Ensuite, on l’a dit, les problèmes de budget touchent tout le monde.

L’écurie Oreca d’Hugues de Chaunac n’aura par exemple qu’une seule voiture cette année.

Laquelle d’ailleurs ?

Le patron est d’une discrétion absolue…

Tout ce que je puis vous dire est que nous serons en LMP1 »… 

Quand nous demandons avec quelle voiture, en ajoutant que notre question est horriblement exagérée, il nous répond avec un grand sourire qu’en effet, notre démarche est très exagérée…

D’autres bruits, mais de l’ordre des rumeurs (cela dit, une rumeur dans ces lieux est souvent un début d’info…) assurent que la seule écurie disposant du budget faramineux que suppose l’engagement d’une Peugeot serait justement Oreca, grâce à la contribution et la garantie financière du sponsor Matmut.

Henri Pescarolo nous a dit aussi, comme tout le monde, être en train de boucler ses budgets, nous évoquons nous-mêmes des » budgets puisqu’il ya deux possibilités à l’ordre du jour, une ou deux voitures engagées.

Et partout, le sujet quasi obsessionnel de la soirée est le même.

Bref, une soirée avec beaucoup de bruit, beaucoup d’enthousiasme, beaucoup de beau monde, mais pas beaucoup d’argent…

Pour le moment, espérons-le !!!!
 
Jean Louis Bernardelli

Photos :Jean Pierre Monier

Sport

About Author

admin

Leave a Reply