DAKAR 2011 : BF GOODRICH EN FORCE SUR CE DAKAR …

Dans le vol Air France qui nous transportait vers Buenos Aires en début de semaine, outre notre pote Lucho Alphand et bien d’autres, nous avons voyagé en compagnie de l’équipe BF Goodrich.

Et notamment avec Dominique Bravy, le Responsable Technique de la firme pour les Rallyes-raid, dont l’édition 2011 de cette épreuve qu’est le Dakar représente sa sixième expédition.

Alors le Dakar, il connait

L’occasion de papoter donc  longuement – le vol Paris Buenos Aires dure tout de même 12 Heures 30 – avec lui.

Et d’apprendre ce que le Dakar représente pour BF Goodrich
L’équipementier d’origine Américaine mais devenu … Auvergnat, équipant les autos, cependant que sa … Sœur ainée, la manufacture Clermontoise Michelin, chausse elle, les motos et quads.

 

Dominique nous explique :

«  Pour nous, l’opération Dakar débute en fait à l’usine de Cataroux, à Clermont Ferrand, courant juillet. C’est à cette époque que nous lançons la fabrication des 2500 pneumatiques, nécessaires pour le Dakar. Nous proposons à nos clients et partenaires, une gamme de six types de gomme : Le All terrain, le All terrain plus, le G2, le Mud KM2, le Baja T/A et enfin le Rock qui est en fait, l’ancêtre du All terrain. »

Et avec son adjoint sur ce Dakar, Michel Demolin de nous détailler ce que sont ces pneumatiques :

«  Le All terrain en 245X80Xr16 est le type de pneu, lauréat du Dakar 2009 avec le Sud Africain Giniel de Villiers sur sa VW Touareg. Le All terrain plus est l’évolution victorieuse du Dakar 2010  toujours avec VW et Carlos Sainz. Ces gommes sont utilisées par les usines mais aussi de nombreux amateurs. Ensuite, le G2  est un pneu destiné aux amateurs dont les véhicules ont une puissance inférieure à 200 chevaux (205x90xr16). Le Mud KM2 est lui proposé aux privés roulant avec des véhicules de série. C’est ce type qui a gagné les deux derniers Dakar en T2 avec Toyota »

Mais comment se répartissent ces 2500 pneumatiques ?

Dominique enchaine :

«  Pour les All terrain, nous en avons fabriqué 800 pour les deux équipes officielles VW et BMW. »

Et de nous préciser :

« Les Teams usine consomment en fait 60 pneus pendant la course et par voiture pour la totalité de l’épreuve. »

Avant d’ajouter :

« Chaque concurrent – les pros – utilise le même type sur toute la durée de la course. En effet depuis plusieurs années, le règlement oblige les pilotes à nominer avant le départ le type de gomme retenu et choisi »

Venons – en aux buggies. Lesquels ont droit en course au gonflage-dégonflage automatique en course, chose désormais absolument interdites, avec les 4×4 !!!

Pour les buggies donc, BF Goodrich met a disposition deux types l’un pour l’avant ( 33×10,5xr15) et l’autre pour l’arrière (35×12,5xr15)

Sur ce Dakar 2011, Dominique Bravy nous fournit une ultime explication :

«  Nous équipons 70% du plateau en autos et toutes les grandes équipes, hormis l’Américain Robby Gordon.

Renseignement pris, les 30% restant sont majoritairement des écuries et pilotes Sud Américains, habitués à rouler chez eux avec des gommes Cooper, Toyo, Pirelli et parfois aussi Good Year.

Mais, nous avons aperçu néanmoins de nombreux équipages Argentins ou Chiliens dont les bolides étaient chaussés de BF Goodrich

Pour mémoire avant que ne s’élance ce Dakar 2011, rappelons que Michelin a remporté cette année la Coupe du Monde des Rallyes-raid grâce à la BMW du Team X-Raid du Russe Leonid Novitzky

Non sans avoir triomphé dans toutes les épreuves au calendrier 2010 (Dakar-Abu Dhabi desert – Tunisie – Estoril Marrakech ex Transiberico – Baja Espagne – Silk Way – Pharaons et enfin le Rallye NPO du Maroc)

En marge des compétitions, Dominique Bravy conclut en nous murmurant discrètement :

« En parallèle des Rallyes-raid, BF Goodrich continue de faire des tests et de développer une nouvelle évolution de pneumatiques pour le futur de cette discipline que sont les Rallyes-raid »

A la veille du grand départ, une chose est d’ores et déjà sure :

BF Goodrich remportera une nouvelle victoire de prestige, étant le fournisseur de tous les Teams ‘’ usine ‘’

Vu l’énorme succès populaire que continue, ici en Argentine mais c’est également le cas au Chili, de rencontrer ce Dakar ‘’ exotique ‘’ cela ne peut que conforter et renforcer l’excellente image de BF Goodrich et aussi de sa maison mère, la manufacture Clermontoise Michelin, en Amérique du sud

Gilles Gaignault
Photos : Joe Bonello

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply