DAKAR 2011 – COURSE MOTO : CYRIL DESPRES ET MARC COMA A NOUVEAU GRANDISSIMES FAVORIS MAIS !

Oui, ces deux- là, Marc Coma le Catalan et Cyril Despres son éternel rival Français et vainqueur sortant, seront à nouveau effectivement les deux grandissimes favoris.

Mais Coma et Despres se retrouvent cette année en excellente compagnie car la donne (cylindrée) de cette catégorie des motos a changé !

Dorénavant plus de ses surpuissantes KTM Autrichiennes…
Tout le monde roule en 450cc

Cela bouleversera t’il les performances et les résultats ?

Qui sait !

Mais on devrait de toute façon vite s’en rendre compte…

Le titre en jeu – détenu on l’a dit par Despres – sur ce ‘’Personal Dakar Argentina Chile’’ reviendra donc pour la première fois au pilote d’une 450cc.
 

Si Marc Coma et Cyril Despres restent néanmoins les grandissimes favoris sur leurs nouvelles KTM et ce eu égard à leur formidable expérience, l’épreuve n’a cependant toutefois jamais été aussi ouverte, avec sept constructeurs qui peuvent prétendre au podium final !

Qui s’en plaindra ?

Sur que sur les pistes que nous allons survoler dans l’hélicoptère presse, nous allons nous régaler et en prendre une fois encore ‘’ Plein les yeux, plein le cœur ‘’ !!!!

Les certitudes ont peut-être valsé…

Avec le passage à cette cylindrée inférieure de 450cc pour tous les pilotes d’élite, la liste des prétendants à la victoire, ainsi que des machines qui seront capables de les y amener, a considérablement enflé par rapport à la dernière édition.

Et, franchement tant mieux

Retour aux Dakar d’antan avec une panoplie d’excellents motards tous capables de briller a machine égale !!!
Il est même temps de se poser la question de la fin de ‘’l’ère KTM’’

Laquelle a tout simplement raflé les … neuf derniers Dakar !!!

La firme autrichienne est désormais dans ce Dakar 2011 exposée à une concurrence bien plus affirmée, mais elle conserve malgré tout de sérieux arguments pour valider sa reconversion.

Tout d’abord, l’extraordinaire savoir faire technique acquis durant toutes ces années, lequel a permis aux ingénieurs et mécaniciens de KTM de concevoir une 450cc certainement opérationnelle dès sa première grande sortie.

Ensuite et surtout, la marque Autrichienne est parvenue et a réussi à conserver dans ses rangs les deux maîtres incontestés de la discipline, Marc Coma et Cyril Despres, vainqueurs des cinq derniers titres.

Et ce malgré ‘’ le chant des sirènes ‘’ des marques concurrentes, assurément alléchées à l’idée de pouvoir s’offrir l’une ou l’autre de ces deux Grandes Vedettes, ces deux Grands ‘’ Maitres ‘’ incontestés et incontestables  de la discipline des Rallyes-raid !

Leur maîtrise du sujet, tant en pilotage pur que pour la gestion physique de l’effort ou pour la stratégie de course, rend donc un nouveau duel probable entre le Catalan et le Français Andorran.

Mais, rien n’est moins sur avec la présence de six marques rivales disposant de solides pilotes elles aussi…

A l’occasion de leur unique confrontation depuis le Dakar 2010, les deux ogres Coma et Despres étrennaient justement la nouvelle 450cc, sur le dernier Rallye NPO du Maroc :

Despres avait eu mais d’un rien finalement le dernier mot.

Qu’en sera –t’il en Amérique du Sud ???

Sur les redoutables pistes Argentines et Chiliennes, les outsiders habituels pourraient bien se transformer cette année, en réels favoris pour le titre en jeu à Buenos Aires, le samedi 15 janvier.
A commencer par KTM en premier lieu ou, outre les deux ‘’ loustics ‘’ que sont les imbattables Coma et Despres, il serait complétement imprudent d’ignorer un certain… Pal-Anders Ullevalseter.

Un nordique, super-doué, brillantissime et qui était parvenu à se hisser malgré sa discrétion à une inattendue seconde place du classement général final à Buenos Aires, l’an dernier !!!

Pour la concurrence, Aprilia fait figure de rivale la plus sérieuse. La firme italienne a fait une tonitruante entrée en matière en 2010, avec la troisième place pour Francisco « Chaleco » Lopez.
Si le Chilien, vainqueur depuis du Rallye NPO de Tunisie, continue sa progression, il viendra directement rouler sur les platebandes de la paire Coma – Despres.

La marque transalpine sort aussi une deuxième carte maîtresse avec le recrutement d’Alain Duclos, bon sixième l’an dernier.

Parmi les marques concurrentes de KTM, Yamaha est la plus ancienne à avoir parié sur la 450cc, et livre pour le Dakar 2011 une version encore plus aboutie de sa machine.

Les fruits de cet investissement pourraient être récoltés par Helder Rodrigues (4ème en 2010), mais aussi par Jonah Street (7ème) ou Jordi Viladoms – l’ancien, porteur d’eau de … Coma – tous deux passés dans le clan japonais, où ils ont rejoint Olivier Pain (9ème).

Le défi de la 450cc est aussi cher à l’Azuréen David Casteu, qui s’est impliqué à fond depuis une bonne année avec le Team Sherco. David avait d’ailleurs créé » la bonne surprise début janvier dernier en remportant la première spéciale de l’édition 2010.

Course quittée deux jours plus tard avec une cuisse sérieusement touchée.

Depuis et entre temps, le Niçois a conquis la Coupe du monde de Rallye raid dans la catégorie.

Déjà présent avec Frans Verhoeven, BMW a tenté de voir plus grand en enrôlant David Frétigné.

Si l’Aveyronnais a hélas malheureusement annoncé son forfait pour blessure, l’équipe allemande confie finalement sa moto au Brésilien Zé Helio (12ème en 2009).

Chez

Honda, la moto de pointe devrait être celle de Quinn Cody. Le cow boy, avaleur de Bajas américaines qui fait ses grands débuts sur le Dakar (voir lien en bas).

Pour le titre honorifique du novice le plus rapide, il aura certainement à lutter avec le prometteur Ivan Boano, qui porte quant à lui les espoirs du constructeur Beta.

Gilles Gaignault
Photos : Alain Rossignol – Teams – Red Bull

Who is Quinn Cody ????

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=6387&Itemid=109 

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply