AFRICA RACE 2011 : ILS SONT PARTIS !!!

 

AFRICA ECO RACE 2011 : L’AVENTURE EST PARTIE
 

Vérifications terminées au Château de Lastours, près de Narbonne, les concurrents de l’Africa Eco Race 2011 ont donc pris la route en direction de l’Espagne d’ou ils ont embarqués sur un bateau, à destination du Maroc.

On sait que ce rallye, qui emprunte la voie sacrée des Dakar africains d’antan, se déroule juste un peu avant  »l’épreuve mère » qui elle, prendra le départ en Argentine le 1er janvier.

Les organisateurs ont donc bien du mérite à avoir réussi à former un plateau de concurrents, face à une telle renommée.

Il est vrai que le parcours africain a toujours ses fidèles et aspect non accessoire du choix, il revient  aussi infiniment moins cher.

RENE METGE AUX COMMANDES

MOTOS EN PETIT COMITE

Peu de motards sur ce rallye, il est clair que l’épreuve sud américaine a « asséché » le marché !

Cinq motos sont au départ, une Sherco, une BMW et trois KTM.

A part l’énorme concurrence du Dakar sud américain, un autre aspect apparaît ici, le marché.

En Afrique saharienne, si les petites cylindrées ont la cote, les grosses motos n’ont aucun débouché commercial. Ceux qui participent à ce rallye en Afrique sont donc des purs et durs.

Tant mieux pour eux, ils vont avoir l’expérience de leur vie, avec la structure ultra sécurisée du rallye pour les accompagner.

Royal !  

AUTOS : LES BUGGIES A L’HONNEUR

Ce type de machine a d’abord été vu par quelques européens un peu explorateurs sur les bords, lors des fameuses « Baja », courses de désert se déroulant dans la presqu’île de Baja California au nord du Mexique.

Puis les buggies ont été engagés dans les rallyes raids de ce côté-ci de l’Atlantique, avec des débuts flatteurs mais peu fiables.

On a d’abord vu par exemple Yves Sunhill en 1978 des le tout premier Rallye Oasis Paris-Dakar avec son buggy aux couleurs du couturier Louis Feraud.

Puis vinrent les Cotel, Philippe Cornut, Hubert Auriol et Jean Louis Schlesser ou encore même l’inoxydable Etienne Smulevici.

Lesquels allaient édition aprés édition et au fil des ans essuyer les plâtres  de ce type d’engin, prévu pour aller très vite en tout terrain, en particulier en faisant des sauts démentiels mais pas pour tenir quinze jours à ce rythme !

Et puis un jour pourtant, notre pote à tous l’ami Schlesser a commencé à gagner, une course, puis des courses, puis plein de courses, puis des titres mondiaux et enfin vint la consécration, le Dakar !!!

Deux fois d’ailleurs…  En 1999 et 2000.

Sur cet Africa Eco Race 2011, on compte trente deux autos engagées dont… treize buggies, c’est dire le succès de l’engin !

Schlesser, le vainqueur sortant est là avec deux buggies de sa conception, l’autre est emmené par son lieutenant, François Lethier, un Français installé à Marrakech.

Il ya aussi quatre Predator en course, machines importées des USA  et préparées par Thierry Charbonnier, avec un leader.

Et quel leader !!!

…Hubert Auriol, lui aussi comme Jean Louis, ancien vainqueur du Dakar sur deux et quatre roues.

Le Team MD Rally Sport, une société qui prépare en Normandie des voitures de course pour des clients privés, engage aussi des buggies.

Face à cette armada, une belle brochette de Bowler, prototypes très performants, fabriqués à partir de Range Rover.

Ce qui est sûr c’est que comme le dit le dicton, ces gens ne vont pas amuser le terrain !

CAMIONS : SAGA AFRICA !

Dans cette catégorie, agréable surprise !!!

Avec un plateau réunissant tout simplement plus de trente camions au départ !

Et, c’est le cas de le dire, du lourd, du très lourd ! Même si les cadors de Kamaz, se trouvent eux en Argentine sur le Dakar

Le Scania du Hongrois Kovacs, le Man de la très rapide Elisabete Jacinto, le Tatra de Tomecek, voilà un trio qui en veut et…qui s’en veut !!!!

Un peu de haine met toujours du piment dans le sport de haut niveau !

Certains sont là pour assurer l’assistance lourde des voitures qui courent devant, ne rechignant d’ailleurs pas à faire un résultat ici et là, en particulier quand la navigation est costaud, mais ces trois là sont juste en piste pour gagner.

Nous avons vu une partie de l’affrontement, (avantage aux dames) lors du dernier Rallye NPO du Maroc, cela promet.

Départ de Nador, au Maroc, pour la première spéciale, ce mercredi.

On y est !
 
Jean Louis Bernardelli
Photos : Alain Rossignol
 (desertrun)

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply