DAKAR 2011 : LA COURSE DES CAMIONS : UN SACRE PLATEAU ! QUI DIT MIEUX ?

CHAGRIN LE  » TSAR  » DES DAKAR ET AUTRES … RALLYES-RAIDS  !!!

Le Russe Vladimir Chagin a placé la barre très haut !

Victorieux de son… sixième Dakar le 17 janvier 2010, il y a aussi remporté neuf spéciales sur treize, portant ainsi son total à … cinquante six victoires depuis son arrivée sur l’épreuve !

Tout simplement incroyable et phénoménal.

Pendant ce temps, ses coéquipiers se chargeaient eux de parachever de formidable triomphe et d’achever le Grand Chelem de la firme Kamaz, en s’appropriant tout simplement le reste des étapes.

Ne laissant ainsi que des miettes de leur gloire à leurs adversaires, archi dominés !

Douze mois se sont écoulés…

A nouveau, grandissime favori au départ du ‘’Personal Dakar Argentina Chile’’, le pilote Russe aura néanmoins à se défendre contre des menaces, se précisant cette fois-ci, de toutes parts.

Les acrobaties récentes effectuées sur le terrain d’entraînement situé prés de … Clermont-Ferrand et non dans la lointaine Russie, ont contraint le camion Kamaz arborant le célèbre numéro 500, à  effectuer … un crochet aussi inattendu qu’ improvisé par Naberezhnye Chelny (Tatarstan, Russie) avant de s’envoler pour l’Argentine, au lieu d’une paisible traversée de l’Atlantique en bateau.

Malgré tout, malgré cette bévue, Vladimir Chagin reste l’homme à battre dans la catégorie camion.

Et l’idée d’un septième sacre, qui lui permettrait de figurer seul au sommet du palmarès de l’épreuve, n’est par pour déplaire au « Tsar de tous les déserts ».

Mais dans le Team Kamaz, les statuts évoluent au gré des circonstances et au fil du temps.

Le second ‘’ étalon ‘’ de l’équipe Russe, Firdaus Kabirov, s’est d’ailleurs montré par deux fois suffisamment opportuniste pour sauver l’honneur du groupe (2005, 2009).

Désormais, tout le monde sait qu’il faudra aussi compter sur l’éclosion d’un « petit Tsar » capable de changer l’ordre jusqu’alors établi des camions bleus.

Edouard Nikolaev, assis à la droite du ‘’Maître’’ lors de la dernière édition, en a désormais fini avec… l’apprentissage !

Place à lui ENFIN pour la gagne…  sur le prestigieux Dakar
D’ailleurs, simple rappel !

En septembre dernier, il s’est imposé sur le Silk Way Rally à Sotchi et ‘’ l’apprenti – champion ‘’ le jeune loup pilotera pour la toute première fois son propre camion sur le Dakar, à seulement 26 ans.

Mais si l’on s’attend fort logiquement à un nouveau récital … Kamaz, cela ne devrait pas couvrir la voie de ses contradicteurs, bien décidés à lancer … la rébellion.

Le  Grand retour de Gérard De Rooy, privé de compétition depuis une blessure sur le Silk Way 2009, sera le paramètre décisif dans la nouvelle donne de la catégorie.

Le Néerlandais bouillonne à l’idée de défier les camions Russes.
Pour le seconder, le fils de l’inoubliable Jan De Rooy – héros des premiers Dakar de lére Sabine avec ses mastodontes, à l’époque, DAF – a eu le temps de former l’Espagnol Pep Vila à la mode batave.

Le troisième Iveco de l’équipe sera piloté par Hugo Duisters.
Ces trois là visent la victoire finale à Buenos Aires et rêvent de détrôner les jusqu’alors, intouchables Kamaz

Non moins ambitieux, le Tchèque Alès Loprais poursuit sa quête et s’imaginerait bien dans le rôle de défenseur du record de son oncle Karel, toujours à égalité avec Chagin au nombre de couronnes remportées.

D’ailleurs, le brillant pilote Tatra s’est adjoint les services de Josef Kalina, membre actif des campagnes victorieuses du « tonton » dans les années 90, en tant que troisième homme dans la cabine.

Les places du podium figureront aussi sur les fiches d’objectifs de pilotes moins réguliers aux avant-postes, mais capables de se distinguer.

C’est le cas de Marcel Van Vliet (MAN), justement troisième en 2010 ou de Wulfert Van Ginkel (GINAF), et dans une moindre mesure de la famille Sugawara, toujours présente avec deux camions Hino.

Comme on le voit, si la bataille s’annonce féroce en motos et en autos, il en sera de même chez les… Gros culs !!!

Qui s’en plaindra ?

Assurément personne, tant le spectacle qu’ils proposent et offrent sur les pistes, est un véritable régal…

Un fabuleux ‘’show’’ pour le plaisir des yeux !!!

Un merveilleux complément aux luttes féroces qui vont opposer les deux et quatre roues

Gilles Gaignault
Photos : ASO-Teams-Red Bull

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply