RALLYE RAID : RETOUR SUR L’ANNEE 2010

Avant le Dakar 2011 qui s’élancera le premier janvier de Buenos aires, il nous a paru intéressant de revenir sur les points marquants de la saison de Rallye Raid 2010.

Le Dakar est en effet la fin d’une saison, mais aussi son apothéose, puisqu’il est l’aboutissement d’une année de mises au point effectuées au fil des rallyes qui jalonnent les mois précédant la course ultime, le sommet de cette discipline.

C’est la raison pour laquelle, nous revenons et chronologiquement sur chacune des épreuves

AFRICA RACE

27 Décembre – 10 Janvier 2010

L’Africa race est la première épreuve de la saison, s’élançant fin décembre, quelques jours avant le Dakar 

En partant de Portimao, au sud du Portugal, station balnéaire qui s’est offert un sublime circuit aux normes F1, l’Africa Race dont les spéciales sont tracées par René Metge ouvre la saison un peu avant le Dakar.

Le rallye traverse le Maroc à partir de Nador, puis la Mauritanie et arrive au fameux Lac Rose, en somme un grand parcours nostalgique, sublime et ultra sportif.

En moto, ce sont les italiens, pays totalement accro à l’idée d’un Dakar « comme avant », qui ont survolé cette épreuve.

Marco Capodacqua, Alberto Dottori et Giovanni Stefani ne laissent le podium à aucune autre nation.

Et c’est une moto KTM qui gagne, ce qui prouve que tant en version « usine » qu’en version « amateur pointue » les motos autrichiennes, sont actuellement relativement imbattables…

La catégorie auto est gagnée par l’inusable Jean Louis Schlesser, navigué par Arnaud Debron, sur le buggy Schlesser.

Vient ensuite le Bowler de J’érôme Pelichet, puis le deuxième buggy Schlesser engagé et piloté par François Lethier.

Tout le monde, à l’arrivée, a les yeux de Chimène pour le parcours, et donc les recos de Metge.

En camion, victoire d’un équipage hongrois, emmené par Milos Kovacs sur un très impressionnant Scania. En fin d’année, ce camion trouvera sur sa route un petit bout de bonne femme portugaise, ex pilote de moto, qui va lui tourner autour au volant de son Man.

Elisabete Jacinto est invincible et pour boucler ce tour de l’année qui commence, sachez que Melle Jacinto sera de nouveau au départ de l’Africa Race 2011.

Lequel s’élancera dans quelques jours !

DAKAR 2010

 
1er au 17 janvier

L’année commence bien entendu par le Dakar, qui comme on le sait, se déroule désormais pour des raisons de géo -politique et donc de sécurité, en Amérique du Sud.

Même en changeant de continent, cette course est restée la plus renommée, la plus « en vue » de l’année.

Surtout de loin, la plus médiatique !!!!

En auto, victoire absolue du Team VW, lequel place trois voitures sur le podium avec dans l’ordre l’ex double Champion du monde des Rallyes, l’Espagnol Carlos Sainz, puis le Qatari Al Attiyah et enfin l’Américain Miller.

Viennent ensuite les BMW de Peterhansel et Chicherit. Il faut attendre la sixième place au général pour trouver la Mitsubishi de Sousa.

Il est clair que dans la catégorie auto, l’hyper technologie, l’expérience et aussi de grosses sommes d ’argent…investies, ont payé.

VW reprenant finalement à son compte ce qui a fait le succès des grosses armadas que furent Peugeot, Citroën puis Mitsubishi, des années durant !

Ce qui n’ôte rien d’ailleurs aux compétences des équipages, disons que ça aide…

 

A moto, c’est plus nuancé. Le talent y entre pour une part plus importante, avec sa première composante, le talent d’aller au bout…

Ce qui n’empêche pas KTM et son sponsor titre, la firme Autrichienne Red Bull, d’investir d’énormes budgets
Importants dans la course moto, mais encore une fois, plus encore qu’en auto, le premier talent consiste à rester en selle, le second à ne pas se perdre, le troisième à ne rien casser.

Ensuite, vient l’ouverture des gaz en grand… ce que fait magnifiquement le Français Cyril Despres qui l’emporte, évidemment sur KTM.

Selon les règles décrites ci-dessus, il est malin, il est intelligent sur le terrain et il va vite. Le deuxième au classement général est le Norvégien Ullevalseter, également sur KTM.

L’Aprilia du Chilien Francisco Lopez Contardo, alias « Chaleco » finit troisième.

Résultat assez peu prévisible à partir de la seconde marche du podium, ce qui fait l’intérêt de cette course moto. Marc Coma, lui aussi pilier de KTM et le grand et éternel rival de Despres, ayant écopé de lourdes minutes de pénalité !!! lesquelles le privent du podium…

En quad, victoire de l’Argentin Patronelli. En catégorie camion, victoire du pilote qui a gagné le plus de spéciales dans toute l’histoire du Dakar, le Russe Chagin et son imbattable Kamaz, devant l’autre Kamaz de Kabirov.
 
 

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

27 mars- 1er avril 2010

Ici commence un jeu étonnant, en catégorie autos, les usines veillent scrupuleusement à ne pas s’opposer frontalement en dehors du Dakar !

Pour ce Desert Challenge, victoire de la BMW du Russe Novitsky devant les deux Nissan de Rosso et Barb in Sugat.

En moto, deux KTM sur le podium d’arrivée, celles de Coma et de West, devant la Sherco française de David Casteu.

Côté camions, pas de Kamaz au départ. C’est donc un Man qui gagne, celui de Van Besien.

RALLYE OILIBYA DE TUNISIE

2 -7 mai 2010

Et revoilà Jean Louis Schlesser, grand spécialiste du désert, qui gagne ce Rallye aux commandes du buggy qu’il construit lui-même depuis des lustres… Le ‘’ patriarche ‘’ Schless, termine devant le Nissan de Christian Lavieille et la BMW de Novistsky.

En camion, apparition d’une surdouée de la piste, la Portugaise Elisabete Jacinto, qui place son Man en tête à l’arrivée.

A moto, Coma et sa KTM sont seconds derrière l’Aprilia de Lopez Contardo, le fameux « Chaleco ».

Il est à noter que Despres a allégé son programme de courses de l’année, voulant avant tout se préparer pour le Maroc et le Dakar qui auront lieu, en fin de saison. Cyril n’effectuant que quelques épreuves cette année

SARDAIGNE RALLYE RACE

27 mai-1er juin 2010

Il s’agit d’une course réservée aux motards. Et l’on y trouve du beau monde puisque les deux ultra- spécialistes du rallye raid sont au départ.

Coma est vainqueur, sur sa KTM, devant l’Husqvarna de Mancini et l’autre KTM de Despres.

Très belle organisation, pays superbe, les meilleurs pilotes du monde des rallyes raids sont au départ.
‘’Che cosa vuoi più ‘’ ? Que veux-tu de plus ?

ESTORIL-PORTIMAO-MARRAKECH

5 -13 juin 2010

C’est le nouveau nom de l’ex Transiberico, qui cette fois part d’Estoril, nom très célèbre dans les sports mécaniques puisque l’on y trouve le GP de F1 du Portugal, on passe à Portimao, qui a construit un autre circuit où l’on espère voir arriver la F1 et l’on arrive au Maroc, à Marrakech, qui a construit un superbe circuit où s’est déroulé pour la troisième année, le Championnat du monde des voitures de tourisme plus connu sous l’appellation de WTCC.

Voilà trois villes symboles !

C’est au tour de BMW X Raid, autrement dit le Team officiel de l’usine allemande, de rafler la mise.

Nouvelle victoire de Novitsky, devant l’autre BMW de Campos et la Chevrolet d’Eric Vigouroux, le  désormzais ’’Frenchie’’ de … San Diego !

A moto, ce sont trois pilotes portugais, sur trois marques différentes, qui arrivent sur le podium de Marrakech.

Helder Rodriguez fait gagner sa Yamaha, devant la KTM de Ruben Faria et la BMW de Paulo Gonzales.

A noter qu’il s’agit là, en moto, de la première confrontation entre les trois écuries qui voudront accrocher le Dakar 2011, à leur palmarès.

RAID SERTOES DO BRAZIL

11-20 août 2010

Ce raid, qui se déroule au mois d’août, est réservé aux motos. Comme il est inscrit par la FIM au calendrier du Championnat du Monde des Rallyes Raids, ceux qui courent ce Championnat, y vont.

On y voit donc, dans les Top-pilotes, Marc Coma, qui gagne l’épreuve. Mais David Casteu avec sa Sherco  » française » devient au Brésil CHAMPION du monde en 450cc

Le Brésilien Zanoli est second, le Polonais Przygonski est troisième, David Casteu termine quatrième.

Rallye très difficile, 10 jours d’affilée sans repos. Il est évident qu’à cette date, il sera toujours compliqué de faire venir des pilotes d’Europe. Dommage. Le parcours est sublime !!

 

RALLYE SILK WAY, ROUTE DE LA SOIE

11-18 septembre 2010

Beau parcours, qui va de Saint-Petersbourg, la ville Russe branchée (on y disait, déjà au temps de l’URSS, que Moscou était une petite ville de province sans intérêt) à Sotchi, sur la Mer Noire.

Sotchi ?

Station balnéaire passée, à l’époque de Staline, du statut de St Trop des apparatchik à celui, sous Poutine, de St Trop des appareils chics, allant du Nikkon au … Falcon !!!

Dans ce rallye du bout du monde mais très important sur le plan commercial, on aura compris que ces pays sont devenus d’énormes marchés, les VW officielles, absentes depuis le déjà lointain Dakar, sont là…
 
Donc les autres ne sont pas là, air connu !!!

Sur ce parcours réservé aux autos et aux camions, c’est tout naturellement une VW qui triomphe. Celle de Giniel  de Villiers qui l’emporte, devant une autre VW officielle, celle de Al Attiyah, puis vient l’étonnant proto G Force de Gadasin qui réussit à se placer troisième devant la VW de Carlos Sainz, le lauréat du dernier Dakar.

En camions, les Kamaz sont évidemment au départ, ils sont quand même chez eux.

Ils sont donc quatre aux … quatre premières places, avec, dans l’’ordre, l’intouchable Chagin, le sempiternel second Kabyrov, puis les inoxydables Nikolaiev et Mardeev. Logique , tout cela.

RALLYE DES PHARAONS

2-10 octobre 2010

On quitte les Pyramides de Keops, Kefren et Mikerinos, dans la banlieue du Caire, pour terminer à El Alamein, ville passée à la postérité parce que c’est là que s’est arrêtée l’offensive de Rommel en novembre 1942, par manque d’essence !

Belle historique pour des Rallyes-Raids sur lesquels l’assistance joue toujours un rôle déterminant !

Marc Coma gagne ici le classement général et le titre de Champion du monde de rallye raid décerné par la FIM. Le Catalan roule sur la « Grosse » KTM encore admise au règlement.

Encore une histoire d’essence !

Depuis, les règlements ont changé, pour une raison environnementale mais aussi par mesure de sécurité, les motos étaient des citernes roulantes !!!

Francisco Lopez Contardo dit « Chaleco » ne peut guère aller le chercher avec son Aprilia de 450 cc, le Chilien est donc second.
Yamaha, qui n’a pas non plus de grosse cylindrée, prend la troisième place avec Helder Rodriguez.

A noter qu’en quad, l’Argentin Patronelli, qui a déjà écrasé le Dakar en début d’année, remet ça en Egypte.

En autos, ni VW ni BMW ne sont au départ. Jean Louis Schlesser est en revanche bien là, en compagnie de son très efficace coéquipier Arnaud Debron, son buggy gagne cette prestigieuse épreuve, devant le Nissan de l’italien Maurizio Traglio et le Toyota de Mitsuhachi.

RALLYE OILIBYA DU MAROC

18-23 octobre 2010

Dernier tour de piste avant de laisser le monde du Rallye-Raid traverser l’Atlantique-Sud (on se croirait chez Mermoz !) en direction de Buenos Aires pour un nouveau Dakar ‘’ Sud Américain ‘’ !.

On est à Zagora, dans le plus beau coin du Maroc, pays grandiose du nord au sud, c’est dire ! ur de Zagora

Ce Rallye Oilibya du Maroc ex Shamrock, se déroule en boucle quotidienne, tout autour de Zagora

VW et Schlesser sont absents, BMW peut donc terminer ses mises au point sans avoir sur le dos la pression des autres usines.

En fait, c’est là que nous saurons la raison de ce jeu de chaises musicales entre les usines.

On utilise les rallyes comme terrain d’essai pour être en configuration course, pour tester comment le Team tout entier, pas seulement les pilotes, fonctionne ensemble.

Mais pas question d’y ajouter la pression de devoir à  tout prix gagner sur une autre équipe officielle.

L’épreuve considérée comme importante sur le plan commercial et de l’image de marque reste évidemment ‘’le’’ Dakar !

L’incontournable course ‘’ phare ‘’ de la discipline…Celle qu’il faut absolument gagner…

Bien entendu, à l’arrivée à Zagora, l’armada BMW prend les trois premières places avec dans l’ordre, Peterhansel, Novitsky et Holowczyc.

A moto, nouvelle confrontation (enfin !) entre les deux quasi invincibles KTM boys, Coma et Despres.

Le Français l’emporte mais Coma n’a cessé d’attraper des pénalités, finissant même troisième derrière la Yamaha de Helder Rodriguez.  

En 2009, ce fut le contraire !

Coma l’emportant, Cyril ayant lui écopé de pénalités !!!

Un partout, la balle au centre…
La belle au Dakar !!!

Il faut noter que tout le monde s’est mis aux nouvelles règles des rallyes raids, à savoir une diminution de la cylindrée des motos et une application restreinte du GPS.

Du coup, Yamaha et BMW sont au moins à égalité de puissance avec les KTM.

Ces deux marques sont d’ailleurs présentes au Maroc, avec des résultats, une Yamaha finit deuxième, encore trop irréguliers, pour vraiment faire la différence au final.

En camion, Elisabete Jacinto et son Man font une démonstration de pilotage, y compris à bien des autos…

Dommage que cet équipage ne soit pas au Dakar, la confrontation avec les Kamaz et les Iveco du clan De Rooy,  aurait été intéressante.

LES TITRES OFFICIELS 2010

La FIA décerne une Coupe du Monde des Rallyes Tout Terrain, qui se court sur quatre épreuves en 2010 :

Abu Dhabi, Tunisie, Estoril-Marrakech et les Pharaons.

C’est le Russe Novitsky, pilote officiel BMW, qui remporte ce titre, devant Jean Louis Schlesser et Laurent Rosso.

La FIM décerne un titre de Champion du Monde des Rallyes Raids, couru sur six épreuves :

Abu Dhabi, Tunisie, Sardaigne, Sertoes do Brazil, Pharaons et Maroc.

Titre remportés en 2010 par Marc Coma en catégorie plus de 450cc et par David Casteu en 450 cc (photo).

Jean Louis Bernardelli
Photos : Alain Rossignol – Judith Tomaselli et Teams

Rallye-Raid

About Author

gilles

Leave a Reply