REMISE DES PRIX DE LA FFSA : LA BELLE ANNEE DU SPORT AUTO FRANÇAIS

Pour sa grande soirée annuelle, celle des Trophées 2010 de l’Automobile et dénommée ‘’ Volants d’Or ‘’, la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) a récompensé tous ses Champions.

Et c’est un Nicolas Deschaux, Président de cette FFSA plutôt souriant et visiblement extrêmement satisfait des performances des meilleurs de nos licenciés qui a ouvert cette toujours très attendue et aussi très appréciée cérémonie.

Dans son discours, le successeur de Jacques Régis – présent dans l’assistance – n’a pas manqué de rappeler les principaux motifs de satisfaction de la saison écoulée:

« Je suis fier d’être le Président de la France qui gagne au plus haut niveau avec les titres mondiaux de nos trois constructeurs  (Renault partenaire moteur de Red Bull en F1, Peugeot lauréat des LMS (Le Mans Séries) en endurance et Citroën couronné en rallye). En outre, nous avons la chance de compter deux épreuves de prestige avec les 24 Heures du Mans et le Rallye de France, disputé cette année en Alsace. »
 

Et avant d’en venir à la longue, très longue, trop longue cérémonie de remise des Coupes, le jeune Président de la FFSA, d’évoquer le souvenir du très apprécié Lionel Regal.

Ce dernier inamovible Champion de France de la montagne, malheureusement tragiquement disparu le 15 aout dernier lors de l’ascension de la course de côte de Ste Ursanne- Les Rangiers dans le jura Suisse, emporté par sa folle passion de la compétition.

Moment fort de cette remise des prix lorsqu’apparait sur les écrans, le visage du disparu.

Plus tard, nouvelle séquence forte avec la présence sur l’estrade de sa maman, Martine Regal pour l’annonce de la création d’un Trophée Lionel Regal et ce afin d’honorer la mémoire de cet immense Champion.

« Je suis là pour lui et pour cette discipline qu’il adorait »

Ensuite, on passe à la revue détaillée des Champions de France, avec notamment Bryan Bouffier, pour les Rallyes

« Trois fois Champion de Pologne, je reviens au pays par la grande porte. Ce titre a forcément une saveur particulière.»

Puis, Laurent Groppi et Patrick Bornhauser, sacrés en Super série FFSA. Ce dernier précisant:

« Pour être titrés, il faut certes remporter des courses mais aussi marquer régulièrement des points et donc finir nos courses »

On passe ainsi en revue toutes les disciplines. Du karting au camion !

Pour en arriver aux pilotes nationaux qui se sont mis en évidence à l’étranger:

Loïc Duval au Japon (Super GT), Jean Karl Vernay (Indylights) et Simon Pagenaud (ALMS) aux USA, Tom Dillman en Allemagne (F3), Stéphane Sarrazin (LMS) et Romain Grosjean (AutoGP) en Europe, sans oublier Jean Eric Vergne, tout premier pilote Français sacré … Champion d’Angleterre de F3 !

Egalement à l’honneur, Jules Bianchi, recruté par la prestigieuse Scuderia Ferrari, pour devenir son pilote d’essai en F1.

Un hommage bien sur au jeune loup Gapençais, le brillant rallyman Seb Ogier, lauréat de deux épreuves mondiales (Portugal et Japon) pour sa toute première saison WRC. 

Enfin, arrive le moment tant attendu par l’assistance.

Celle des honneurs à nos Champions du Monde, salués par une ‘’ Standing Ovation ‘’ amplement méritée:

L’inusable et inoxydable Sébastien Loeb, couronné pour la septième fois Champion en WRC et son compère l’autre Alsacien… Yvan Muller, à nouveau – après 2008 – numéro 1 mondial en WTCC (Voitures de tourisme).

Avec eux, sur ce podium Royal, Olivier Quesnel, patron de l’équipe Citroën, sacrée elle pour la sixième fois Championne du monde des constructeurs en WRC.

Lequel toujours réservé et humble explique simplement:

« On continue d’écrire une belle histoire »

Yvan Muller enchainant:

« Cette année, je roulais pour une nouvelle marque, une nouvelle écurie  et une nouvelle voiture. J’ai bien attaqué et démarré ma saison à Curitiba au Brésil et ensuite je n’ai plus jamais quitté le commandement »

A ses côtés, Seb Loeb poursuit:

« Cela fait chaud au cœur de vous entendre m’acclamer. Je n’ai pas eu souvent l’occasion ces dernières années de venir à cette remise des prix, à cause de mon emploi du temps et des essais. Recevoir un tel accueil, cela me fait extrêmement plaisir »

Et il revient sur sa nouvelle fabuleuse campagne 2010:

« Le scénario de cette saison, avec le titre à la maison à Haguenau, c’est que du bonheur. Avec le recul, j’ai ressenti le grand frisson. Je ne pouvais rêver mieux que de devenir Champion chez moi en Alsace et dans ma ville natale. Si on avait voulu le faire exprès, on n’aurait pas pu le faire. Ce que j’ai vécu en Alsace, c’est un ressenti extra. L’accueil a été formidable et incroyable. Comme jamais. Triompher ainsi m’a permis de ressentir les plus belles sensations qu’on puisse vivre avec ces foules dingues partout même dans les plus petits des villages traversés »

Concluant la soirée, Nicolas Deschaux lâchait:

« Sébastien est le meilleur ambassadeur du sport automobile Français. Je le remercie sincèrement pour toutes les émotions qu’il nous procure »

Au cours du cocktail organisé ensuite, le Champion de Citroën, a pu mesurer toute son immense popularité.

Gilles Gaignault
Photos : DPPI – FFSA

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply