TROPHEE ANDROS : OUVERTURE EN FANFARE POUR BERTRAND BALAS A VAL THORENS

Face aux grosses pointures que sont Alain Prost et Jean Philippe Dayraut, imbattables et toujours à la pointe des épreuves du Trophée Andros ces dernières saisons, Bertrand Balas réussit bon an, mal an à les inquiéter et à tirer son épingle du jeu, en parvenant à se mettre en valeur.

Et cette année,  une fois de plus, le grenoblois est parvenu à gagner et à devancer les deux derniers vainqueurs de l’Andros !

Et ce des la première manche de la saison 2010-2011, disputée samedi dernier à Val Thorens !!!

Preuve que ce pilote attachant, champion éclectique, toujours capable de briller sur tous les types de terrain, en circuit comme en rallye, sur asphalte comme sur la terre ou sur la neige, est donc également … toujours capable de damer le pion aux ténors ‘’ maitres ‘’ incontestés et incontestables des circuits de glace.

Qui s’en plaindra ?

Assurément surement pas Max Mamers, l’infatigable promoteur de ce Trophée Andros.

Lequel ne pouvait rêver meilleur envol pour la discipline.

Au milieu d’un plateau composé, entre autres, de cinq pilotes de Formule 1, dont deux anciens Champions du Monde, Bertrand Balas et sa jeune partenaire, Bérénice Demoustier ont confirmé que la Toyota Auris, aux couleurs Groupement des concessionnaires Toyota, allait très certainement jouer les premiers rôles sur le Trophée Andros 2011.

Son succès lors de la manche d’ouverture à Val Tho, prouve en tout cas que sa monture, une Toyota Auris engagée par le Groupement des Concessionnaires de la marque, sera cette année encore, une redoutable rivale pour le Dacia Duster de l’ancien quadruple Champion du monde de Formule 1 et aussi face à la toute nouvelle BMW de Jean Philippe Dayraut, lauréat lui, des deux dernières éditions du Trophée.

Débuts en fanfare !

Toujours présent sur le Trophée Andros et ce… depuis sa création, Bertrand Balas est sans aucun doute, le pilote le plus expérimenté sur la glace.

Entouré d’une équipe technique qu’il connait aussi bien que la Toyota Auris, le Grenoblois n’a pas manqué le coup d’envoi du Trophée Andros millésime 2010-2011.

Samedi, sur une piste de Val Tho totalement glacée, le pilote de la Toyota Auris, s’est déjà placé en haut de la feuille de temps après les manches qualificatives, avant de dominer sans conteste, la grande finale et de monter sur la plus haute marche du podium, pour cette première course du Trophée Andros 2011.

Le lendemain dimanche, pénalisé par un handicap de 60 kilos de lest – suite à sa victoire la veille – Bertrand n’a rien lâché pour accrocher malgré tout, une fort belle huitième place.

Laquelle lui permettait de repartir de Val-Thorens avec la troisième place provisoire du Trophée Andros.

Ravi mais comme à son habitude, toujours humble, Bertrand nous lâchait:

« L’hiver dernier, la victoire m’a échappé pour 53/1000e ! Cette année, j’ai réussi à inverser la tendance, c’est une petite revanche »

Et de nous préciser:

« Nous avons formé une équipe solide avec SaintéLoc et Frédéric Galizzi. Même avec peu de moyens, nous avons prouvé que nous pouvons gagner. Toute l’équipe est motivée, je dédie cette victoire à Sébastien Chétail et Jean-Paul Demoustier et je remercie Castrol, Eurodatacar et Samse mes fidèles partenaires. »

Et le grenoblois de conclure:

« Je tiens à souligner la performance de ma co-équipière, Bérénice Demoustier qui réellement franchit un cap ce weekend.»

BERENICE PLUS RAPIDE QUE…. JACQUES VILLENEUVE !!!! 

Si la victoire dans le classement Féminin est l’objectif principal de Bérénice Demoustier, la jeune pilote de la Toyota Auris, vise aussi également une place dans le Top 15 du Trophée Andros.

Après une première journée où elle a sacrifié sa finale pour ne prendre aucun risque et proposer à son coéquipier – Bertrand Balas – une voiture « au top », Bérénice s’est rattrapée le dimanche.

D’entrée, « Béré » a signé le quatrième temps lors du warm-up. En manche qualificative elle s’est même offert le luxe d’être plus rapide qu’un certain … Jacques Villeneuve, tout de même Champion du Monde de F1 en 1997 !

Douzième à l’issue des manches qualificatives, Bérénice a donc décroché pour la première son ticket pour une grande finale Elite Sup aux côtés de pilotes comme Alain Prost et Olivier Panis !!!
Chapeau et respect à elle

Quatrième de la grande finale dominicale, Bérénice a ensuite marqué les esprits pour ce premier rendez-vous de l’année, en accrochant une fort belle onzième place au classement de la course.

‘’L’atout charme’’ de la Toyota Auris occupe tout naturellement actuellement la tête du classement Féminin et la deuxième place du classement Promotion.

Elle raconte :

« Le week-end s’est parfaitement déroulé. Avec le soutien de Patricia Bertapelle, j’ai réussi à gérer mon stress. Toute l’équipe est à l’écoute des pilotes, c’est très important pour la confiance. »

Le week-end prochain, le Team Groupement des Concessionnaires Toyota prendra la direction d’Andorre ou se déroulera la seconde étape de l’Andros au Pas de la Case.

Bertrand Balas a la ferme intention de confirmer ses performances de Val-Thorens alors que Bérénice Demoustier fera hélas l’impasse sur cette épreuve pour … se consacrer à ses partiels de fin de semestre à la faculté.

Gilles Gaignault
Photos : Bernard Bakalian et  Vision Sport Cars

Trophée Andros

About Author

gilles

Leave a Reply