RALLYE DU VAR : ROBERT ET BOUFFIER A LA BAGARRE

On attendait une lutte pour l’attribution du titre de Champion de France entre Robert et Bouffier.

Eh bien, les deux protagonistes, Cédric Robert et Bryan Bouffier sont bien au rendez-vous.

Les deux seuls à pouvoir encore briguer le titre de Champion de France des Rallyes 2010.

Cédric Robert et Bryan Bouffier, contraints de marquer un maximum de points à l’occasion de ce Rallye du Var, ultime manche du Championnat se retrouvent effectivement à la bagarre après la première des trois étapes disputée ce vendredi.

Cédric Robert  au volant de sa Peugeot 307WRC  du Team GPC Motorsport – Motul, occupe la première place du classement général de cette 56e édition du Rallye du Var au terme de la première étape.

Cependant que Bryan Bouffier qui conduit lui une Peugeot 207 Super 2000 est  provisoirement installé à la troisième place.
Mais une position suffisante pour être titré dimanche.

Le local, le varois Brice Tirabassi  et sa surpuissante Subaru Impreza WRC s’intercalant entre les deux prétendants.

Alors qu’une très grande partie de la France grelotte, le 56e Rallye du Var a lui débuté à Sainte Maxime, sous un ciel bleu azur, avec certes un vent violent et des températures fraiches…
Néanmoins, c’est par un temps plutôt clément que les 197 concurrents de cette dernière épreuve du Championnat de France des Rallyes 2010, ont pris le départ devant une foule nombreuse venue voir les stars de l’épreuve:

Sébastien Ogier, Robert Kubica, Stéphane Sarrazin, Romain Dumas et bien évidemment, les deux prétendants  qui postulent au titre, Bryan Bouffier et Cédric Robert !

Dès la première épreuve spéciale, Cédric Robert prenait l’avantage au classement général. Au volant de la Peugeot 307WRC du Team GPC Motorsport – Motul, le Stéphanois s’installait au premier rang dans la spéciale du Canadel.
Il résistait à  la Subaru de Brice Tirabassi dans celle de Pignans, avant de se montrer irrésistible dans les 33 kilomètres de Collobrières pour terminer la journée avec 38 secondes d’avance sur ce même Tirabassi.
Mais si Robert occupe confortablement le commandement de l’épreuve varoise, la victoire n’est  hélas toutefois pas suffisante pour Cédric.

Une troisième place assortie d’une victoire de classe suffirait à Bryan Bouffier pour gagner le titre de Champion de France.

Et c’est justement cette position que le pilote de la Peugeot 207 Super 2000 occupe au terme de la première étape ce vendredi soir, profitant de l’inattendue sortie de route de Dany Snobeck (troisième après l’ES2) à bord de la Citroën C4 WRC, Championne du monde !!!

Pierre Roché (Peugeot 307WRC) termine la journée au quatrième rang devant Jean-Sébastien Vigion (Peugeot 207 Super 2000), et les deux ‘’ vedettes ‘’ que sont le pilote de Grand Prix, le Polonais Robert Kubica (Renault Clio Super 1600) et le spécialiste des courses d’endurance, trois fois poleman aux prestigieuses 24 Heures du Mans,  Stéphane Sarrazin (Peugeot 207 Super 2000).

Après l’abandon du co-vainqueur de l’épreuve Sarthoise en juin dernier, Romain Dumas (Porsche 997 GT) suite à une sortie de route, Gilles Nantet (Porsche 996 Cup) est en tête lui des GT, occupant le dixième rang.

Jean-Sébastien Vigion (Peugeot 207 Super 2000) occupe la première place de la manche du Trophée BFGoodrich devant Ludovic Gal (Peugeot 207 Super 2000) et Julien Maurin (Ford Fiesta Super 2000).

Selon ce classement provisoire, Ludovic Gal remporterait le Trophée BFGoodrich 2010.

Derrière Emmanuel Guigou (Renault Clio R3) onzième et leader des deux roues motrices devant un certain … Sebastien Ogier (Citroën DS3 R3), l’espoir Corse Pierre Campana, occupe la première place des Clio R3 European Trophy et Trophée Clio R3 France.

Deuxième du classement Français, Eric Mauffrey est désormais mathématiquement assuré de se succéder à lui-même au palmarès du Trophée Clio R3 France. Ivan Ferrarotti est en tête du Trophée italien et Michael Burri est au premier rang du Trophée suisse.

Pierre Campana :

« Nous étions en difficultés dans l’ES2, la voiture sautait dans tous les sens et j’ai du lever le pied pour ne pas sortir. Dans Collobrières (ES3), je me suis déconcentré en voyant des tâches d’huile sur la route, puis j’ai rattrapé Daniel Sieber. Il a fait ce qu’il a pu pour me laisser passer, mais j’ai tout de même perdu un peu de temps. Le bilan de cette première étape est très bon, mais nous avons du travail sur la voiture pour améliorer son comportement. »

Eric Mauffrey :

« Nous avons fait une bonne entame de rallye. J’étais un peu surpris par les écarts avec Manu Guigou et Sébastien Ogier, mais nous n’avons pas eu les mêmes conditions de visibilité dans la mesure où nous avons fait disputé les ES2 et 3 de nuit. Je ne m’emballe pas, le Var est toujours un rallye très long. Il va sans doute y avoir des changements de météo, avec des choix de pneus difficiles à effectuer. »

Kevin Abbring :

« Nous sommes partis dans la première spéciale en pneus tendres et ce n’était pas le meilleur choix. L’ES2 s’est très bien passée, mais je me suis retrouvé sans freins au départ de l’ES3 ! Ca a été très difficile et je n’ai retrouvé du freinage qu’au bout d’une vingtaine de kilomètres. Nous sommes toujours là et il ne faut pas se laisser abattre… »

Stefano Albertini :

« C’est un rallye très difficile, que je dispute pour la première fois. J’ai dû composer avec des problèmes de freins dans la descente de Collobrières. Je dois terminer septième pour remporter le Trophée Italien. C’est ma position actuelle, il faut continuer comme cela. »

Ivan Ferrarotti :

« Les spéciales sont très belles, mais également très difficiles. C’était très difficile de resté concentré jusqu’au bout des 33 kilomètres de Collobrières. »

Du côté des Twingo, Georges Gonon est en tête du Trophée hexagonal et Ludovic Buono pointe au premier rang du classement suisse.

Candidat à un volant officiel Peugeot Sport, Germain Bonnefis (Peugeot 207 RC) est en tête lui du Volant 207 devant Laurent Reuche et Rémi Jouines.

Dans le Citroën Racing Trophy, Martin McCormack devance Guillaume Sirot et Sébastien Chardonnet.

La deuxième étape du 56e Rallye du Var Sainte-Maxime débute ce samedi matin dès 7h40 pour cinq épreuves spéciales :

(Gonfaron – Bormes les Mimosas – Le Canadel – Vidauban – Collobrières)

Retour au parc fermé à 17h40.


De retour à Ste Maxime, Cédric Robert racontait:

« On ne peut faire qu’un bilan très positif de notre première étape. Nous sommes en ligne avec nos objectifs de début de course. Il aurait été difficile de faire mieux mais c’est vraiment dommage de perdre Snobeck… Nous allons continuer comme ça, nous n’avons pas le choix ! »

Son dauphin, Brice Tirabassi expliquait:

« Ce fut une journée assez difficile comme on peut parfois en rencontrer… Nous perdons seize secondes dès le départ de la première spéciale. Dans la deuxième spéciale, nous nous en sortons bien. Mais, dans la dernière, nous sommes passés derrière Dany Snobeck qui avait mis beaucoup de pierres sur la route lors de sa sortie. J’étais déconcentré et j’ai fait une fin de spéciale catastrophique. Nous allons assouplir la voiture pour demain. »

Quant à Bryan Bouffier, il ajoutait:

« Le bilan de cette première journée est bon. Tout s’est bien passé durant ces trois épreuves spéciales. Nous avons réussi à faire des temps sympas. Le rallye est encore long… »

Gilles Gaignault
Photos :
Gilles Vitry – FFSA – DPPI – La Squadra

Le classement général  provisoire 
 

1  Cédric Robert (Peugeot 307 WRC) : 36’30’’8
2  Brice Tirabassi (Subaru Impreza S14 WRC)  à 38’’
3  Bryan Bouffier (Peugeot 207 S2000) à 1’02’’5
4  Pierre Roche (Peugeot 307 WRC) à 1’11’’8
5  Jean Sébastien Vigion (Peugeot 207 S2000) à 1’24’’2
6  Robert  Kubica (Renault Clio S1600) à 1’36’’4
7  Stéphane Sarrazin (Peugeot 207 S2000) à 1’51’’3
8  Ludovic Gal  (Peugeot 207 S2000) à 2’03’’1
9  Julien Maurin (Ford Fiesta S2000) à 2’06’’5
10 Gilles Nantet (P
orsche 996 Cup) à 2’08’’8

Meilleur temps


Cédric Robert – Matthieu Duval (Peugeot 307WRC) : 2
Brice Tirabassi – Eric Clément (Subaru Impreza WRC) : 1

Leaders

ES1 à 3 : Cédric Robert – Matthieu Duval (Peugeot 307WRC / Team GPC Motorsport – Motul).

Principaux abandons


SNOBECK Dany – MONDESIR Gilles (Citroën C4 WRC) :Sortie de route sans gravité dans ES03
DOMMERDICH Sébastien – BORETTI Nicolas (Fiat Grande Punto S2000) : Mécanique entre ES02 et ES03
DUMAS Romain -ZAZURCA Guilhem (Porsche 997 GT) : Sortie de route sans gravité dans ES03
BERTON Charlotte  – DEROUSSEAUX Catherine (Peugeot 206 RC) : Sortie de route sans gravité dans ES03
GASCOU Emmanuel – CHAPUS Celine (Peugeot 206 XS) : Mécanique sortie assistance
LIONS Franck – VEILLAS Benjamin (Mitsubishi Lancer Evo 9) : Mécanique dans ES03
FOULON Alain – DEBAVEYE Philippe (Mitsubishi Lancer Evo 9) : Mécanique dans ES03

Sport

About Author

admin

Leave a Reply