DAKAR 2011 : TOUS LES RECORDS DE PARTICIPATION SONT BATTUS !!!

Il y avait la foule des grands jours ce mardi matin dans l’Ile Saint Germain à Issy les Moulineaux pour assister à la présentation officielle du prochain Rallye Dakar.

Un Dakar tout à fait exceptionnel comme a tenu à le souligner en préambule de sa longue et très intéressante intervention, le ‘’ boss ‘’ de ce que l’on a coutume d’appeler ‘’ Le plus grand rallye du monde ‘’

Une appellation d’autant moins usurpée que le 1er janvier prochain, ils seront tout simplement très exactement… 430

Chiffre phénoménal…

Qu’on en juge par les faits !

Le Dakar 2011 qui s’élancera et pour la troisième année consécutive de Buenos Aires, la capitale Argentine, a réussi à rassembler un plateau fabuleux.

Lequel sera composé donc de 430 concurrents répartis de la manière suivante : 

146 voitures. 183 motos. 33 quads et enfin 68 camions.

Oui, vous avez bien lu et ne rêvez pas ! Cela fait bien… 4 3 0.

Le compte est BON!

Le Dakar, une nouvelle fois sud américain puisque comme lors des deux éditions précédentes, il se déroulera sur le sol Argentin et Chilien a donc réussi l’impossible : Rassembler une caravane de Ouf en ces périodes ou la conjoncture économique n’est pas encore totalement et complètement revenu à son meilleur niveau.

Néanmoins avec à la fois la légende et la magie de cette compétition à nulle autre pareille et qui demeure avec la Panaméricana au Mexique, l’un si ce n’est l’événement ‘’ hors norme ‘’ de notre vingt et unième siècle, allié au mythe que procure l’ultime possibilité de vivre une formidable et inouie aventure, est donc parvenu à déjouer les pronstics les plus pessimistes.

Et à faire encore plus fort, encore mieux que l’an dernier Millésime qui était pourtant déjà de bonne qualité !

Mais cette année avec 430 partants contre …  362 en 2009, c’est véritablement un grand CRU, un très GRAND CRU !!!

Vous pensez : 18% de concurrents supplémentaires en période de crise, c’est tout simplement une  énorme et colossalle réussite pour Etienne Lavigne, son bras droit, Fred Lequien et toutes les équipes d’ASO (Amaury Sport Organisation)

Chapeau messieurs et RESPECT pour votre infatigable volonté de faire perdurer cette épreuve, née au cours de l’été 1978 dans la tête de notre ami, le regretté Thierry Sabine, disparu avec quatre de ses compagnons d’infortune, le 14 janvier 1986, du côté de Gourma Rhaous, au Mali…

En ce mardi 23 novembre 2010, Etienne Lavigne, avant de rentrer dans le vif du sujet, a tenu à rendre hommage à Emilie Poucan.

Emilie, la dynamique attachée de presse d’ASO et du Dakar, tragiquement disparue dans le crash de l’Airbus A330, vol 8U771 de la Al Afriqiyah Airways, le 13 Mai dernier lors de son escale à Tripoli en Lybie. Avion qui effectuait le vol Joburg (en Af sud) – Amsterdam-Paris.

Emilie était une femme du Dakar. Une amoureuse folle des grands espaces et du désert.

Elle nous manque à tous, tant elle était attachante mais surtout une très grande professionnelle.

Sur qu’en débarquant à Buenos Aires, nous aurons tous le Cœur qui fait Boum – Boum, de chagrin et de tristesse, de ne pas la retrouver à nos côtés, au départ du Dakar.

Comme chaque année !

Mais revenons à la future course car le Dakar 2011, approche.

Dès ce mercredi, les concurrents européens du Dakar 2011 ont tous rendez-vous au Havre pour les premières vérifications. Ils embarqueront leur véhicule dans la foulée le 29 novembre pour l’Amérique du Sud.

Lesquels seront débarqués le 21 décembre en Argentine. Après les traditionnelles vérifications techniques à La Roja dans le centre de Buenos Aires, la course s’élancera depuis la Place de l’Obélisque à Buenos Aires le 1er janvier prochain.

Mais laissons Etienne Lavigne nous compter par le menu ce que sera ce Dakar 2011 :

« Nous constatons déjà que la conception du rallye raid que nous défendons continue de rassembler. La participation enregistre un net progrès, avec des équipages formant une véritable tour de Babel. Et cette année nous enregistrons la participation de concurrents de cinquante et une nationalités contre  quarante il y a un an »

Et le patron de poursuivre :

« En moto, les cartes sont redistribuées avec la nouvelle réglementation qui impose une puissance maxi de 450cc. Toutes les grandes équipes sont là avec KTM bien sur mais aussi Honda, Yamaha, Beta, BMW, Aprilia et Sherco. Chez KTM, Cyril Despres et Marc Coma, vainqueurs des cinq dernières éditions, devront se défaire des Aprilia (‘’Chaleco ‘’Lopez, Duclos…), BMW ( Verhoeven), Yamaha (Viladoms, Rodrigues…), Sherco (Casteu), Honda (Bethys, Pisano…) et autres Beta (Boano) »

Ce qui fait dire à Fred Lequien d’ASO:

« Sur qu’avec tous les cadors de la discipline, la course promet d’être passionnante et ce d’autant plus qu’avec l’apparition de la nouvelle règle limitant la puissance à 450cc, les cartes risquent d’être redistribuées et nous allons sans aucun doute, très certainement assister à du très, trés grand spectacle »  

Dans la catégorie des autos, là-aussi, la bagarre devrait une fois encore nous tenir en haleine et faire rage.

Pour tenter de battre l’équipe Volkswagen et ses très performants Race Touareg emmenés par le vainqueur sortant, l’ancien double Champion du monde des Rallyes WRC, l’Espagnol Carlos Sainz et ses partenaires, son dauphin de l’édition 2010, le Qatari  Nasser Al Attiyah, le Sud africain Giniel De Villiers et l’Américain Mark Miller, l’équipe BMW X-Raid apparait comme la seule véritablement en mesure de jkouer les trouble fêtes et capable de venir bouleverser l’ordre établi ces dernières années avec les victoires à répétition des VW’ boys.

Pour y parvenir, Sven Quandt, le boss du Team BMW X Raid se présente en force avec pas moins de six autos au départ.
Vu les incontestables progrès enregistrés récemment par ses X3 et notamment lors du tout récent Rallye Oilibya du Maroc, le patron espère vivement que l’immense Champion qu’est son leader, Stéphane Peterhansel, possède enfin l’arme redoutable pour viser la victoire finale et venir contrarier les plans de l’armada Volkswagen !

Chez BMW, on mise aussi beaucoup sur le bouillant Guerlain Chicherit, considérant que lui aussi aura également une belle carte à jouer pour la gagne !

 

Et, comment ne pas parler et évoquer les mastodontes.

Etienne Lavigne lance :

« Chez les bahuts, la aussi est rassemblé le gratin avec toutes les équipes ‘’ usine ‘’. Avec à leur tête, Kamaz mais aussi Tatra, Ginaf, Daf, Hino, Renault et MAN dont c’est le grand retour sur le Dakar

Enfin, nous avons gardé le meilleur pour la fin !!!

Le parcours.

Lequel, nous a été dévoilé par l’ancien Champion David Castera alias ‘’ Monsieur Road Book ‘’ chez ASO !

Ce qui à fait dire à Etienne Lavigne avec l’humour qui lui sied :

« David, est au Road Book ce que … Jean Paul Gaultier est à la Haute Couture »

Joli compliment !!!

Alors laissons ‘’ l’Orfèvre ‘’ s’exprimer:

« Notre tracé  2010 a été modifié par rapport aux deux années précédentes. Une des satisfactions a été la possibilité de découvrir de nouvelles régions en allant un peu plus au nord. Il est très beau, plus dense et varié. »

Mais il s’empresse d’ajouter:

« Les spéciales seront difficiles,  techniques et compliquées. Et attendez vous à un festival de dunes »

Et David de nous préciser:

« Il est en fait comme une fusée à trois étages. Le premier étage en Argentine sera fait pour se roder. Le second avec l’entrée au Chili après avoir escaladé la Cordillère des Andes à 4800 mètres (soit tout simplement la hauteur du Mont Blanc), sera la montée en puissance. Et le troisième, avec le fameux désert de l’Atacama et le retour vers Buenos Aires sera, ce qui va faire l’histoire. »

Lavigne concluant:

« Le bilan à mi-parcours sera peut-être encourageant pour les amateurs, mais gare ! Car le chemin du retour vers Buenos Aires s’annonce tout aussi dur et redoutable avec quatre longues étapes où toutes les difficultés imaginables dans le désert d’Atacama seront réunies. »

Ce qui fait dire à son fidèle acolyte, Fred Lequien:

« Des difficultés qui pourraient bien finalement bousculer la hiérarchie établie jusqu’à la veille de l’arrivée à Buenos Aires, le 15 janvier. »

Comme on le constate, à écouter religieusement nos interlocuteurs, hommes de terrain et d’expérience, rien n’est joué pour personne !

Et bien malin qui pourrait déjà avancer et pronostiquer le nom des vainqueurs 2011, tant il faut s’attendre jusqu’au bout à de possibles surprises, vu la difficulté  des terrains proposés cette année…

Qui s’en plaindra ?

C’est justement cela qui a fait la renommée, la réputation et la légende dans la longue histoire du Paris-Dakar, devenu ‘’ LE ‘’ Dakar.

Comme l’an dernier, autonewsinfo en sera, pour notre plus grand plaisir, tant les paysages Argentins, Andins et Chiliens nous avaient fait rêver…

Gilles Gaignault
Photos : Gilles Vitry (photoclassicracing)- Alain Rossignol –

NOTRE PRECEDENT ARTICLE EN DATE DU 4 NOVEMBRE 2011

 http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=76&Itemid=109

 ETIENNE LAVIGNE- GILLES GAIGNAULT – FRED LEQUIEN

 FRED LEQUIEN AVEC CHRISTIAN BEX DE FRANCE INFO

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply