TROPHEE ANDROS : UNE NOUVELLE SAISON DE LUTTE EN PERSPECTIVE

ENCORE ET TOUJOURS UN SACRE PLATEAU  EN ANDROS 

Après des mois d‘une trop longue attente, les protagonistes du Trophée Andros retrouvent enfin le chemin des pistes.

Thermique, Electrique, (le tout pimenté par deux apparitions des funambules du Pilot Bike à Superbesse et au Stade de France), il y en aura cette année pour tous les goûts.

Comme le veut la tradition, c’est à Val Thorens qu’est revenu ce week-end, l’honneur d’accueillir la présentation presse du millésime 2010-2011, de la célèbre série hivernale organisée par Max Mamers et ses équipes de MMO.
 
La station savoyarde a vu débarquer, par un beau soleil, les premiers pilotes, tous ravis de se retrouver pour attaquer une nouvelle campagne dans les stations Savoyardes et Pyrénéennes, ou ils ont leurs habitudes.

Sans oublier l’Auvergne, bien sur !
 
Samedi, ces derniers ont donc pris pour la première fois  de cet hiver, place à bord de leurs autos. Bichonnées et préparées pour affronter une nouvelle campagne
 
Sur une piste d’une glace impeccable, ils s’en sont donner à cœur joie, dans le but de se réhabituer aux spécificités de la glisse. 
 

Les Champions français de renommée internationale et qui ont noms Prost-Panis-Lagorce-Dayraut-Belmondo Grosjean et autres Balas pour ne citer que les plus illustres d’entre eux reviennent donc pour une saison compléte dans l’Andos.

Cependant que le spectacle proposé par le Trophée Andros Electrique, deuxième du nom s’annonce lui aussi exceptionnel, tout comme en Thermique, où les prétendants au titre sont nombreux.
 
Respectivement titrés en Thermique et en Electrique la saison dernière, Jean-Philippe Dayraut et Nicolas Prost parviendront-ils à conserver leur couronne ?

Rencontré ce dimanche à Val Tho, le double vainqueur sortant du Trophée Andros, Jean-Philippe Dayraut  nous a confirmé son désir de renouveler ces perfs.

Rappelons  toutefois que Jean Philippe a quitté l’équipe Skoda et qu’il pilotera cet hiver, une toute nouvelle voiture sur l’Andros, une BMW inscrite par le Team Pelras.

Alors, d’attaque le double vainqueur sortant, pour aller chercher un 3e titre ?

« Nouvelle équipe, nouvelle voiture avec la BMW Série 1, nous repartons d’une feuille blanche. C’est un challenge très excitant pour moi. Mais l’équipe est très motivée, et je le suis également. Donc tout le monde va dans la même direction.»

Penses-tu être capable de jouer les premiers rôles avec une voiture qu’il va falloir adapter et régler ?

« Nous avons 40 kg de lest, suite à mes deux titres, et ça, ce n’est vraiment pas à négliger. Nous sommes les seuls à disposer de ce lest. C’est vraiment un gros handicap qui jouera de manière négative sur nos performances. Tout ça fait donc beaucoup de points quelque peu critiques pour espérer obtenir le même résultat qu’en 2009 et 2010, mais nous allons faire le maximum.

Quels seront vos plus sérieux rivaux ?

« En face, mon plus coriace adversaire devrait de nouveau être Alain Prost et son Dacia Duster. Alain compte déjà deux titres à son actif, et il a terminé  Vice-champion à deux reprises. Chez Skoda, ils comptent également dans leur rang, deux pilotes rapides et expérimentés (Panis et Lagorce). La discipline et la voiture n’ont plus aucun secret pour l’équipe et les ingénieurs, et ils disposent de toute l’acquisition et du travail que j’ai effectué avec eux durant deux saisons. Et la voiture est quand même double tenante du titre, ce qui suffit à montrer son potentiel. Le challenge est donc plus que relevé mais nous allons tout donner, afin d‘effectuer les meilleures prestations possibles. Si nous gagnons, ce sera évidemment très bien, et si on décroche des podiums, ce sera très bien également. On a beaucoup de travail devant nous, la tâche est ardue mais nous sommes là pour travailler et progresser.

Que penses-tu de l’évolution de la discipline ?

« Le niveau est très relevé cette année. On ne dénombre pas moins de cinq anciens pilotes de Formule 1 (Prost- Panis- Lagorce- Grosjean-Belmondo), c’est-à-dire des pilotes professionnels, rapides et très expérimentés. »

Parmi ceux qui visent de triompher, on trouve tout naturellement et bien évidemment Alain Prost.

Lequel repart pour une nouvelle saison hivernale avec l’espoir de reconquérir l’Andros qu’il a déja remporté par deux fois. Maintenant qu’il connait parfaitement sa Dacia Duster

LE DACIA DUSTER « GLACE » ET ALAIN PROST REPARTENT A LA CONQUETE DU TROPHEE

Pour la deuxième année consécutive, le tandem Dacia Duster « Glace » – Alain Prost, se relance à l’assaut des pistes enneigées du Trophée Andros.

Alain Prost et Dacia renouvellent ainsi leur engagement qui s’était traduit par une première saison des plus  prometteuses, ponctuée par trois victoires et la deuxième place du classement général.

Pour cette nouvelle saison, le Dacia Duster « Glace »  préparé par Renault Sport Technologies, bénéficie d’évolutions techniques par rapport à l’an passé.

Avec un moteur offrant une plus large plage d’utilisation, de nouveaux amortisseurs et un système à quatre roues directrices repensé, le Dacia Duster « Glace » a déjà démontré un niveau de performance supérieur à celui de l’an passé lors des premiers essais précédant la saison.

Questionné, Alain Prost nous explique:

« Le travail sur Duster « Glace » a porté ses fruits et nous sommes convaincus d’aborder la saison en étant bien armés. Mais face à une opposition encore plus importante que l’an passé, il faudra associer performance et régularité pour jouer le titre. Mais remporter le Trophée Andros avec Dacia est mon objectif. »

Le Trophée Andros est une compétition atypique dans le sport automobile  car elle limite les solutions technologiques complexes et coûteuses tout en valorisant la fiabilité des véhicules et l’efficacité des pilotes. 

Sous sa peau en fibre de verre, le Dacia Duster « Glace » cache un châssis tubulaire animé d’un moteur V6 3.0 l 24v 350 ch. issu de l’Alliance Renault Nissan.

Ce moteur a été spécialement préparé afin de maximiser ses performances malgré l’altitude des épreuves. Mesuré sur un banc d’essai dynamique, le V6 a reçu une importante évolution pour la saison 2010-2011, qui se traduit par une meilleure disponibilité du couple à bas régime (+20 Nm à 3000 tr/min).

Le moteur est accouplé à une boîte de vitesses séquentielle à 6 rapports, permettant un changement de vitesse précis et rapide, même en pleine glisse au cœur  d’une courbe.

Pour la nouvelle saison, la mise au point des nouveaux amortisseurs a été effectuée en exploitant les moyens
d’essais de Renault Sport Technologies habituellement utilisés pour la mise au point de ses véhicules de série
.

Le véhicule de compétition Dacia Duster « Glace » est équipé de différentiels à glissement limité, indispensables pour la conduite en conditions extrêmes. Ce dispositif, que l’on retrouve sur d’autres modèles de compétition et de série conçus par Renault Sport Technologies, permet de conserver la motricité, quelles que soient les conditions d’adhérence, le type de conduite ou le type de courbe.

Le Dacia Duster « Glace » est également équipé d’un système à 4 roues directrices pour une maîtrise totale de ses trajectoires. Ce système est mécanique, actionné par un renvoi venant de la direction avant et pouvant être ajusté rapidement selon la configuration du circuit.

Afin d’améliorer le ressenti du pilote pour cette nouvelle saison, les ingénieurs de Renault Sport Technologies et de Tork Engineering ont repensé le système de la direction assistée.

Celle-ci passe d’électro-hydraulique à hydraulique et bénéficie d’un travail sur les lois d’assistance. La cinématique de la direction a également été revue pour améliorer le comportement des roues arrière en fonction des phases de braquage.

TROIS QUESTIONS À ALAIN PROST

Quel est votre état d’esprit à la veille d’une seconde saison avec le Dacia Duster ?

« Nous entamons cette saison avec l’intention de concrétiser ce que nous avons commencé l’an passé. Cette seconde année découle d’une logique à la fois sportive, technique et marque. L’hiver passé, nous savions qu’il était difficile de remporter le Trophée avec une nouvelle voiture et un programme démarré assez tardivement. Le plus important était d’être présent, d’être dans le coup, de gagner des courses et de susciter la sympathie du public. J’aborde cette seconde saison avec l’objectif de jouer le titre. Le week-end dernier, nous avons effectué deux jours de roulage très positifs sur le circuit de Val Thorens. Le travail sur Duster a porté ses fruits et nous sommes convaincus d’aborder la saison en étant bien armés. »

Comment avez-vous préparé cette saison ?

« Nous avons effectué des essais en février dernier, juste après la fin de la saison 2009-2010. Cela nous a permis d’identifier précisément les points à améliorer sur Dacia Duster « Glace ». Nous avons compris beaucoup de choses et cela a permis aux ingénieurs de Renault Sport Technologies et de Tork Engineering d’imaginer les évolutions techniques dont nous disposons aujourd’hui. Elles se situent à tous les niveaux : le moteur, qui a énormément gagné en souplesse et en progressivité, les suspensions, la direction, la répartition des masses… Même si le look de la voiture n’a pas changé, les évolutions sont nombreuses et ce n’est plus tout à fait le même Duster que nous alignons ! Lors des essais de Val Thorens, j’ai notamment pu constater une nette amélioration lorsque les conditions de piste se dégradent avec la formation d’ornières. »

Votre objectif est donc simple : c’est le titre et rien d’autre ?

« Remporter le Trophée Andros avec Dacia est mon objectif. Mais qu’il s’agisse de perdre ou de gagner, j’aimerais que ce soit avec les honneurs. Remporter un troisième titre lors de la dernière course de la saison serait un scénario idéal ! Cela voudrait dire que nous venons de vivre une belle saison, très disputée, et tous les compétiteurs sortiraient grandis de cette lutte sportive. Je n’ai aucun sentiment de revanche sur le résultat de la saison passée, car il découlait d’une certaine logique. Nous remettons maintenant les compteurs à zéro, en sachant déjà qu’il faudra être très forts et ne lâcher aucun point en route. Une fois encore, la stratégie et la gestion des pneus et des lests handicap revêtiront une grande importance dans le résultat final.

  

Outre Dayraut et Prost, parmi les autres pilotes susceptibles de briller, citons Panis et Lagorce chez Skoda et Romain Grosjean avec la Clio du Team DA.

Voir en liens, nos articles qui leur ont déjà été consacrés la semaine dernière avant la présentation à Val Tho.

Sans oublier le Grenoblois Bertrand Balas et sa Toyota dont nous reparlerons d’ici l’ouverture de l’Andros

Ultime info, la première épreuve de la saison 2010-2011 se déroulera les 4 à 5 décembre  précisément à Val Thorens.

Nos articles sur Skoda

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=6244&Itemid=106 

et le Team DA

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=6269&Itemid=106

LES PERNAUT PERE ET FILS REPARTENT EUX AUSSI

Christian Colinet
Photos : Bernard Bakalian

Trophée Andros

About Author

admin

Leave a Reply