MOTO : CASSE DES FAVORIS ET VICTOIRE DE RMT21 AUX SIX HEURES DE BAHREIN !!!

Une semaine après les Huit heures de Doha au Qatar, l’épreuve des Six heures  de Bahrain, inscrite dès 2011 au Championnat du Monde d’endurance moto, a réussi son examen de passage.
Sur le magnifique circuit de Sakhir, situé à 30 kms de la capitale, Al Manama, les favoris se sont incroyablement tous vus, trahis par leurs mécaniques !

Et la victoire revient donc à la surprise générale, à un outsider…

En effet, c’est l’équipe Allemande RMT 21 basée à Brechen et managée par Thomas Roth qui sort victorieuse  de cette première édition probatoire, devant servir de caution pour être acceptée par la FIM (Fédération Internationale de Motocyclisme) dans l’optique de figurer au calendrier mondial

Cette écurie qui a débuté en 2002 était tout récemment la semaine passée, montée sur la troisième marche du podium au Qatar mais jamais encore sur la plus haute, la plus belle.

C’est désormais chose faîte, grâce au tandem composé du Hollandais Arie Vos et du Hongrois Viktor Kispataki.

Lesquels devancent d’un tour, au guidon de leur Honda  CBR1000RR, numéro 21 et chaussée par Pirelli, la Yamaha  R1 du Folch Endurance, la numéro 4 qui a connu des problèmes de surchauffe.

Dès le départ, la Yamaha Autrichienne du Yart,  seconde à Doha, menait la danse suivie par la modeste Suzuki Superstock, numéro 100 et pilotée par le talentueux Matthieu Lagrive.

Le moteur de la Yart, numéro 1 décidait de rendre les armes au 47 ème tour et la fiabilité avait déjà fait défaut un peu plus tôt, à la Kawasaki Bolliger, la numéro 8 et ce dès le 13ème passage.

Durant ce tour, au chiffre  redouté de tous en course, la boîte de vitesses se brisait et renvoyait au fond de son stand, la moto Suisse, réputée être pourtant la plus fiable du plateau !

Comme quoi, rien n’est jamais acquis, à vie !

Ces écuries auraient-elles négligé, ce dernier rendez-vous de la saison, en hésitant  de remplacer des organes certes coûteux mais fatigués après l’enjeu de Doha,  samedi dernier ?

Vas savoir, Charles…

La troisième place au général est acquise par la Suzuki GSX-R, la numéro 95 du Qatar Endurance Racing Team, pilotée uniquement par des pilotes Qatari qui remportent également la catégorie Superstock.

Elle devance au classement absolu, et à celui  des machines de série, une autre Suzuki.

La numéro 100 de l’équipe Orléanaise, basée en Sologne, à Cléry St André, Endurance Moto 45.

Cette machine entièrement privée, récolte les fruits d’un pari humain courageux de la part de Matthieu Lagrive qui décida, par amitié pure, de prêter mains fortes à son frère cadet Alexandre et à Julien Diguet.

Ce véritable ‘’Petit Poucet ‘’ de l’endurance, aidé par l’un des pilotes les plus talentueux, était une belle histoire.

Un vrai  » clin d’oeil  » au sport !

Ce samedi soir à plus de 10.000 km de leur atelier solognot, les voilà premiers Français au classement de ces premières Six heures de Bahrain.

Un bien beau signe de courage, récompensé pour une belle nouvelle épreuve, désormais validée au calendrier 2011.

Texte et photos : Michel Picard

Moto

About Author

admin

Leave a Reply