RALLYE DE LA ROCHELLE 2010 : BEAU SUCCES POUR JEAN-CLAUDE ANDRUET

 JEAN CLAUDE ANDRUET AU MICRO DE FRED LOMBARD

Pour cette 25ème édition du  Rallye d’Automne de la Rochelle, Jean-Claude Andruet engagé sur sa légendaire PORSCHE 911 3 L Groupe IV du Team TCM-Feralu, avait à cœur de se prouver qu’il était toujours ‘’LE PILOTE’’ à battre dans une épreuve de rallye, lui qui estime cette discipline comme  la plus éclectique  du sport automobile.

D’entrée, il attaque avec le talent qu’on lui connaît et inscrit son premier scratch dès la première spéciale !

Un certain Jean RAGNOTTI sur son ALPINE A 110 1800 S, reconnu pour ne pas amuser le terrain, se greffe à l’aileron de la Porsche.

Jeannot en est à sa 10ème participation, vainqueur de la précédente édition, il connaît le terrain comme sa poche, et compte bien ajouter une nouvelle victoire à son palmarès.

Mais, Jean-Claude attaque comme un forcené, galvanisé par les spectateurs venus en nombre sur un Rallye très bien organisé et qui plus est, connait un retentissant succès populaire.

Il se dépasse comme il sait si bien le faire lorsqu’il est touché par l’état de grâce…

Les trajectoires sont tendues, précises au millimètre ;

Les écarts de la Porsche sur ces routes glissantes et piégeuses à souhaits, sont domptés à merveille avec une maîtrise exemplaire

Le temps gagné sur ses poursuivants s’accroît de spéciale en spéciale. L’auto est jetée avec une précision de chirurgien sur des trajectoires idéales, les difficultés sont avalées avec une incroyable rapidité.

Résultat, Jean-Claude gagne l’épreuve en réalisant tous les Scratches devant Dominique Depons sur sa Ford Escort Gr 4, relégué à 1’12’’4

Le podium étant complété par  Jean Ragnotti sur son Alpine A 110 1800 S, troisième à 2’11’’1

Suivent aux places d’honneur, Jean-Pierre Levasseur sur une Porsche 911 3 L et qui termine à 2’58’’6, Laurent Bayard également sur Porsche 911 SC à 3’48’’2,  François Guillemin sur Opel Kadett GTE à 4’25’’

Cette victoire, Jean-Claude Andruet, l’a remportée haut la main.

Décidemment, Jean-Claude désormais installé en Sarthe à Solesmes, a toujours le pied droit aussi lourd !

Qui s’en plaindra ?

A 70 ans,’’ le père’’ , il attaque toujours autant et avec le même enthousiasme et la même passion qu’à ses déjà brillants débuts !

A l’arrivée, heureux de cette nouvelle victoire, nous l’avons questionné. 

Dans quel état d’esprit étais tu en arrivant au Rallye de la Rochelle ?

« L’année dernière, j’étais tombé dans un piège contre Depons et Ragnotti qui en étaient à leur 10ème participation, moi j’avais juste fait trois passages et j’avais  loupé la route trois fois dans la troisième spéciale et j’ai corrigé mes notes pour aller plus vite cette année. Je connaissais donc beaucoup mieux le parcours et j’avais à cœur de prouver ma compétitivité. »

Quelle a été pour toi la plus grande difficulté à gérer ?

« J’ai commencé ce rallye avec une nouvelle coéquipière Valérie Closier, je me devais de la rassurer, la mettre en confiance,  pour qu’elle n’ait pas d’angoisse. Le parcours était piégeur, boueux, rester sur la route n’était pas chose facile en allant très vite, mais Valérie a été remarquable. »

Comment as-tu géré ton avance ?

«  Je n’ai pas vraiment eu à gérer mon avance avec les deux apôtres (Depons et le Jeannot Ragnotti pardi) qui se battaient comme des chiffonniers,  entre eux pour être à la seconde place, en attendant de me pouvoir me battre. Je devais sans cesse ATTAQUER. Les évènements  se sont bien déroulées, et je me suis fixé l’objectif de faire tous les scratches. J’aime gagner avec la manière, avec panache. Il y avait une très bonne ambiance avec Levasseur, Bayard et Guillemin, c’est le gros avantage des courses de VH, une convivialité qui n’existe plus ailleurs. »

Le fait qu’il y ait eu un nombre impressionnant de spectateurs  enthousiastes sur le bord de la route, a-t-il un effet galvanisant sur ton pilotage ?

« Mon pilotage reste le même, je roule pour gagner et donne tout ce que j’ai, mais c’est un réel plaisir de voir une très bonne organisation au niveau de la sécurité, pour des spectateurs passionnés. Ce qui me fait plaisir c’est de constater que je fais quelque chose qui intéresse les gens, et que ces derniers soient contents que l’on ait du succès. Ce rallye est un énorme succès populaire, je suis heureux de l’avoir remporté. »

Comme on le constate, Jean Claude reste cet éternel passionné, amoureux fou de la course.

Un Champion extrémement charismatique, ‘’ hors norme ‘’ qui communie avec son public et ses innombrables fans.

Toujours aussi nombreux et fidéles malgré le temps qui passe…

Comme quoi, le ‘’ Jeune homme ‘’ est bien un mec exceptionnel comparé aux divas de la F1 !!!  

Thierry Coulibaly
Photos : photoclassicracing et  Odette Huet pour
autonewsinfo

Sport

About Author

admin

Leave a Reply