DTM : AUDI SE SEPARE D’ALEXANDRE PREMAT !!!

Aussi surprenante qu’inattendue, l’annonce brutale faite par le constructeur Allemand Audi, ce mercredi en fin de journée :
Audi, la firme d’Ingolstadt se sépare de l’un de ses pilotes, en l’occurrence le Français Alexandre Premat, l’un de ses acteurs cette saison, dans le Championnat Allemand des berlines, le DTM !!!

Lequel est tout simplement congédié avec effet immédiat
Le constructeur Allemand Audi précise effectivement :

‘’ Avoir mis un terme avec effet immédiat au contrat le liant au Français Alexandre Premat pour le Championnat allemand des voitures de tourisme (DTM).’’

Curieux et ce dans la mesure où l’actuelle saison DTM n’est pas encore terminée, le Championnat se concluant dans un peu plus d’une semaine, le 28 novembre à Shanghai, en Chine.

DERNIERE COURSE AVEC AUDI A ADRIA EN ITALIEEt,

Audi en profite pour préciser que lors de cet ultime épreuve du calendrier 2010, le pilote du Plessis Paté, en région Parisienne sera remplacé, par le Chinois Darryl O’Young.

Evincé, Alex Premat, ne disputera donc pas la dernière épreuve de la saison !!!

Questionné sur ce limogeage, le Dr Wolfgang Ullrich, patron du département course d’Audi Sport et à l’origine de la venue d’Alex, au début de la saison 2007 dans la clan Audi, a déclaré tout simplement et laconiquement:

«Cette décision n’a pas été facile à prendre, mais il y a eu dernièrement des divergences trop importantes »

Et, il précise:

« Nous souhaitons la bienvenue à Darryl O’Young chez Audi et nous sommes satisfaits d’avoir pu nous assurer  de ses services au pied levé pour notre course en Chine. Darryl pilote des GT très performantes depuis plusieurs années et en finissant deuxième des 12 Heures de Sepang, il a obtenu un résultat remarquable en août avec Frank Biela et Marco Werner. La décision de donner congé à Alexandre Prémat avant l’expiration de son contrat n’a pas été facile pour nous. Malheureusement, nos opinions sur des sujets importants, très récemment, différaient beaucoup trop. Nous voudrions le remercier pour son travail au cours des quatre dernières années et nous lui souhaitons bonne chance pour sa future carrière. »

Déjà en début d’année, Audi n’avait pas renouvelé sa confiance à son pilote Français pour les épreuves d’endurance. Se contentant de lui assurer un seul programme avec le Championnat DTM.

Et ce alors qu’Alex, associé à Mike Rockenfeller avait remporté fin 2008, le titre dans le Championnat LMS (Le Mans Séries) !!!

A l’époque alors que nous le questionnions sur ce choix, Le Dr Ullrich, nous avait indiqué:

« C’est sa décision de ne pas repartir en endurance »

Sans insister et nous éclairer un peu plus.

Rappelons tout de même ce que furent les quatre saisons d’Alex avec la firme d’Ingolstadt.

Avec du bon et évidemment des déceptions et donc du moins bon !

Sa carriére avec la firme aux anneaux débute en 2007. Alex va piloter en DTM pour Audi. Hélas il est impliqué dans un spectaculaire carambolage au départ de la première manche de la saison, sur le circuit d’ Hockenheim ou il se blesse aux vertèbres lombaires.  

Quelques semaines plus tard en Hollande, le parisien après quatre courses en DTM, monte pour la première fois sur le podium à Zandvoort, finissant second, après avoir ‘’offert’’ la victoire à un équipier en vue de l’arrivée…

Il roule également aux 24 heures du Mans 2007 au volant de la troisième Audi R10 officielle, mais sans pouvoir prendre le volant en course. Et ce à la suite de la violente sortie de piste prématurée de son coéquipier Mike Rockenfeller, à la sortie du virage du Tertre Rouge.

Il poursuit en DTM en 2008, année ou il n’arrive pas à démontrer son jeune talent au volant d’une voiture de l’année précédente (2007).

En fin de saison en France, lors de la manche disputée sur le circuit Bugatti au Mans, le 5 octobre, il termine sur la troisième marche du podium, après une course parfaite dans des conditions climatiques particulièrement difficiles.

Il finira d’ailleurs la saison ‘’ meilleur pilote’’ au volant d’une Audi n’étant pas du millésime mais de la saisons précédente.

Par contre, Alex brille et se met en évidence, en endurance où Audi fait de lui l’un de ses pilotes titulaires dans le Championnat LMS (Le Mans Séries).

Toujours aussi rapide, motivé,très régulier, Alexandre Premat remporte en fin d’année à Silverstone, le titre de Champion LMS, dans la catégorie LMP1 avec Mike Rockenfeller.

Auparavant, en juin, il débute enfin aux 24 heures de Mans, qu’il termine à la quatrième place.

En 2009, toujours en DTM, Alexandre finit treizième du Championnat et parallèlement il est engagé aussi sur la nouvelle R15 TDI aux 24 Heures du Mans, associé à son compatriote, Romain Dumas et à Timo Bernhard deux pilotes ‘’ prétés ‘’ par Porsche.

Malheureusement, victime d’ennuis à répétition avec la dernière née, la nouvelle Audi R15, l’équipage termine loin, à une plus que modeste dix septième place

Pour la saison 2010, Alex on l’a dit demeure fidéle à Audi pour la quatrième saison. Et comme déja précisé, il préfère se concentrer uniquement sur le Championnat DTM avec son Audi A4.

La saison s’avère encore une fois difficile. Et, le 31 Octobre dernier, à l’occasion de la dixième manche du Championnat  DTM sur le circuit d’Adria en Italie, Alex est victime d’un spectaculaire accident lors du premier tour de la course, ou son Audi effectue plusieurs tonneaux, avant de s’immobiliser contre le rail de sécurité.

Alexandre en sort fort heureusement indemne.

Mais cette ultime course DTM en Europe pour 2010, aura donc été sa dernière sortie en compétition avec Audi !

Injoignable ce mercredi soir, nous attendons de pouvoir le joindre pour connaitre son sentiment sur ce départ précipité de chez Audi, que plusieurs signes ces dernières semaines, côté staff Audi, laissaient présager mais pour le futur !!!

A 28 ans, il est né le 5 avril 1982 à Juvisy prés d’Orly, Alex devrait pouvoir retrouver un volant sans trop de difficulté vu son brillant parcours depuis ses débuts en karting.

On se souvient qu’il fut en 2005 et 2006 l’un, si ce n’est l’adversaire le plus coriace, lorsqu’il roulait chez ART GP en GP2, comme équipier de deux jeunes espoirs qui brillent depuis en GP F1 :

Lewis Hamilton et Nico Rosberg.

Remportant trois victoires et terminant quatrième et second du Championnat

Gilles Gaignault
Photos : Teams – Patrick Martinoli- Thierry Coulibaly

DTM

About Author

admin

Leave a Reply